Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 A la rencontre du roi ! (pv eothain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Astriel NirokiniNombre de messages : 153
Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
La Danse-Lame

La Danse-Lame
MessageSujet: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 7 Aoû 2018 - 21:40
PNJ : Grim


J'avais été missionnée par mon père pour effectuer une petite course de routine, qui consistait à amener une petite dizaine de nos jeunes les plus prometteurs jusqu'à Edoras, afin de les proposer au roi, espérant qu'il achèterait le lot au prix préférentiel que nous accordions à la couronne. Il m'aurait surpris qu'il refusât nos animaux, étant donné que je m'étais moi même assurée de la qualité de chacun avant de les emmener. Il s'agissait là d'une sélection basée sur l'endurance ou la rapidité, non pas d'animaux de labeur destinés aux champs. Deux d'entre eux étaient issus de lignées prestigieuses et nombre de leurs parents peuplaient déjà les écuries royales.

Le trajet s'était déroulé paisiblement, la colonne de chevaux marchant paisiblement derrière mon étalon. Celui-ci, de par son caractère très fort, avait systématiquement le dessus sur toute harde dans laquelle on l'incluait, et les autres le suivaient naturellement comme leur chef, où qu'il aille. C'était plutôt pratique lorsque je devais emmener quelques têtes du troupeau à l'écart et je profitais de cet avantage pour voyager seule… Ou presque. Mon futur beau frère Sigmund m'accompagnait, afin de se préparer à partager avec moi la gestion de l'élevage au décès de mon père. Puisqu'il n'était pas dans la confidence quant à mon sexe, je restai constamment sur mes gardes. Etant par nature pourvue d'une voix assez grave, je n'avais guère à m'en faire à ce sujet, mais certains moments de la vie quotidienne pouvaient d'avérer problématiques. Le simple fait d'assouvir mes besoins naturels pouvant conduire à la perte de mon statut masculin, je pris grand soin à éviter tout risque. A en juger par son expression dans ces moments là, je supposai bien vite que Sigmund me considérait comme un jeune homme excessivement pudique, ce qui me convenait parfaitement.

Une fois parvenus à Edoras, je me présentai à l'auberge afin de prendre deux chambres pour la nuit. L'après midi était déjà bien avancée et je n'aurais envisagé de déranger le roi en l'avisant de ma présence à une heure aussi indue. Tandis que mon beau frère étrillait les chevaux, je me chargeai d'assurer notre propre confort. Vêtue comme bien souvent d'une tenue d'équitation confortable composée de chausses, d'une chemise immaculée et d'une cape de voyage dans les teintes brunes, je me présentai au comptoir. J'attirai bien quelques regards, mais fort peu : bien que j'eusse atteint vingt trois ans au printemps, on me considérait toujours comme un garçon à la fin de l'adolescence, loin encore de l'homme fait. Je m'adressai aimablement au gérant des lieux, un sourire amical plaqué sur les lèvres :

"Bien le bonsoir, mon brave. Disposeriez-vous par hasard de deux chambres libres, et d'un bon repas pour deux voyageurs harassés par la route ? "

Je lui adressai un regard sympathique, un brin d'espièglerie dans le regard. Cette caractéristique correspondait parfaitement au jeune homme que j'étais supposée être, aussi l'avais-je poussée à l'excès. Afin de souligner que je n'arrivais pas les mains vides, je tapotai ma bourse bien pleine qui tintinnabula joyeusement. Je ne me serais pas permis chose pareille si je n'avais pas été sûre de la sécurité de l'endroit, qui m'avait été chaudement recommandé par mon père. Pour garantir ma sécurité, je disposais d'un poignard dissimulé dans ma ceinture et d'un deuxième dans ma botte droite, et je savais fort bien m'en servir. J'étais toute prête à entamer la discussion, d'autant que ce bon Sigmund n'était pas réputé pour sa rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7470-astriel-nirokini-f
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mer 8 Aoû 2018 - 12:38

L'après midi avait été calme à l'auberge d'Erekbrant. Il faut dire que ce n'est pas tellement le moment où l'établissement est le plus fréquenté car, généralement, les client commencent à affluer plutôt en début de soirée. C'est dans ces périodes creuses de l'après midi qu'Halvor le tavernier pouvait prendre le temps de gérer son affaire sans être dérangé toutes les cinq minutes par un client en manque de breuvage. Cet après midi là, il avait mis à profit son temps libre pour faire l'inventaire de son stock de nourriture et de boisson, qu'il conservait à la fraicheur de sa cave. Un endroit dont les murs de pierres épaisses conservent le frais, et où les odeurs de fromages se mêlent au fumet de la charcuterie, ouvrant ainsi l’appétit de quiconque osant y pénétrer.

Une fois cette tâche terminée, l'aubergiste était remonté prendre place à son comptoir pour discuter avec les quelques clients qui attendaient sa présence pour discuter. Avec Halvor, on discute de tout, de rien, on se plaint, on répète les commérages et on refait le monde avec des si. Les habitués d'Erekbrant viennent tout autant pour s'abreuver que pour tailler le bout de gras avec l'Aubergiste qui aime discuter avec ses clients. Un peu de curiosité mêlée à une certaine envie de voyager au travers des récits de ces clients, voilà les principales raisons expliquant le coté bavard de cet homme.

L'auberge était assez calme. Seules deux tables étaient occupée par des voyageurs et deux amis discutaient au comptoir en savourant une bonne bière fraiche. Halvor, lui, se tenait au comptoir et s'adonnait à un peu de ménage sur celui-ci. Les deux serveuses qui travaillaient pour lui, essuyaient les couverts dans les cuisines où s'affairait également le cuisinier qui préparait le repas du soir.

Soudain, la porte s'ouvrit et un jeune homme se présenta au comptoir pour demander des chambres et deux repas pour le soir. Halvor l’accueillit avec respect sans pour autant lui rendre son sourire, mais tout était dans son regard amical.
" Eh bien, jeune voyageur, nous disposons de suffisamment de chambres pour vous laisser le choix entre des chambres classiques avec une simple couchette, ou celles qui disposent de plus de commodité et d'un placement idéalement éloigné du brouhaha ambiant... A vous de choisir " dit-il alors en montrant d'un signe de tête la bourse que ce visiteur s'amusait à faire tintinnabuler. Un sourire espiègle était aussi apparu sur le visage du tenancier. Si l'homme aimait montrer qu'il avait de quoi payer, Halvor ne demanderait pas mieux que de lui faire dépenser...

" Pour les repas, il suffit de me dire ce que vous voulez " dit il en s'écartant pour montrer à cet inconnu le tableau en ardoise qui annonçait les plats et leurs prix, ainsi que le prix des autres consommation comme les boissons.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mer 8 Aoû 2018 - 20:55
PNJ : Grim


Le tenancier m'accueillit avec un regard franc et amical que j'appréciai immédiatement.

" Eh bien, jeune voyageur, nous disposons de suffisamment de chambres pour vous laisser le choix entre des chambres classiques avec une simple couchette, ou celles qui disposent de plus de commodité et d'un placement idéalement éloigné du brouhaha ambiant... A vous de choisir."

Je hochai du chef sans répondre dans l'immédiat, décidée à attendre l'avis de mon futur beau frère quant à sa chambre. Pour la mienne, c'était tout vu : la plus confortable possible, au calme, et surtout dotée d'une baignoire bien chaude. Je frissonnai de plaisir par anticipation à l'idée de plonger mon corps courbaturé par le trajet dans une eau fumante à souhait.

" Pour les repas, il suffit de me dire ce que vous voulez " ajouta l'homme en m'indiquant une liste des mets et boissons à disposition.

Je l'examinai soigneusement, à la recherche de quelque chose qui soit à même de faire chanter mes papilles. Les plats me semblaient tous appétissants et j'eus bien du mal à choisir. Finalement, je me décidai pour un peu de cochon de lait accompagné de légumes. Je passai commande et attendis un peu au comptoir, car si je laissais le soin à Sigmund de commander ce qui le tenterait, j'étais tout de même responsable de la bourse commune... J'ajoutai d'ailleurs un pichet de cidre pour accompagner ma pitance. Ne voyant toujours pas mon compère franchir la porte après une dizaine de minutes, j'ajoutai :

"Un dénommé Sigmund devrait arriver sous peu, je lui laisse le soin de décider de lui meme des services qu'il souhaite. Je paierai pour lui. Pour ma part, je vous serais gré de bien vouloir me réserver une chambre confortable, au calme, et si possible dotée d'une cuve bien chaude."


Je payai comptant ce que je devais et allai m'installer à une table libre, non loin de l'entrée. J'examinai la clientèle avec curiosité, cherchant d'éventuels visages connus. J'avais en effet un important réseau de connaissances dans les environs… Mais pour l'heure, je ne reconnus personne. Il était encore tôt, après tout. Peut être trouverai-je quelqu'un avec qui discuter une fois mon repas avalé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Sam 11 Aoû 2018 - 10:51

Visiblement, Halvor avait été plutôt bien inspiré de proposer à son nouveau client la prestation "supérieure" qui lui rapporterait un peu plus d'argent tout en ayant une chance de faire apprécier les meilleurs services de l'Auberge à un client. Rien ne marche mieux que le bouche à oreille et si l'on entendait ça et là que les chambres de la taverne d'Edoras sont les meilleures que l'on puisse trouver au rohan, alors cela ne ferait qu'augmenter la fréquentation de l'établissement.

