Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Retrouvailles pas si inespérée ! [PV Astriel, Aléa, Rilvel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Araekin NirokiniNombre de messages : 499
Age : 21
Date d'inscription : 22/12/2013

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar-Sindar
Possessions: Shalla'dor / Bâton de mage/ 2 lames elfiques / Côte de maille en mithril / Protection de voyage en acier nain / un arc composite d'Erebor
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Le Mage Gris

Le Mage Gris
MessageSujet: Retrouvailles pas si inespérée ! [PV Astriel, Aléa, Rilvel]   Mer 1 Aoû 2018 - 21:04
Nous y étions enfin, enfin nous touchions au but. Nous avions longuement vogué pour enfin pouvoir rattraper Aléa et Rilvel. Ces deux là, il aura été long de les rattraper, en même temps, j'étais assez heureux de cela, car Aléa avait bien suivis mes consignes.

Nous avons commencé à naviguer depuis Tharbad sur ce Karve, depuis déjà une semaine maintenant. Le voyage fut calme et peu mouvementé en ces lieux, après tout nous étions loin de tous conflits ici. Sedryn avait l'habitude des voyages en mer, donc ici, il était simplement allongé a se reposer, profitant de pouvoir avancé sans user ses sabots. Astriel et moi, nous jouions pour remercier les gens affrété par Khazad-Dûm a notre transport, elle jouait principalement de la harpe et donnait de son chant.
Elle avait même sut tirer quelques larmes à mes yeux, tant mon cœur souhaitait entendre des verres chanté par sa bouche. Ses chants étaient néanmoins assez mélancolique et je les accompagnais donc au Guzheng. Un instrument venant de l'Est dont elle fut étonné de la sonorité mais qu'elle apprécia.

Nous avions même put nous arrêter a Ost-in-Edhil et Astriel découvrit la beauté des cités Noldor en dehors de notre royaumes natale. Ce fut un arrêt court car nous devions rapidement retrouver Aléa et Rilvel !

Et lorsqu'enfin nous avions passé les portes de Khazad-Dûm, ma sœur fut emprunt d'une forte crainte. Elle qui avait tant l'amour des étoiles et l'habitude de de les contempler, aujourd'hui, elle était dans un lieu sous-terrain, aucune lumière, des étoiles, du soleil ou de la lune, ne parvenait en ces lieux. Je trouvais cela fortement amusant et en même temps, j'avais fait de mon mieux pour lui faire oublier ce moments et le manque des astres.

En ce moment, je jouais un petit air à la vielle à roue, tapant du pied, les nains avait reprit avec moi l'air enjoué et j’espérais que ce petit air de musique la contenterait et la rassurais. J'accompagnais mon instrument de ma voix et les nains chantaient a mes cotés !


- Arae, nous approchons, j'ai vue les petits.


J’acquiesçais aux dires de Fhedr, souriant et jetais un regard à Astriel, entrant dans sa tête pour lui dire un simple.

-Nous y sommes.

Cela fut dit en vanyarin dans son esprit afin de démarqué du bruyant et entêtant chant.
Nous accostions nous descendions alors et je vins à la rencontre d'Aléa et Rilvel.


-Aléa, Rilvel, enfin vous voila !

Je vins alors prendre dans mes bras Aléa, par réflexe ? Je ne savais trop ...
En tout cas, je sentis Rilvel s'incruster et venir me câliner en même temps, je ne comprenais pas, mais j'en fus amusé !


