Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Lettre à la mer. Ou presque. (Correspondance Lalwendë & Astriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ElrohirNombre de messages : 1292
Age : 31
Date d'inscription : 06/07/2013

Feuille de personnage
Race: Semi-Elfe
Possessions: Couronne argentée et tunique princière.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Seigneur d'Imladris

Seigneur d'Imladris
MessageSujet: Lettre à la mer. Ou presque. (Correspondance Lalwendë & Astriel)   Ven 27 Juil 2018 - 21:16


Chère Dame Astriel,

C’est avec une joie certaine que j’ai accueilli la belle surprise que constitue cette lettre, à mon attention, signée de votre nom. En effet, les mois s’écoulent si rapidement qu’il m’arrive parfois de perdre toute notion de temps. Je suis attristée de lire à quel point vous semblez éprouver des regrets d’avoir quitté vos terres natales pour venir ici. Je vous comprendre cependant. Moi-même, lorsque j’ai dû me résoudre à quitter mes terres natales, pour m’exiler sur ces terres immortelles, si chères à votre cœur, je pouvais ressentir quelques sentiments similaires. Une grande frustration et un vide qui s’étendait partout autour de moi, tandis que mon cœur flottait dans la brume et ne cessait de pleurer Ost-in-edhil, la Lorièn et bien sûr Imladris. Tant de lieux importants qui me semblaient alors ne devenir que de fragiles fragments de souvenirs dont ma mémoire s’efforçait de raviver les flammes. Un peu comme lorsque l’on se sort d’un rêve et que l’on essaie de se remémorer, avec toute la concentration possible, chaque détail qui composent ce souvenir si friable, consumé lentement et inévitablement par le temps qui s’écoule et le condamne à disparaitre de notre esprit.

Je comprends et compatis à vos tourments vis-à-vis de cette déception que vous vivez. Pourtant, j’ai la certitude et l’intime conviction que tout être, peu importe sa race, puisse trouver sa place en terre du milieu. Notre cœur peut s’imprégner d’un lieux, d’une cause, d’une ou plusieurs personnes et ainsi nous faire sentir qu’il n’est alors animé que par ce besoin de vous sentir proche de cet attachement. Un lien invisible, composé de sentiments si importants que votre esprit ne peut que trouver la paix une fois qu’il est ainsi guidé par cet attachement. J’espère et je souhaite sincèrement que cela soit un jour le cas pour vous ! Puissiez-vous trouver ici-bas un environnement qui atténuera votre peine pour laisser entrevoir les rayons lumineux d’un avenir qui saura vous combler.

Si d’aventure il vous arrivait de trouver le temps pour vous rendre à Imladris, ce serait avec le plus grand des honneurs que je vous accueillerais et ferais mon possible pour alléger votre cœur de ses lourds sentiments qui l’envahissent. Il existe tant de lieux chargés d’histoire et imprégnés des esprits de nos glorieux ainés Eldar, qu’il serait malheureux de ne pas vous amener à les connaitre.

J’ignore où vous a mené votre voyage, et ainsi je me permets d’envoyer cette lettre à l’adresse de votre frère, en espérant que celle-ci vous parvienne le plus rapidement possible. Puissiez-vous trouver un semblant de réconfort en ma modeste réponse, et soyez assurée de mes sentiments amicaux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5388-presentation-d-elr
 

Lettre à la mer. Ou presque. (Correspondance Lalwendë & Astriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Khazad-Dûm-