Halvor prit la peine, comme à son habitude, de noter tout ce qui était commandé par les clients dans un registre assez épais qu'il tenais à jour pour l'analyser et voir quels produits et prestations étaient les plus demandées. De plus, il devait rendre des comptes au Roi sur ses bénéfices car ce dernier, ainsi que le bourgmestre d'Edoras, avaient autorisé et financé la remise en état de cette auberge en échange d'un remboursement sur le long terme de cette dette envers la trésorerie du royaume.

Une fois ceci-fait, l'aubergiste partit cuisine donner la commande du visiteur et demander de préparer de l'eau chaude en quantité. Puis, il revint dans la pièce principale, muni d'une bouteille et de deux petits verres. Après avoir jeté un regard au visiteur qui était toujours seul visiblement, il s'approcha de sa table avant de poser les deux verres et de déboucher la bouteille.

" Comme vous avez pris la chambre et le repas, la maison vous offre un verre en attendant le repas... et que votre camarade arrive"


Sans attendre une quelconque réponse, Halvor versa le contenu de la bouteille dans un verre puis dans l'autre. Il s'agissait d'une eau-de-vie fabriquée à partir de céréales distillées et vieillie en fut de chêne. Après avoir servi, l'aubergiste prit un verre et le leva pour trinquer " A la votre ! " Puis il but cul sec le liquide sans trop grimacer, son œsophage étant habitué à être enflammé de la sorte...


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Sam 11 Aoû 2018 - 23:36
PNJ : Grim



J'étais perdue dans mon examen des clients lorsque j'aperçus du coin de l'oeil le tenancier qui se dirigeait vers moi. Je me redressai, jambes bien écartées à la façon de la plupart des cavaliers masculins du pays. J'avais toujours trouvé cette habitude bien étrange, me demandant si le poids de leurs attributs masculins pesait tant que cela dans leurs chausses pour qu'ils soient incapables de se tenir d'une façon plus élégante. Enfin, c'était peu à peu devenu une habitude de les imiter et j'en avais conclu qu'il s'agissait certainement d'une forme de confort visant à maintenir leurs fesses échaudées par la monte bien au frais.

L'homme était muni d'une bouteille et de deux verres d'une taille qui me laissa perplexe. Quant un homme vous abordait avec d'aussi petits récipients, il était bien souvent porteur d'une boisson potentiellement toxique de par sa teneur en alcool. Or, je tenais très mal l'alcool et j'aurais nettement préféré éviter la perspective d'en boire. Cela eût été très impoli, aussi me contins-je et adressai-je un sourire aussi naturel que possible à l'homme qui me faisait face.

" Comme vous avez pris la chambre et le repas, la maison vous offre un verre en attendant le repas... et que votre camarade arrive.

-C'est très aimable de votre part, mais je préfère vous prévenir : il n'est pas du genre rapide."

Je n'avais pas encore fini ma phrase que le tenancier avait déjà versé une liqueur d'une couleur curieuse dans les deux verres. Je n'étais pas certaine de ce qui m'inquiétait le plus : la couleur ou l'odeur qui s'en dégageait. Je sentais d'ici le parfum piquant de la boisson et eut un frisson d'anticipation. Cela ne me disait rien qui vaille, mais j'étais bien obligée de m'y mettre. Tandis que l'homme m'incitait à trinquer, je saisi le mien avec une appréhension soigneusement dissimulée et répondis à sa demande.

" A la votre !
-A la vôtre." réponds-je seulement en relevant le verre d'un geste un peu brusque, comme si sa proximité pouvait me contaminer d'une quelconque maladie incurable.

L'odeur était pire encore lorsqu'on était plus près. Voilà la première pensée à traverser mon esprit alors que je montais le récipient à ma bouche, les narines retroussées par un réflexe naturel de défense face à une chose puante que je m'apprêtais à avaler sans la moindre considération pour mes papilles. J'inspirai profondément, prête à gober l'affreuse boisson d'un coup pour la sentir le moins longtemps possible dans ma bouche.

C'est d'ailleurs ce que je fis, et bien mal m'en pris. L'affreux goût me brûla d'abord la langue avant de s'enflammer presque littéralement dans ma gorge asséchée par les dernières heures de route. Un volcan s'était réveillé dans mon corps et mon visage prit aussitôt et bien malgré moi une teinte cramoisie, qui s'étendit en quelques secondes jusqu'à la racine de mes cheveux. Je me forçai à paraître aussi stoïque que possible, bien qu'un haut le coeur menaçant tentât sournoisement de gâcher ma couverture.

C'était très certainement la chose la plus forte et la plus violente que j'aie jamais eu l'occasion de goûter. Je me promis intérieurement de présenter mes plus plates excuses à ma mère pour mon affirmation datant de la semaine précédente, qui consistait à dire que son rôti brûlé était inmageable. Après réflexion, j'eus préféré mille fois devoir en manger un tout entier que d'être de nouveau soumise à la torture liquide qui habitait cette bouteille.

"C'est assez inhabituel." finis-je par lâcher d'une voix enrouée par l'expérience que je venais de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Dim 12 Aoû 2018 - 19:51

L'aubergiste d'Erekbrant n'était pas spécialement du genre à boire autant de verre qu'il pouvait en servir à ses clients. D'une part parce-que ça coutait bien trop cher de taper dans le stock sans payer, et d'autre part parce-qu’il était plutôt du genre à avoir l'alcool mauvais une fois bien imbibé. Hors il se devait de rester sobre pour garder ses esprits et ne pas donner de mauvaise image à ses clients. Comme lui avait dit un jour un homme bien avisé : Tête bien pensante est par deux fois force de décision !

Halvor observa le jeune homme qui avait avalé ce verre en contenant une réaction de dégout pour cette boisson. Quelqu'un d'aussi observateur que l'aubergiste n'y avait pas échappé mais il n'allait pas le relever pour en faire une cible des moqueries et quolibets éventuels de la part des autres clients.

"C'est assez inhabituel."

" Ah c'est sûr ! C'est pas un boisson de femmes ! " répondit-alors gracieusement le tavernier en rebouchant sa bouteille, bien loin d'être conscient du sexe réel de son interlocuteur.

Il reprit alors les verres du bout des doigts avec son autre main pour les ranger avec le flacon derrière le comptoir, avant de revenir vers cet inconnu. Non, il n'avait rien d'autre à faire que d'essayer d'assouvir sa curiosité et de demander en apportant une caraffe d'eau et un verre plus grand à son client

" Alors, qu'est ce qui vous amène dans le coin l'ami ? Les affaires ? La famille ?"

Il ne s'agissait pas d'une quelconque méfiance, ou même vraiment de savoir les détails précis de la vie des gens qui venaient loger à l'auberge. C'était juste l'occasion d'engager la conversation et de discuter un peu avec des gens venus peut-être de loin, qui ont leur propres histoires, leur propres buts dans la vie qui est sans doute plus exaltant que le quotidien d'un aubergiste. Bien qu'ayant une vie assez statique, Halvor restait quelqu'un de cultivé capable de discuter de tout et n'importe quoi sans faire semblant de s’intéresser.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Lun 13 Aoû 2018 - 18:11
PNJ : Grim


" Ah c'est sûr ! C'est pas un boisson de femmes ! " répondit l'homme sans se douter un instant que j'en étais une.

A mon sens il avait bien raison : je ne connaissais aucune femme bien constituée qui aurait avalé cette chose sans sourciller. Du moins, pas sans un entraînement conséquent… A la réflexion, le fait que j'en connaissais très peu n'était peut être pas étranger à la question. Pourtant, une part de moi s'offusqua que les dames soient ainsi déconsidérées. Nous n'étions ni si faibles ni si fades que l'on pouvait le croire. J'en étais la preuve vivante, mais il ne pouvait le savoir.

Je ressentis un grand soulagement lorsque l'aubergiste récupéra ses verres et sa liqueur infernale pour les ramener au comptoir. Je me promis de ne plus jamais boire quelque chose d'aussi affreux, pour quelque raison que ce soit. Je devrais peut être passer pour une femmelette, mais je n'en avais rien à faire : mes papilles n'avaient rien fait pour mériter un tel traitement. Fort heureusement, l'homme rapporta aussitôt un autre verre et une carafe dont la vue me donna espoir : j'allais pouvoir apaiser le feu de ma gorge sans tarder...

" Alors, qu'est ce qui vous amène dans le coin l'ami ? Les affaires ? La famille ?
- Les affaires. Je remplace mon père, Edwin, qui est devenu trop âgé pour voyager constamment, surtout aussi loin. Nous vendons des chevaux à Edoras tous les ans et il m'a chaudement recommandé votre auberge. "

Pour ma part, c'était la première fois que je faisais le voyage : étant donné la distance conséquente, j'avais toujours géré l'élevage en son absence et ne l'avais accompagné qu'aux marchés les plus proches. C'était une grande joie pour moi d'être responsable d'une telle mission. Cela impliquait une grande confiance car il était de notoriété publique que mon père ne confiait pas ses bêtes à n'importe qui. Croire en ma capacité à bien les placer me réchauffait le coeur tant et si bien que j'étais déterminée à tirer le meilleur bénéfice de nos bêtes.