-Alors, comment le voyage fut pour vous, tout s'est passé pour le mieux ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5684-araekin-nirokini#5
Astriel NirokiniNombre de messages : 153
Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
La Danse-Lame

La Danse-Lame
MessageSujet: Re: Retrouvailles pas si inespérée ! [PV Astriel, Aléa, Rilvel]   Dim 5 Aoû 2018 - 21:10
Le trajet pour Khazad Dum fut des plus agréables. Araekin et moi divertimes l'équipage de nos chants et de nos airs, chacun dans notre registre de prédilection. Pour ma part, j'étais friande d'airs lents au luth, la plupart sur le thème de l'amour et des tragédies. Ma voix s'élevait dans les airs, claire et pure, arrachant quelquesfois des larmes à mes auditeurs. Araekin, pour sa part, jouait d'autres mélodies. Plus enjouées, je leurs devinais des origines hobbites. Son instrument était curieux, longue planche dotée de cordes qui a mes yeux s'apparentait a une cithare surdimensionnée et dont il tirait des sons inédits. Il en pinÇait les cordes avec précision et mon expérience en matière de musique me permit de saisir bien vite le fonctionnement de l'objet. J'eus envie de m'y essayer, mais notre arrivée a ost in edhil m'en empecha.

J'examinai la ville d'un oeil critique,  rapidement insatisfaite a la vue de l'architecture locale. Je la jugeai grossière et peu élaborée, en comparaison avec les merveilles de tol eressea, et a plus forte raison avec les splendides batiments de mes terres natales. J'étais presque offensée du caractère quelconque des constructions en périphéries de la ville, mais heureusement le coeur de la cité ne souffrait plus de ces défauts mineurs. Les courbes gracieuses des murs, quoique maladroites, avaient un petit air de déjà vu. Je me sentis moins dépaysée et mon coeur éprouvé par les émotions récentes trouva un certain réconfort dans la cité.

Le reste du voyage passa bien vite a mon gout et la perspective de m'enterrer sous une immense montagne a la recherche d'une demie hobbite ne m'enchantait guère. C'était bien peu de le dire, car une terreur sourde m'envahissait a l'idée de devoir passer plusieurs jours dans ce tombeau géant. Ce n'était pas naturel, sans aucun doute. Aucun elfe normalement constitué ne pouvait avoir le moindre plaisir a vivre la, sous tant de terre et de roches, alors meme qu'il aurait pu avoir une existence tellement plus belle et satisfaisante à la surface, le regard rivé sur la voute céleste. Décidément, j'étais bien en peine d'imaginer une vie toute entière passée dans l'obscurité et l'enfermement. Plus encore que celui des hobbits, le mode de vie des nains m'incitait a me questionner quant au fonctionnement de leur esprit. Ces creatures étaient si éloignées des elfes que je peinais a envisager comment on pouvait développer quelque lien que ce fut avec elles. Nous avions aussi peu en commun que le rossignol et la carpe. Je poussai un soupir, me rassurant à l’idée que nous ne resterions que quelques jours.

- Arae, nous approchons, j'ai vu les petits.

A ces mots, je sortis de mes réflexions et scrutai la rive. Je ne tardai pas à apercevoir les deux énergumènes debout près du quai. La vue du blaireau me laissait bien plus perplexe que celle du corbeau, car ces créatures m’avaient toujours semblé plus intelligentes que la moyenne. Certains spécimens sauvages utilisaient même des outils. L'espèce de Rilvel, quant à elle, ne jouissait pas de tels avantages. Enfin, je n’y pouvais rien. J’étais au moins satisfaite de la fin de cette poursuite d’un ennui mortel. Araekin s’adressa alors à moi dans notre langue natale.

-Nous y sommes.

Je hochai du chef sans répondre. Il descendit en quelques instants et s’élança vers nos compagnons.

-Aléa, Rilvel, enfin vous voila !

Il enlaça la demie naine et j’en restai bouche bée. Cela manquait quelque peu de tenue...

-Alors, comment le voyage fut pour vous, tout s'est passé pour le mieux ?