"C'est d'ailleurs pour cela que Sigmund est retenu. Il n'est pas encore rompu aux soins des bêtes, donc il prend son temps. Enfin, j'aime mieux ça que le voir bâcler la tâche. J'imagine que je serais un peu hésitant moi aussi si je devais changer de vie du tout au tout en quelques mois."

J'espérais par ailleurs qu'il prendrait autant de soin dans tous les aspects de sa vie, en particulier dans le privé. Parce que si ce n'était pas le cas, il risquait de se retrouver gravement diminué. Après tout, je savais castrer un cheval en un rien de temps, la différence avec un humain était certainement des plus minimes.


Dernière édition par Shimrod de Dun le Sam 18 Aoû 2018 - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 14 Aoû 2018 - 20:21

Halvor n'était pas plus misogyne que le rohirrim, et même l'homme de base. Au contraire, il savait soutenir les décision du roi lorsque des clients critiquaient son ouverture envers la condition féminine. Lui qui embauchait deux serveuses, ne tolérait absolument pas qu'on les prennent pour des trainées ou des domestiques aux ordres des clients rois masculins. Il lui était déjà arriver de faire passer par les portes de l'auberge, deux ou trois clients la tête la première, pour le rappeler que les gestes déplacés n'étaient pas admis sur les employées d'Erekbrant. Seulement il lui arrivait de reprendre les phrases construites sur des généralités et des clichés. Comme celui qui consiste à classer les boissons trop fortes comme réservées aux hommes. Si les femmes avaient en général bien du mal à avaler cette boisson forte, ce n'était pas à cause de leurs attributs génitaux, mais par simple déficit d'entrainement face à leurs maris bien rodés à l'exercice de la picole... Ah, si seulement les femmes buvaient autant que les hommes, le monde ne s'en porterait certainement pas mieux, mais les caisses de l'aubergiste... sans aucun doute !

Visiblement, le jeune homme avait hérité des affaires de son paternel qui semblait être déjà venu côtoyer l'auberge lors de ces déplacement à Edoras. Edwin était un nom qui disait vaguement quelque chose a l'aubergiste mais sans doute plus grâce à sa renommée qu'autre chose.

" Eh bien, je mentirais si je prétendais me souvenir de votre père... Des dresseurs de chevaux, aussi renommés soient-ils j'en ai vu défilé des centaines ici ! Mais bon, s'il vous a recommandé l'établissement, ce doit forcément être un brave homme ! Et je suis flatté d'apprendre que l'on apprécie mon travail et celui de mes employés "


Halvor regardait la porte de temps en temps, comme dans l'espoir de voir ce second visiteur enfin se présenter ! Ils devait être soit très lent, soit très appliqué dans son travail, voir un mélange des deux.

" J'imagine que si vous traversez le pays de long en large pour vendre vos meilleurs destriers, ce n'est pas pour les exposer a une vulgaire foire aux bêtes... allez vous rencontrer notre bon Roi ? "

Si ces chevaux étaient de si grande qualité, seuls les nobles auraient les moyens de les acquérir. Hors la noblesse n'est que très peu présente a Edoras. C'est pourquoi le tavernier avait vite raccourci la liste des clients potentiels aux seuls résidents du palais.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Sam 18 Aoû 2018 - 16:22
PNJ : Grim




" Eh bien, je mentirais si je prétendais me souvenir de votre père... Des dresseurs de chevaux, aussi renommés soient-ils j'en ai vu défilé des centaines ici ! Mais bon, s'il vous a recommandé l'établissement, ce doit forcément être un brave homme ! Et je suis flatté d'apprendre que l'on apprécie mon travail et celui de mes employés "


Je m'étais doutée qu'il ne se souviendrait certainement pas de mon père, un homme gérant un commerce dans une ville aussi passante du fait de sa situation importante ne pouvait se remémorer la physionomie de tous ceux qui passaient sa porte. Cela dit, je savais également que la plupart des gens apprécient de voir leur travail ainsi apprécié et c'était pour cela que j'avais parlé de la recommandation qui m'avait été faite.

" J'imagine que si vous traversez le pays de long en large pour vendre vos meilleurs destriers, ce n'est pas pour les exposer a une vulgaire foire aux bêtes... allez vous rencontrer notre bon Roi ? "

Je hochai la tête d'un air tranquille. C'était bien évident que nous n'avions emmené que nos meilleurs chevaux, les plus quelconques -déjà rares de par la sélection très stricte de nos reproducteurs- étant vendus aux foires locales. Je répondis donc simplement :

"Tout à fait. Nous venons tous les deux ou trois ans proposer ce que nous avons de mieux et mon père a entendu dire qu'il y aurait quelques possibilités cette année. Aussi ais-je amené nos jeunes les plus prometteurs. J'ai également trois haquenées, qui pourraient trouver grâce aux yeux des dames, elles sont très douces et conviennent parfaitement aux demoiselles, même les moins à l'aise en équitation."


Pour ma part, bien que je sois dotée d'un étalon remarquable, j'avais toujours admiré ces belles juments spécialement dressées pour les jeunes femmes. Leur port gracieux et leur élégance qui semblait naturelle bien qu'elle soit en réalité dûe à des années d'entraînement me faisaient rêver. J'étais convaincue que si un jour je devais m'habiller en femme pour quelque raison que ce soit, je ne saurais résister à l'envie de monter une de ces haquenées que je dressai moi même avec le plus grand soin. D'ailleurs, j'en avais quelques unes en ma possession que j'utilisais en tant que reproductrices.

A cet instant, la porte s'ouvrit sur mon beau frère, curieusement crotté des bottes à la cape. Je fronçai les sourcils, perplexe. Lorsque je l'avais quitté, il n'était pas plus crasseux que moi, c'est à dire simplement un peu poussiéreux, ce qui était tout à fait normal pour un homme qui vient d'aligner plusieurs jours de chevauchée. Je lançai à l'adresse du tavernier :

"Voilà mon futur beau frère, Sigmund, dont je vous parlais tout à l'heure. Qui semblerait avoir eu un souci avec une de nos bêtes…
-Et comment, et devine à qui la faute ? C'est ton satané canasson, encore une fois ! Je ne l'ai même pas touché, je me suis contenté de passer devant lui et il m'a bousculé exprès, d'un coup de tête !"


J'étouffai un petit rire, pas surprise pour un sou. Ce n'était pas les première fois que mon étalon lui faisait des misères, et certainement pas la dernière. Seul mon père, à part moi, arrivait à le contenir un peu.

"Que veux tu que je te dise. Minuit a du caractère, c'est tout.
-Fichu caractère, oui ! Evidemment que tu ne le vends pas, celui là, personne n'en voudrait à part toi. Je ne sais pas ce que tu lui trouves.
"


Je haussai les épaules, bien incapable de répondre. Je l'aimais bien, voilà tout. Tandis que Sigmund s'asseyait auprès de moi, je m'adressai à lui en désignant notre hôte :

"Je te présente l'aubergiste dont mon père nous a parlé. J'ai déjà commandé mon repas et deux chambres, mais je te laisse le soin de voir avec lui ce dont tu as envie."

Mon beau frère hocha la tête et demanda ce qu'il y avait au menu. Il finit par se décider pour la même chose que moi, puis demandé également un remontant, histoire de se réchauffer le corps. Je n'avais aucun doute quant au fait qu'il aurait pour sa part fort apprécié la boisson affreuse dont le souvenir hantait toujours mon palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 21 Aoû 2018 - 8:22
[quote="Eothain"]

Visiblement, Halvor avait tapé juste en imaginant que ces clients dresseurs de chevaux projetaient d'aller rendre visite au souverain pour tenter de lui présenter leurs plus belles bêtes. Rien de bien difficile à comprendre cependant, il s'agissait simplement de bon sens.

La porte s'ouvrit alors et enfin, le dénommé Sigmund entra, non sans cacher un certain agacement vis à vis de la tâche qu'il avait dû honorer en s'occupant des bêtes, même des plus réticentes d'entre elles... Halvor salua l'homme d'un signe de tête, tandis que Grim faisait rapidement les présentations. Et tandis que les deux hommes discutaient, ce dernier tourna la tête un instant pour constater que les clients commençaient à affluer peu à peu. Tant mieux pour les affaires, se dit il.

Finalement, le second dresseur commanda la même chose que son camarade et Halvor lui offrit le fameux remontant qu'il convoitait. Ce dernier avait par ailleurs, eu bien moins de mal à le boire que son futur beau frère. Il était maintenant temps pour l'aubergiste de reprendre sa place au comptoir et de garder à jour son registre des prestations et consommations.

" Messieurs, j'espère que vous apprécierez le repas et les chambres ! Et que vous parviendrez à vendre vos chevaux au prix fort ! Bonne soirée à vous "
dit il avant de tourner les talons pour se rendre aux cuisines. Il allait se renseigner sur les commandes en cours et demander à ce que les dresseurs soient servis sans plus attendre.

Pour l'Aubergiste, la soirée reprit son cours habituel, d'autres clients, d'autres histoires, d'autres discussions. Ainsi était la routine d'Halvor, jamais avare de conversation et toujours disposé à offrir les meilleurs services possibles à ses clients. Plus tard, dans la soirée, il attendit que les dresseurs de chevaux aient pratiquement terminé leur repas pour demander à ce que les bacs soient rempli d'eau chaude. Ainsi trouveraient-ils un bain bien chaud lorsqu'ils monteraient à l'étage pour profiter de leurs chambres supérieures.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Dim 26 Aoû 2018 - 12:13
PNJ : Grim




Je constatai avec dépit que Sigmund encaissa bien mieux que moi la boisson alcoolisée… Une question d'habitude, du moins tentai-je de m'en convaincre. L'aubergiste s'intéressait aux clients qui affluaient, naturellement, et il finit par prendre congé pour aller s'occuper d'eux.

" Messieurs, j'espère que vous apprécierez le repas et les chambres ! Et que vous parviendrez à vendre vos chevaux au prix fort ! Bonne soirée à vous "


Nous le remerciâmes d'un signe de tête et d'un commentaire aimable avant d'en revenir à nos discussions. Nous nous concertâmes quant à nos projets pour le lendemain et en vînmes à décider que je me rendrais seule au palais, mon camarade n'ayant aucune habitude de ce genre de tractations et craignant de faire mauvaise impression à la cour. De toute manière, il serait toujours temps de lui laisser les rênes et de lui permettre de mener des négociations pour vendre les chevaux qui nous resteraient en quittant la ville.

A la fin du dîner, nous montâmes nos délasser dans nos chambres respectives et j'appréciai enfin le plaisir de me prélasser dans une bonne eau bien chaude, soupirant d'aise. Je ne connaissais rien de mieux après un tel voyage qu'un bon repas suivi d'un bain. Je me préparai ainsi mentalement à la rencontre du lendemain. Au matin, je m'habillai de frais pour voir le roi et me présentai à la porte dans ma tenue la plus soignée. J'annonçai la raison de ma venue de me laissai guider par la personne qui m'introduisit.


Dernière édition par Shimrod de Dun le Mar 28 Aoû 2018 - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 28 Aoû 2018 - 17:56
S’il était bien un souverain qui ne s’accordais aucune grasse matinée c’était bien le roi Eothain. Celui-ci était toujours levé aux aurores, alors que le soleil s’élève à l’est pour chasser les derniers lambeaux d’une nuit qu’il condamne par sa seule aura lumineuse. L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Dit-on. Pour le souverain, c’était surtout une habitude qu’il avait acquise tandis qu’il servait dans l’armée des cavaliers du Rohan.

Edoras s’était peu à peu éveillée sous les premiers rayons du soleil et la cité n’avait pas tardé à retrouver son activité habituelle. Chacun s’attelait à sa tâche, et le seigneur de la marche n’était pas en reste de son côté. Après avoir pris un petit déjeuné rapide, il s’était consacré à la rédaction de messages destinés à apporter des directives aux postes de garde les plus éloignés, entre autre ceux qui longeaient l’Anduin, de l’Est jusqu’au frontières Nord. Ensuite, il eut une entrevue avec le Chancelor pour prendre nouvelle des éventuels problèmes à résoudre çà et là dans le royaume.

Une fois qu'il eut un peu de temps libre devant lui, Eothain prit le temps d'aller saluer son épouse et sa fille et d'en profiter pour se rafraichir un peu. Les matinées du roi étaient depuis quelques temps les plus lumineux qu'il ai put vivre, dès lors que les deux étoiles qui guident sa vie étaient là, à ses cotés. Mais bien vite, son répit fut écourté par l’intervention de l'un de ces hommes. Visiblement, un dresseur de chevaux demandait une audience au Seigneur de la marche pour lui présenter ses plus beaux spécimens, et ce fut sans hésitation que le Roi accepta.

Il arriva donc en prenant place sur son trône, comme le veux généralement le protocole pour toute doléance ou demande d'entrevue avec le souverain. D'un signe de tête, Eothain signifia au garde qu'il pouvait laisser entrer ce dresseur.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 28 Aoû 2018 - 18:53
PNJ : Grim



J'entrai d'un pas léger, fraîche d'une bonne nuit reposante précédée d'un long bain délassant. Je me sentais en pleine forme ce matin là et j'étais certaine de parvenir à faire affaire avec sa majesté Eothain. Après tout, nos bêtes étaient réputées et l'on n'avait jamais entendu parler d'un seigneur au Rohan qui dédaignât une bonne monture. Je m'avançai d'un pas gracieux, quoi que marqué de la démarche légèrement arquée de ceux qui passent une bonne partie de leur vie en selle. Je m'inclinai profondément devant le roi et me présentai d'une voix forte et posée.

"Sire, je suis Grim, fils d'Edwin et je viens en son nom pour vous présenter nos plus belles bêtes à vendre. Elles ont terminé leur dressage la saison passée et nous avons pensé qu'elles pourraient vous intéresser."

Comme de bien entendu, j'avais enjoint mon beau frère de surveiller les animaux dehors. On n'emmenait pas des chevaux dans un palais, aussi beaux soient-ils. Je proposai au souverain de me suivre à l'extérieur, prête à exposer les qualités de mes animaux.

"Comme vous le voyez, nous n'avons sélectionné que les meilleurs spécimens pour votre cour. Nous avons là trois étalons de parade, deux hongres, trois haquenées et deux destriers spécialement dressés pour le combat."

Les chevaux étaient de tout un panel de couleurs, tous brossés et lustrés pour l'occasions. Ils étaient également ferrés de frais et l'on pouvait voir au premier coup d'oeil qu'ils étaient en pleine santé. Les étalons, d'une teinte unie, correspondaient parfaitement bien pour les promenades ou bien les évènements officiels. Les hongres, bêtes placides dans les teintes de gris pommelés, servaient bien souvent à enseigner l'art de la monte aux jeunes cavaliers, ou à effectuer quelques travaux de force. Une des haquenée était blanche aux yeux d'un noir profond, avec une crinière et une queue ondulés. Sa voisine, une belle jument pie aux taches noires bien dessinées semblait moins élégante, quoi qu'elle correspondît parfaitement à ce que l'on recherchait chez un animal d'agrément. La troisième, pour sa part, était d'un palomino lumineux au crin raide et soyeux. Les deux destriers, quant à eux, étaient d'un baie plus ou moins sombre et clairement taillés pour l'effort physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Jeu 30 Aoû 2018 - 17:16
Comme tout bon rohirrim, Eothain aimait les chevaux et avait beaucoup de respect pour les dresseurs. Ceux-ci faisaient preuves d’un savoir-faire impressionnant pour proposer ensuite leurs bêtes parfaitement dressées au plus offrant. Le Royaume disposait de dresseurs rattachés à l’armée ce qui permettait de ne pas manquer de montures tout en imposant certaines exigences afin de répondre aux besoins des cavaliers du Rohan. Néanmoins le souverain aimait rencontrer les dresseurs indépendants, qui venaient lui proposer des chevaux, car au royaume de la marche, un cheval était toujours apprécié à sa juste valeur.

Avant de sortir à l’extérieur pour aller juger de la qualité des bêtes proposées par cet éleveur, Eothain remarqua que Lyra et Asilya se trouvaient non loin de lui. Il fit signe à Lyra de le suivre, elle qui l’observait et qui ne manquerait pas de venir accompagnée de sa mère. Depuis quelques temps, la demoiselle du Rohan semblait vouloir sa propre monture pour partir en promenade ou en voyage. Eothain pensait donc qu’il serait plus judicieux qu’elle choisisse elle-même l’animal qu’elle voudrait.

Arrivé près des chevaux, le jeune dresseur présenta au souverain ses plus beaux spécimens tandis qu’arrivèrent Asilya et Lyra. « Ce sont de belles bêtes que vous avez là ! » affirma le roi qui était déjà près d’un cheval pour lui caresser le chanfrein. Puis, soucieux de rester protocolaire envers ces invités qui ne connaissaient sans doute pas le visage de la Reine, ni forcément celui de la princesse, Eothain présenta les deux femmes si chères à son cœur.