Je les laissai discuter, silencieuse, sans quitter le « plafond » des yeux. Je n’aimais pas du tout cette situation... Je me sentais oppressée et je me mis à frissonner, fait assez rare en soi pour être mentionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7470-astriel-nirokini-f
AléaNombre de messages : 85
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2015

Feuille de personnage
Race: Mi Hobbite Mi Naine
Possessions: Marteau d'Argent, Sacoche d'outils de joaillerie, Pantalon et Chemise en toile d'Iris, genouillères, pectoral et protège bras en acier nain
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar

MessageSujet: Re: Retrouvailles pas si inespérée ! [PV Astriel, Aléa, Rilvel]   Mar 7 Aoû 2018 - 22:41
Rilvel et moi avions été informés par un corbeau de l'arrivée imminente d'Araekin juste avant de franchir les portes opposées de la cité. Nous étions par conséquent revenus sur nos pas, pour mon plus grand plaisir puisque je pouvais profiter plus avant de l'endroit. Nous traversâmes donc les couloirs et les rues pavées en sens inverse, tranquillement, en papotant gaiement de tout ce que nous voyions. Nous arrivâmes quelques instants avant les elfes et j'aperçus avec curiosité une immense rousse campée derrière Astriel. Ce devait être une des membres de sa compagnie, sans aucun doute, et elle m'examina d'un oeil critique. Je me demandai un instant ce qu'ils avaient bien pu raconter sur moi, mais oubliai bien vite la question lorsque le sourire d'Araekin me transperça le coeur.

"Aléa, Rilvel, enfin vous voila !" s'exclama-t'il en s'élançant vers moi.

J'en eus le souffle coupé et je priai pour qu'il n'entende pas mon coeur s'emballer dans son étreinte. Je rougis violemment et dissimulai ma gêne sous un rideau de cheveux de feu. Je pressai doucement le magicien contre mon coeur, inspirant à pleins poumons son odeur qui me fit tourner la tête. Je n'avais plus aucun doute sur les sentiments qu'il m'inspirait, mais il était exclu de les éprouver. Je le relâchai donc bientôt, à plus forte raison lorsque Rilvel s'insinua entre nous pour réclamer sa part de tendresse.

"Alors, comment le voyage fut pour vous, tout s'est passé pour le mieux ?
- Tout s'est bien passé, le voyage fut fatigant mais rien d'insurmontable. Je suis tellement heureuse que vous nous ayez rejoints ici ! " m'exclamai-je avec un sourire jusqu'aux oreilles.

J'avais bon nombre de choses à lui raconter, en particulier mon admiration de la cité des nains, mais ce n'était ni le moment ni l'endroit de m'épancher sur le sujet. Ils devaient être harassés par le trajet et je proposai vaillamment en désignant les rues non loin :

"Nous logeons dans une auberge très agréable, si vous voulez y demeurer aussi. C'est modeste mais confortable et je pense qu'un bon bain satisfera certains d'entre vous. "

Je ne mentionnai pas de qui je parlais, mais il me semblait plus qu'évident qu'Astriel et certainement sa camarade rouquine n'auraient pas dédaigné un bon bain. C'était d'après moi dans la nature des elfes de mariner pendant des heures. Ils aimaient sentir le frais et la lavande, là où je me contentais de me laver tous les deux jours, sauf cas d'extrême urgence. Une idée me vint alors :

"Ou bien, nous pourrions aller au sauna. C'est une invention merveilleuse et je n'ai jamais rien vu de mieux pour se détendre et se décrasser après un long voyage. Il y en a quelques uns en ville et nous les avons essayés le premier soir où nous sommes arrivés. Je vous le recommande chaudement. "

J'avais parlé sans réfléchir, avant de réaliser que ce genre de choses impliquait d'être quasiment nu. Non que j'aie honte de mon apparence, mais il était certain que je ne pourrai tenir la comparaison avec Astriel ou son amie. C'eut été ridicule et ma peau plus velue que la moyenne elfe, et de loin, risquait de m'attirer quelque préjudice aux yeux d'Araekin. Cela dit, la proposition était lancée et il était maintenant trop tard pour revenir dessus. Je tâchai donc de faire bonne figure, laissant mon regard dériver de l'un à l'autre de mes interlocuteurs, en prenant garde à ne pas rester fixée trop longtemps sur l'adorable barbiche de l'elfe brun.


Dialogues : #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6979-alea-barbe-de-feu-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retrouvailles pas si inespérée ! [PV Astriel, Aléa, Rilvel]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles pas si inespérée ! [PV Astriel, Aléa, Rilvel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Khazad-Dûm-