« Oh, laissez-moi vous présenter deux clientes potentielles : La Reine Asilya et notre fille Lyra ! Mesdames, voici Grim fils d’Edwin, dresseur de chevaux, qui vient nous proposer ses plus belle bêtes à la vente »

Avait-il conclu sur un ton amusé, conscient que cela ne serait pas sans les intéresser. Lyra s’approcha d’ailleurs sans hésiter des fiers équidés qui se trouvaient derrière le Roi, après avoir salué les dresseurs d’une légère révérence, toujours soucieuse de se montrer respectueuse.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
AsilyaNombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 11/08/2018
avatar
Reine du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Ven 31 Aoû 2018 - 21:00
Entrainée par sa fille vers l'extérieure, Asilya regardait sa douce Lyra descendre les marches pour rejoindre son père. Elle était intenable, semblait vraiment impatiente et souriait à pleines dents. C'était une jolie journée, le vent ne soufflait pas trop fort, tout pour conclure une jolie vente. La Reine était vêtue d'une robe blanc cassé dont la taille était marquée par une ceinture de cuir tressée caramel. Ses cheveux relevé dans un demi-chignon, elle avait revêtu ses habituels gants de velours pour cacher les cicatrices de ses mains. Une étole de mailles de coton blanche sur les épaules, elle suivit le pas de sa fille, arborant un sourire discret tout en observant son époux plus en bas de Meduseld.

Déjà, elle voyait les montures, un peu plus en retrait. Elles semblaient calmes et dociles pour être observées. Les équidés étaient de fidèles compagnons, toujours promptes à venir aider leur maître, à se donner corps et âme pour toujours arriver à destination. Même si l'animal préféré d'Asilya resterait toujours le chien, le cheval n'était pas trop mal placé avec sa seconde place. Quelques pas encore furent nécessaires pour rejoindre le duo. Lyra avait prit les devants. Eothain venait de présenter les deux femmes de sa vie, Asilya offrit son sourire discret à l'éleveur tout en baissant légèrement la tête d'un mouvement gracieux de la nuque.

-" Enchantée de vous rencontrer, monsieur Grim. Vos bêtes sont magnifiques, je dois le reconnaitre. Vous êtes bien un éleveur Rohirim !"

Ce n'étais pas un petit compliment. Les natifs du Rohan sont proches des équidés, ils savent en faire le meilleur usage et surtout les soigner comme personne. Son regard s'arrêta sur la monture à la crinière couleur des blés. Son regard était captivant, il fallait qu'elle s'approche mais elle attendrait l'aval de son époux. Se tenant un pas en arrière de son époux, à sa droite, elle demeura silencieuse. Ce fut l'instant idéal pour zieuter les autres montures, essayer de deviner leur comportement et savoir si telle monture serait un bon compagnon de route.

Il y a bien longtemps, lorsque la reine n'était pas encore couronnée, Asilya possédait une jument avait laquelle elle se rendait à ses visites médicales. Fière jument docile et solide qui ne pouvait plus donner vie. Asilya avait voulu la sauver de la boucherie en lui offrant une seconde vie. Par vent ou pluie, passant par la neige, cette brave bête avait profité de ses dernières années avant de rendre l'âme de sa belle mort. Elle avait été enterrée non loin de la ferme familiale, proche des animaux de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 4 Sep 2018 - 17:34
PNJ : Grim




« Ce sont de belles bêtes que vous avez là ! » affirma le souverain d'un air approbateur en s'approchant de l'un de mes étalons.

Je le remerciai d'un signe de tête, satisfait. Il était toujours agréable de voir son travail félicité, plus encore par quelqu'un d'influence. C'était ainsi que l'on se faisait un nom dans le métier et bien que j'eusse la chance d'être avantagé par celui ce mon père, forger ma propre réputation me semblait indispensable. Une demoiselle ainsi qu'une femme d'âge mûr richement vêtues nous rejoignirent et je restai décontenancé un instant, ignorant à qui j'avais à faire. Fort heureusement, le roi anticipa mon embarras et me présenta les deux dames que je découvris comme étant de sang royal :

« Oh, laissez-moi vous présenter deux clientes potentielles : La Reine Asilya et notre fille Lyra ! Mesdames, voici Grim fils d’Edwin, dresseur de chevaux, qui vient nous proposer ses plus belle bêtes à la vente »

Je m'inclinai profondément dans une attitude des plus respectueuses. Si elles étaient à la recherche de montures pouvant leur convenir, je ne doutais pas un instant d'être à même de leur fournir ce qu'elles cherchaient. La demoiselle me salua d'une révérence avant de s'approcher de mes bêtes d'un pas sûr et enthousiaste. Peut être la jeune fille serait-elle davantage à son aise en compagnie de l'un des hongres qu'avec une haquenée, songeai-je aussitôt en l'examinant. Elle semblait pleine de vie et d'enthousiasme et son caractère me parut assez éloigné de celui des jeunes dames qui se montraient généralement friandes de juments placides et élégantes.

-" Enchantée de vous rencontrer, monsieur Grim. Vos bêtes sont magnifiques, je dois le reconnaitre. Vous êtes bien un éleveur Rohirim !"

Un très large sourire se dessina sur mon visage et je m'inclinai profondément en remerciement. Un tel compliment me remplissait d'orgueil et j'espérais qu'elle soit sincère.

""Vous me voyez honoré, ma Reine. J'espère que l'un de nos chevaux saura vous apporter pleine et entière satisfaction. N'hésitez pas à vous approcher pour faire connaissance avec celui ou celle qui vous plaît le plus."

L'attitude retenue et réservée de la reine me porta à penser qu'elle était d'un caractère plus calme que sa fille. C'était précisément aux dames d'un tel tempérament que les haquenées devaient leur popularité. J'avais pour habitude de conseiller mes clients quant au caractère de chaque animal, afin que les choses se passent pour le mieux. Aussi ajoutai-je avec une nuance de fierté dans la voix :

"Tous nos chevaux sont nés chez nous et issus d'une sélection rigoureuse. Chacun a reçu un entraînement spécifique dès son plus jeune âge, afin de garantir un bon caractère et une efficacité sans failles dans le domaine qui lui échoit. Si ses Dames sont à la recherches d'une monture adaptée à leurs besoins, je me permettrais de leur conseiller de s'orienter vers les hongres ou les haquenées. "

Je leur indiquai d'un geste ample les trois juments et les hongres pommelés. A l'approche de la jeune princesse, l'un des deux se mit à encenser avec enthousiasme, en quête d'une caresse. Il avait un caractère très doux quoi que quelque peu malicieux. D'une nature amicale avec l'homme, j'avais tout naturellement encouragé son penchant pour l'homme en l'habituant à être l'objet des meilleurs soins. Le deuxième, plus calme, examinait la jeune fille d'un air curieux mais sans plus.

"Quant à vous, Sire, si vous manquez de chevaux de guerre, sachez que mes destriers ont été habitués au combat, y compris en lice. Ils restent parfaitement calmes et réceptifs et ce même en présence du brouhaha qui émane toujours des champs de bataille. "

D'un oeil aiguisé, j'essayai de découvrir chez mes interlocuteurs une préférence quelconque. J'avais cru voir la reine examiner la haquenée palomino, mais tant qu'elle n'exprimait pas clairement son intérêt, je préférai ne pas la bousculer en lui proposant de monter pour un essai. Il ne s'agissait pas de vendre à tout prix, mais plutôt d'arriver à un accord qui profiterait à tous, chevaux compris. Fût-ce au roi lui même, je n'aurais accepté de vendre une bête sans certitude absolue qu'elle vivrait une vie heureuse et épanouie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 4 Sep 2018 - 20:56
Visiblement, ce jeune homme savait de quoi il parlait lorsqu'il évoquait chacune de ses bêtes avec un savoir faire qui transpirait au travers ses propos. En tant qu'homme du rohan, Eothain aimait les équidés et avait ses propres chevaux, qu'il laissait souvent dans les larges enclos non loin d'Edoras. Il appréciait d'aller en prendre soin, de les monter parfois pour de courtes promenades et savourait surtout l'instant où il pouvait les regarder aller au grand galop dans les plaines du rohan, vivant comme en semi liberté. De plus, en tant que Roi, il était toujours de bon usage de disposer de beaux spécimens dans les écuries. Les occasions ne manquaient pas pour le Roi et même le royaume de disposer de chevaux. Souvent il lui arrivait d'offrir un destrier pour récompenser un subordonné méritant ou pour un cadeau diplomatique de haute valeur. Mais là aussi, le souverain s'assurait avant cela que la bête aurait droit à de bon traitements de la part du futur acquéreur. Pour l'instant, et malgré l’interpellation du jeune homme, le souverain demeurait silencieux, observant notamment sa fille qui semblait intéressée par ces belles montures à la robe brillante.


En effet, Lyra se dirigea près d'un des hongres dont elle commença à caresser la robe grise. Depuis le temps qu'elle vivait avec son père, elle avait eu l'occasion de monter des chevaux pour se promener aux alentours, mais jamais n'avait elle possédé son propre destrier. Maintenant qu'elle allait sur ses quinze ans, la demoiselle du Rohan était sans doute capable de se voir confier la responsabilité d'un tel animal. Seulement, avec le temps qui passe si vite et les derniers événements ayant marqué la famille, Eothain n'avait pas encore eu le temps d'en discuter avec elle. Et si l'envie d'avoir son propre cheval brulait dans son esprit, jamais elle ne se serait permise de demander, par soucis de ne pas jouer les princesse capricieuse, même si personne ne l'aurait considéré ainsi.

" Cet hongre semble te plaire ma chère fille ! " lança un eothain tout sourire.
Le rose monta aux joues de la demoiselle qui pensait pourtant avoir contenu ses hardeurs face à son envie de sautiller partout pour demander au dresseur si elle pouvait se permettre de le monter.
" Oui père, je le trouve très noble et très fier. Se doit être un formidable destrier " répondit-elle en flattant les flanc de l'animal qui se montra docile et amical avec la jeune femme.

Eothain resta immobile, bras croisés et sourire aux lèvres, sentant qu'il tenait là une occasion de faire un magnifique cadeau à sa fille, si chère à son cœur. Elle qui ne demandait rien, qui avait toujours été humble, discrète et raisonnable méritait bien de se voir offrir un si beau compagnon de voyage.

" Dites moi Grim, fils d'Edwin, serait-ce possible que ma fille puisse monter cet hongre, à cru ? Qu'elle puisse juger d'elle même si cet animal serait disposé à lui servir de monture ? "


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 4 Sep 2018 - 21:21
[quote="Shimrod de Dun"]
PNJ : Grim




La jeune princesse semblait intéressée par le plus vif de mes hongres et j'appréciai sa douceur face à l'animal. Celui-ci la sentait tranquillement, répondant favorablement tandis qu'elle le flattait en douceur. Les choses s'amorçaient fort bien et je fis un léger mouvement de tête d'un air approbateur.

" Cet hongre semble te plaire ma chère fille ! " s'exclama le souverain avec un large sourire.

L'avantage avec les hongres, c'était sans nul doute leur fiabilité. Leur situation en faisait des compagnons extrêmement stables d'un point de vue caractériel et en leur assurant de bons traitements l'on pouvait être sûr de s'attirer leurs faveurs. Au contraire des étalons, dont le caractère ombrageux pouvait souvent intimider, l'apparente placidité des hongres était un bon point pour les jeunes cavaliers tels que la princesse. Des rougeurs montèrent aux joues de la demoiselle, manifestement toute déconfite d'être ainsi découverte.

" Oui père, je le trouve très noble et très fier. Se doit être un formidable destrier " répondit-elle en ne cessant de toucher l'animal, dont le ballotement de la tête indiquait un parfait contentement.

Un sourire s'était dessiné sur mes lèvres sans que j'arrive à me souvenir quand exactement, car le tableau me plaisait. Je n'avais aucun doute quant aux soins qui lui seraient apportés s'il trouvait une famille ici et l'intérêt que lui portait la jeune fille n'avait rien d'une passion passagère pour une belle bête que l'on oublie aussitôt que l'on a le dos tourné.

" Dites moi Grim, fils d'Edwin, serait-ce possible que ma fille puisse monter cet hongre, à cru ? Qu'elle puisse juger d'elle même si cet animal serait disposé à lui servir de monture ?
"Bien sûr, sire. J'allais justement vous le proposer. Si je peux me permettre, monter à cru pour la première fois vous permettrait de faire corps avec lui et de mieux juger de votre compatibilité."

Je m'avançai d'un pas serein et m'agenouillai dans la poussière, ne craignant nullement de gâcher ma tenue pourtant impeccable jusqu'alors : elle ne le restait jamais bien longtemps. Je tendis les mains pour proposer un appui à la demoiselle afin qu'elle puisse monter aisément et lui adressai un regard confiant, les lèvres étirées sur un sourire encourageant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 4 Sep 2018 - 22:01

La joie de Lyra était contenue, mais le sourire qui s'affichait sur son visage trahissait cette joie interne qu'elle ressentit après avoir entendu son père parler. Celui-ci semblait être disposé à lui offrir ce cheval si le courant passait bien entre eux. Une complicité indispensable pour tout bon rohirrim qui se respectait. Le souverain demanda s'il eut été possible pour lyra de grimper à cru sur le cheval et le dresseur acquiesça en proposant par la suite un appui de ses mains.
La demoiselle du Rohan s'approcha en exprimant sa gratitude d'un simple " Merci ", avant de poser un pied sur les mains du fils d'Edwin pour prendre appui et grimper sur le dos de l'hongre demeurant calme. Lyra ne fut guerre gênée du fait qu'elle portait une robe pour grimper sur le cheval. Elle avait de qui tenir en tant que fille d'Asilya. Tout était calme, la brave bête ne montrant aucun signe de nervosité, apaisée par les mains douces de la princesse qui caressaient sa crinière.
" Eh bien, il semble que vous soyez faits pour vous entendre... Dans ce cas là, je ne vois aucune raison de ne pas t'offrir ce cheval qui sera ton premier compagnon de voyage " dit il alors en adressant un sourire à Asilya qui devait elle aussi apprécier de voir sa fille aussi comblée par cette acquisition.

Lyra descendit quelques instants après, ne voulant pas demeurer plus encore le centre de l'attention. Elle remercia Grim une nouvelle fois avant de demander quel était le nom du cheval qui serait désormais sien."Comment se nomme-t-il ?" demanda-t-elle, pressée d'en entendre la réponse. Puis, elle accouru près de ses parents en sautillant, sourires aux lèvres, avant d'écarter les bras pour enlacer son père. " Merci père, je vous promets d'en prendre grand soin " puis, après avoir interrompu le calin à son paternel, la demoiselle se dirigea près de sa mère pour réitérer le même geste. Après tout, c'était Asilya qui lui avait appris les notions d'équitations tandis qu'elle était enfant. Et, de toute façon, Lyra avait assez de joie en son cœur pour la partager à sa mère, qui ne demandait surement pas mieux que de voir sa fille s'épanouir ainsi.

Asilya justement, Eothain plongea son regard dans le sien et lui demanda sur un ton légèrement taquin : " Et toi mon épouse ? vois-tu là un destrier qui pourrait te convenir ? Il serait dommage que tu ne disposes pas à ton tour de ta propre monture. Bien qu'aucun animal autre qu'un Meara ne soi digne a mes yeux de porter si belle Reine en ces terres  " Oui, Eothain avait toujours les mots prompt pour exprimer son transport amoureux. Aussi avait il prononcé ces derniers mots en approchant de sa compagne comme pour réserver se compliment qu'a ses seules oreilles, et celle de lyra.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
AsilyaNombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 11/08/2018
avatar
Reine du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mar 4 Sep 2018 - 22:33
C'était dans les gênes de Rohirrims, l'équitation et le soin au chevaux. Nul doute qu'ils étaient ceux qui excellaient le plus dans ces arts. Personne ne pouvait prétendre le contraire et les fiers habitants du Rohan prouvaient leurs valeurs à chaque instant. Lyra était enthousiasmée, sa joue était contagieuse, comme à l'accoutumée. Sa mère n'en pouvait plus de sourire, attendrie devant le premier contact de sa fille avec son futur compagnon d'aventure. Lyra se montrait douce et attentive, à l'écoute aussi. Lorsque son père demander au dresseur de chevaux si sa fille pouvait monter l'animal de choix à cru, Asilya se figea un petit instant, un peu inquiète. Mais la joie de sa fille la poussa à ne rien dire, détendant sa main serrée alors qu'elle voyait Lyra sur le dos de la belle créature. Le courant semblait bien passer, la jeune fille était aux anges tout comme son père et le dresseur. Une belle rencontre entre l'animal et Lyra.

La belle demoiselle promis alors de prendre soin de son premier compagnon à crinière, il n'en serait pas autrement, Lyra avait le don pour tenir ses promesses et se montrait toujours consciencieuse. Ce cheval avait trouvé une excellente propriétaire et ils allaient vivre des promenades exquises à ne pas douter. Terminant par demander comment se nommait l'équidé, une question bien utile, en effet.

Eothain se tourna vers sa femme pour lui adresser quelques mots qui firent bondir son cœur. Une petite gêne monta aussi, elle ne voulait pas que le dresseur entende les mots de son mari… il exagérait un peu, mais le compliment la fit rougir joyeusement. Détournant un instant son visage pour laisser quelques secondes ses joues reprendre une couleur plus proche du naturel teint laiteux qu'elle affichait, Asilya posa de nouveau son regard sur les chevaux. Elle s'attarda de nouveau sur la jument palomino. Sa crinière soyeuse et son allure gracieuse toucha l'intérêt de la reine qui se détourna un instant vers Grim pour lui poser alors quelques questions :

-" Cette belle jument a quel caractère ? Sa robe est magnifique et son regard sûr. Que pouvez-vous me dire sur elle ? Voyez-vous, j'ai besoin d'avoir toute confiance en ma monture, elle sera mon premier allié en voyage."

Il était important pour Asilya de savoir ce genre de détails. Un cheval peut vous sauver la vie, vous emmener loin du danger, tout faire pour vous ramener à la maison. Mais il faut qu'il se montre loyal et surtout qu'une connexion se crée entre le cavalier et la monture. C'est par ressemblance de caractère que le lien se tisse, la plupart du temps. Par respect acquit avec le temps et l'entrainement, également. Asilya était consciente de tout cela et voulait une monture sûre et fidèle qui pourrait la sauver … s'il s'avérait qu'elle revive quelques noirs évènements loin de la protection d'Eothain et des gardes d'élite d'Edoras. Une précaution compréhensible, en tout cas la reine espérait être comprise. Cherchant le regard de son mari pour se rassurer, attendant la réponse de Grim avec impatience. Se projeter dans des circonstances dangereuses ne la mettait pas à l'aise mais c'était essentiel malgré tout.

Cette prévoyance parfois un peu extrême était surement une facette de la personnalité d'Asilya qui s'était accentuée le plus depuis son évasion d'Angmar. Craindre le pire à tout instant, même dans sa chambre à Medulsed avait été le contenu des premières semaines d'Asilya après son retour. Une fatigue s'était installée, minant son visage et la rendant froide et lointaine. Une étape qui fut très difficile à surmonter pour la reine mais, maintenant elle était bien loin. Cette prévoyance la rassurée, même si elle entendait les remarques d'Eothain et de Lyra lorsqu'elle en faisait trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimrod de DunNombre de messages : 28
Age : 27
Date d'inscription : 15/06/2018

Feuille de personnage
Race:
Possessions: Aucune.
Statut:
avatar

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Mer 5 Sep 2018 - 15:21


A la rencontre du roi !
Grim | Lyra


                       


Damoiselle Lyra me remercia et grimpa aisément sur le dos du cheval. Celui-ci ne broncha pas, répondant favorablement aux attentions de celle qui deviendrait certainement sa compagne pour la vie. J'admirai son aisance en selle, moi qui m'étais habituée à ne monter qu'en pantalons : une jupe m'aurait certainement entravée, alors que la jeune fille semblait s'en accommoder parfaitement.

" Eh bien, il semble que vous soyez faits pour vous entendre... Dans ce cas là, je ne vois aucune raison de ne pas t'offrir ce cheval qui sera ton premier compagnon de voyage " commenta le roi d'un air satisfait, non sans adresser un sourire à son épouse.

La jeune fille ne fut guère longue à mettre pied à terre et me remercia tout en s'enquérant du nom que portait le hongre. Précision essentielle, sans nul doute, que je lui fournis immédiatement avec un large sourire :

"Il se nomme Nibel, à l'image du brouillard dans lequel il se fond parfaitement. Vous trouverez certainement en lui un compagnon fidèle qui vous apportera satisfaction pour de nombreuses années. "

La jeune princesse me remercia et courut rejoindre ses parents, manifestement ravie. Elle les enlaça l'un après l'autre, une joie évidente peinte sur son visage et s'exclama :

" Merci père, je vous promets d'en prendre grand soin "

Après quoi son père s'adressa à sa mère sans que j'eusse l'avantage d'entendre ce qu'ils se disaient. Je ne manquai pourtant rien du rougissement immédiat de la reine mais feignit de n'avoir rien vu, ç'eut été une intrusion dans leur vie familiale. Celle-ci se détourna quelques instants avant de porter de nouveau un regard à la jument palomino. Comme je l'avais supposé, elle s'y était intéressée et finit par demander d'un air sérieux :

-" Cette belle jument a quel caractère ? Sa robe est magnifique et son regard sûr. Que pouvez-vous me dire sur elle ? Voyez-vous, j'ai besoin d'avoir toute confiance en ma monture, elle sera mon premier allié en voyage."

Je hochai la tête à son intention tout en m'approchant avec douceur de la haquenée concernée. C'était en effet une bête magnifique et j'étais heureuse que  la reine s'y intéresse suffisamment pour demander de plus amples précisions à son sujet. Un cheval, après tout, est le plus fidèle ami qu'un rohirrim peut avoir, aussi importe-t'il de ne pas le choisir à la légère. L'expression assombrie de la Dame du Rohan me laissa penser qu'elle songeait certainement à quelque évènement désagréable, aussi m'empressai-je de sursoir à sa requête.

"Celle-ci se nomme Sif, elle a quatre ans et a été spécialement éduquée pour correspondre aux besoins des dames. C'est une jument fiable et très réactive aux ordres, mais il convient de la tenir d'une main ferme afin de tempérer sa nature un peu craintive. "

C'était à la fois un avantage et un inconvénient, car elle évitait généralement d'instinct les lieux dangereux ou les accès trop difficiles, mais elle avait tendance à renâcler si on la poussait trop avant. J'ajoutai également d'un air d'excuses :

" Elle a parfois un peu de mal à faire confiance aux personnes qu'elle ne connaît pas, mais elle peut s'amadouer à force de patience, de caresses et d'encouragements. Je la recommanderais particulièrement à une dame souhaitant trouver en sa monture une compagne fidèle et à l'écoute. A contrario, je ne la recommanderais pas pour une personne vive et impatiente."

D'un geste doux, je passai la paume sur l'encolure de la jument qui me gratifia d'un léger coup de tête affectueux. Si son affection n'était pas facile à gagner, mais elle s'avérait sans faille. De mon point de vue, c'était la plus difficile des juments car bien peu de dames de la noblesse avaient le désir de s'encombrer d'un animal qu'elles ne pourraient utiliser à loisir et sans efforts. Mais peut être la reine était-elle différente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsilyaNombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 11/08/2018
avatar
Reine du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Ven 7 Sep 2018 - 10:06
Les mots de l'éleveur laissèrent dubitative la Reine Asilya. En réalité, la jument avait de bons et de mauvais cotés mais les derniers pouvaient être travaillés pour n'être plus que de mauvais souvenirs. Asilya en aurait-elle la force ? Rassurer un animal craintif n'était pas une mince affaire. Cela pouvait venir d'un évènement traumatisant et donc rendre l'animal imprévisible ou être de nature. Cette dernière solution prouvait que l'animal pouvait aussi bien être courage que fuyard. La reine ne voulait pas d'être animal capable de la laisser sur le carreau au premier bruit de bagarre. Son regard demeura sur l'équidé, allait-elle lui laissé une chance ? Cette décision ne serait pas facile à prendre.

-" Je vois."

Répondit simplement la dame tout en écoutant le reste de la présentation de Sif. Elle portait un nom doux mais aussi dynamique. Grim expliqua enfin ce que la Reine pensait déjà depuis le début des présentations, Sif allait demander un gros travail de mise en confiance, de rassurance et de travail sur son comportement. Pour le moment, elle n'avait pas vraiment d'emploi du temps à respecter, peut-être que ce défi pourrait aider la belle pour travailler ses propres zones d'ombres. S'approchant de la jument avec délicatesse, sa robe brillait sous les lueurs du jour. La bête remarqua la nouvelle présence proche d'elle et détourna son regard pour montrer une certaine indifférence. Mais elle ne s'éloigna pas pour autant. Asilya leva une main patiente et lente vers Sif, laissa son geste se terminer par une simple caresse qui fut acceptée malgré tout. 

L'animal accorda un regard à la reine, cette dernière capta son regard en silence. L'équidé hocha de la tête soudainement, comme pour répondre au regard d'Asilya, quelque chose s'était passé à l'instant, mais seuls les deux protagonistes savaient quoi. Souriante, la Reine se tourna vers son mari et sa fille, toujours avec son léger sourire calme et posé. 

-" Je pense que ce défi est à ma portée. Ce sera l'occasion d'apprendre quelques tours à Lyra, n'est-ce pas ?"

Termina t-elle en adressant un regard à sa superbe fille qui irradiait de joie quant à la rencontre de son nouvel ami mais qui, également, venait de comprendre qu'elle partagerait de nombreuses heures communes au dressage de leurs équidés. Une agréable perceptive n'est-il pas ? Asilya offrit de nouveau son attention à la jument, elle allait se sentir bien dans le Haras Royal, choyée et soignée par les meilleurs. Mais les grandes balades attendront un peu, il fallait commencer par connaître l'animal et fonder de solides liens.

-" Mon choix est fait, mon Roi, puis-je acquérir cette jolie jument ?"

Quittant le côté de la monture pour retrouver le coté de son époux et de sa fille, offrant un sourire plus tendre aux siens et terminant par tourner son attention vers l'élu de son cœur, c'était à lui de prendre la décision, peut-être que cette mission personnelle était trop dangereuse ou fatigante pour Eothain. Asilya était toujours en convalescence malgré tout et un nouveau traumatisme ou même choc physique pouvait très bien la faire retomber dans les noires limbes de ses affreux souvenirs d'esclavages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Sam 8 Sep 2018 - 9:48
Eothain avait observé la première rencontre entre son épouse et cette jument que le jeune dresseur avait présentée comme une bête exigeante au niveau de la domestication. Cela prouvait l'honnêteté de cette homme qui ne s'inventait pas des destriers au caractères aussi dociles que des animaux de compagnie. Chaque cheval avait son caractère et c'était là ce qui rendait la chose intéressante que de parfois relever le défi pour faire d'un animal caractériel un fidèle compagnon de voyage.

" Je crois en toi et en Lyra plus qu'en quiconque, je suis certain que tu parviendra à apprivoiser cette jument pour en faire une amie fidèle. C'est donc avec plaisir que je te l'offre " répondit eothain tout sourire, conscient que ce serait long mais largement à la portée d'une femme aussi déterminée que son épouse.

Le souverain prit ensuite le temps de s'approcher à nouveau des étalons. Ceux-ci avaient une certaine prestances et leur poils brillants reflétaient la lumière du soleil. Ils trouveraient parfaitement leur places dans les enclos dont disposait eothain. On ne refuse pas trois reproducteurs si bien portants, qui pourraient ensuite être offerts à d'autres éleveurs de confiance. Après quoi, l'attention du roi se porta sur les deux destriers de guerre. Eothain n'avait guerre besoin de les examiner de près pour voir qu'ils étaient près. Tout ce joua dans le regard vif que ces puissants équidés échangèrent avec celui qui guidait habituellement les armées de cavaliers à la bataille.

Ce dresseur n'aura sans doute pas fait le voyage pour rien, s'ils parvenaient à s'entendre sur un prix. C'est pourquoi, après être revenus près des siens, le Roi demanda au jeune homme :

" Très bien Grim, dresseur de chevaux, quel serait votre prix pour Nibel, Sif, ces trois étalons ainsi que les deux destriers de guerre ? "

Seuls les deux destriers de guerres seraient achetés au nom du Royaume du Rohan. Les autres bêtes, Eothain les acquerrai de sa propre poche, lui qui mettait toujours un point d'honneur à ne pas user des ressources du royaume pour ses dépenses personnelles.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Astriel NirokiniNombre de messages : 153
Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
La Danse-Lame

La Danse-Lame
MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Ven 14 Sep 2018 - 23:08
PNJ : Grim



La reine sembla tout d'abord chagrinée par le portrait de Sif que je lui dépeignis alors. Il était bien rare pour moi de n'être point du tout renseignée sur mes clients, mais je deviens bien admettre que j'ignorais tout du caractère et du passé de ma souveraine, ce qui eût été une honte dans d'autres circonstances. Pourtant, j'avais bien saisi d'après l'expression du roi que celle-ci revenait de loin et il ne m'appartenait certainement pas de questionner quiconque à ce sujet. Aussi m'étais-je contentée de faire mon travail au mieux, comme d'habitude. La reine finit par lâcher laconiquement :

-" Je vois."

Je me montrai aussi honnête que possible, car il ne serait pas dit que le fils d'Edwin manquât de droiture. C'eut été une impardonnable souillure sur la réputation de mon cher père et je n'aurais su supporter de lui avoir causé un quelconque déshonneur. Enfin, la souveraine s'approcha de la jument avec une grande douceur, moins refroidie par mon tableau concernant la bête que je ne l'aurais crue. Le calme et les précautions de la dame surent convaincre Sif de se laisser caresser, quoique brièvement et je jugeai cela encourageant. Elles se regardèrent alors dans les yeux un instant et bien que cela fût bref, je captai une certaine tension entre elle. Ou plutôt, une acceptation. Tout comme moi et mon étalon, des années plus tôt, ces deux-là pourraient certainement trouver l'une en l'autre ce dont elles avaient besoin, bien que je n'eus aucune explication au phénomène. J'espérais que leur relation serait aussi satisfaisante que celle que j'entretenais moi-même avec Minuit.

-" Je pense que ce défi est à ma portée. Ce sera l'occasion d'apprendre quelques tours à Lyra, n'est-ce pas ?"

La reine semblait s'amuser de quelque chose que j'ignorais et sa phrase me laissa simplement supposer qu'elle avait une certaine expérience en équitation.

-" Mon choix est fait, mon Roi, puis-je acquérir cette jolie jument ?"

La dame s'était éloignée de la haquenée et je supposai au regard tendre que lui offrit son époux qu'il sursoirait à ses désirs sans aucune hésitation. Ignare dans le domaine de l'amour, je jalousais quelque peu cette relation privilégiée qu'ils semblaient entretenir. Non pas que j'eusse une quelconque envie de dépendre de quelqu'un d'autre, mais peut être me manquait il une personne à qui parler de tout, librement, et en confiance totale. Enfin, à part Minuit, bien sûr.

" Je crois en toi et en Lyra plus qu'en quiconque, je suis certain que tu parviendra à apprivoiser cette jument pour en faire une amie fidèle. C'est donc avec plaisir que je te l'offre " répondit le roi avec un sourire jusqu'aux oreilles.

Cela me faisait déjà deux chevaux de vendus et cela justifiait le voyage. Tandis que le souverain s'approchait du reste de la troupe pour les examiner, j'eus quelques temps l'espoir qu'il décide de me prendre un étalon, ou mieux, un destrier. Ceux là étaient les plus chers et j'aurais fait un joli bénéfice s'il décidait d'acheter un cheval supplémentaire.  Il s'éloigna des étalons pour examiner les chevaux de guerre et je bombai le torse de fierté en observant leur intérêt et leur vivacité. Ces animaux là étaient taillés pour le combat et avaient été sélectionnés avec le plus grand soin. Ils me faisaient honneur et je me promis de leur donner une ration supplémentaire si jamais je revenais avec eux. Ils y auraient tous droit, d'ailleurs : s'ils ne trouvaient pas d'acquéreur maintenant, rien n'était perdu et je pouvais fort bien les garder pour mon propre cheptel. Finalement, à ma grande surprise, le roi me demanda :

" Très bien Grim, dresseur de chevaux, quel serait votre prix pour Nibel, Sif, ces trois étalons ainsi que les deux destriers de guerre ? "

Je réfléchis un instant, car cela méritait une attention particulière. Autant de chevaux d'un coup, voilà qui ferait particulièrement bien marcher les affaires et mon père en serait ravi. Je répondis tout d'abord lentement en calculant de tête :

"Sire, nous vendons généralement les hongres pour soixante quinze pièces d'or et les haquenées pour cent dix. Les étalons sont initialement à deux cent pièces d'or, et les destriers à trois cent. Mais si vous me prenez tous ceux que vous avez cités, je vous fais cadeau de l'un des étalons."

Nos prix étaient légèrement supérieurs à ceux du marché actuel, il ne fallait pas se le cacher. Cependant, nos chevaux de guerre ne trouvaient que peu d'acheteurs et la perspective d'en vendre deux d'un coup, en plus des étalons était des plus alléchantes. Mon père avait toujours dit que faire un prix pour un achat de groupe était un investissement en soi : un acheteur satisfait de ses montures les recommande et cela avait d'autant plus de valeur s'il s'agissait d'un monarque. Une telle publicité serait des plus profitables pour nous et le manque à gagner des deux cents pièces d'or de l'étalon que je proposais en cadeau serait rapidement comblé par l'apport de clients que le bouche à oreilles nous fournirait… Si seulement cette proposition convenait au roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7470-astriel-nirokini-f
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   Sam 15 Sep 2018 - 9:17
Eothain écouta le jeune dresseur lui répondre en détaillant le prix de chacune des bête proposées. Certes les tarifs étaient élevé mais le prix de la qualité justifiait parfois cela ! Surtout concernant les destriers de guerre qui étaient le fruit d'un dressage long et fastidieux. C'est d'ailleurs pour cela que le royaume s'était attaché les services de plusieurs dresseurs "officiels" afin de pouvoir former des destriers de guerres à volonté, sans payer une fortune à chaque fois, étant donné le nombre de cavaliers au rohan. Tout le monde y gagnait : le royaume ne se ruinait pas en chevaux, et les dresseurs disposaient d'un salaire fixe et de conditions de travail optimales. Mais il arrivait quelques fois que l'on achète des destriers à des dresseurs indépendants, et c'est ce que s’apprêtait à faire le Roi en achetant ces deux destriers pour quelques 600 pièces d'or.

Pour l'acquisition des étalons, de l'hongre et de haquenée, ce serait donc un total de 585 pièces d'or que devrait débourser Eothain de sa propre poche. Heureusement, le dresseur fit un geste commercial généreux en faisant cadeau de l'un des étalons pour l'achat d'un tel lot. Une attention que le souverain ne manqua pas d'apprécier

" Eh bien c'est généreux de votre part, merci. Cela fait donc un total de 1185 pièces d'or que je vais aller vous chercher de ce pas. Je n'en ai pas pour longtemps, si vous voulez bien confier nos acquisitions à mes palefrenier "


Eothain fit alors un signe de tête à l'un de ses hommes qui s'occupait des chevaux pour lui demander de venir. Dans le même temps, le souverain grimpa les marches qui menaient au palais pour se diriger dans ses quartiers. Il y prit 3 bourses de 200 pièces d'or dont une à laquelle il avait soustrait quinze pièce d'or pour faire le compte des 585. Puis, il demanda a son trésorier de retirer 600 pièces d'or des caisses du royaume pour acquérir les destriers de guerre.

C'est donc quelques minutes après être parti que le roi revint près de grim, fils d'Edwin pour lui donner l'argent qui était maintenant le sien, en échange de tous ces chevaux qu'eothain avait décidé d’acquérir.

" Bien, voici votre dû, jeune dresseur ! Votre savoir faire le mérite bien, et j'espère que votre père sera fière de vous. Je ne manquerai pas de vous recommander si ces chevaux s'avèrent aussi nobles qu'ils le paraissent. Ce fut un plaisir. "


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A la rencontre du roi ! (pv eothain)   
Revenir en haut Aller en bas
 

A la rencontre du roi ! (pv eothain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les portes de la ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Rohan :: Edoras-