Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Mer 26 Sep 2018 - 18:16
Au petit matin, tout était calme et silencieux dans les quartiers royaux. Un peu comme le silence assourdissant qui envahit un champ de bataille une fois que celle-ci est terminée. La bataille fut par ailleurs acharnée et sans merci, les deux belligérants étant tous deux bien décidé à prolonger leur doux affrontement jusqu’à l’épuisement. C’est donc après avoir bien dormi, alors que la matinée était déjà bien entamée, que le Roi émergea de son sommeil.

Le genre de réveil agréable, lent, et durant lequel on prend le temps de relancer les sens un par un pour ne pas se brusquer. Le premier sens qui se mit en éveil, fut comme bien souvent l’ouïe. Un certain vrombissement lointain trahissait l’activité déjà conséquente de la cité à cette heure-ci et les sons des petits bruits environnants vinrent s’engouffrer dans le creux de l’oreille d’Eothain, celle qui n’était pas appuyée contre le coussin. Puis, ce fut au tour de l’odorat de s’activer, car un parfum doux, floral et presque sucré vint au nez du souverain. Cette essence corporelle, Eothain la connaissait parfaitement : celle de son épouse Asilya. S’il avait pu enfermer cette odeur dans un flacon pour le garder toujours auprès de lui, le rohirrim ne s’en serait sans doute pas privé.

La présence de la reine à ses coté ne faisait donc aucun doute, mais fut confirmée par le touché qui à son tour s’éveilla. Le roi du Rohan pouvait sentir qu’il enlaçait sa bienaimée délicatement dans ses bras. La chaleur de son corps réchauffait le sien, tandis que ses cheveux de feu lui caressaient une partie du visage. Non, ce n’était pas un de ses innombrables rêves qu’Eothain avait pu vivre en ses lieux, durant cette triste et difficile époque où ils durent se séparer physiquement l’un de l’autre. Néanmoins, pour le confirmer, le cavalier ouvrit alors les yeux pour observer sa chère et tendre dormir paisiblement. Son visage était si doux, ses traits si apaisés, que cette vision réchauffa le cœur du souverain. Asilya avait vécu tant de tourments, et une période de convalescence si difficile et agitée, qu’Eothain ne pouvait s’empêcher d’être heureux de la voir ainsi, loin du voile sombre qui occultait la lumière à son esprit.

L’homme resta ainsi plusieurs minutes à observer son épouse d’un regard attendrit. Puis, lorsque ses mouvements trahissent un réveil imminent, Eothain vint délicatement poser ses lèvres sur l’épaule dénudée d’Asilya, tandis que ses doigts vinrent s’entrelacer dans ceux de la main de la reine.

« Bonjour ma douce Lys » dit-il d’une douce voix.

Normalement, il est vrai que le Roi était censé rencontrer ses subordonnés et s’entretenir avec eux comme il l’avait fait à Dunharrow. Néanmoins, cela ne lui prendrai pas longtemps, et le départ du voyage de retour vers Edoras n’était prévu que pour le lendemain matin. Ainsi, le seigneur de la marche se décida intérieurement à profiter de la chaleur du lit, et de la douceur des draps, pour rester sur ce si confortable nuage de coton qu’il partageait avec Asilya.

« Ce matin le roi a abdiqué en faveur de ton époux, ainsi rien ne viendra m’arracher à toi » dit alors Eothain en resserrant son étreinte, posant à nouveau ses lèvres sur la peau douce de son aimée. Pour la première fois de sa vie, ou presque, le Roi s’accorderait donc une grasse matinée.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
AsilyaNombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 11/08/2018
avatar
Reine du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Mar 2 Oct 2018 - 17:36
Qu'il était bon de dormir sans avoir à ne rien craindre. Que le corps et l'esprit se laissent aller pour ne plus rien ressentir du monde réel. Pour qu'enfin l'esprit se repose dans un paradis personnel duquel seul le réveil pourra l'arracher. Une de ses nuits qui s'inscrivit dans les premières réelles nuits de sommeil réparateur. Asilya avait souffert de bien des maux et l'insomnie en fut l'une d'eux. Entre les cauchemars, les réveils en sursauts et l'incapacité de se laisser aller au sommeil, elle avait travaillé dur pour retrouver la confiance nécessaire envers les soldats du Rohan pour s'endormir. La reine avait observé l'entrainement de l'élite d'Edoras quelques matinées pour comprendre de quel bois étaient fais ceux qui la défendraient pendant son repos. Autant de recherche et d'ingéniosité pour faire taire ses craintes, doutes et peurs, une à une, laissant place à un peu plus de liberté et de quiétude. Cela avait prit du temps … beaucoup de temps. 

Qu'il était agréable de flotter dans ce cocoon de soie chaleureux. Rien ne pouvait être plus doux que cette sensation de confort absolu. Une chaleur constante et rassurante entourée la reine pour lui permettre de dormir paisiblement alors qu'elle se trouvait si loin d'Edoras. Mais son foyer, n'était-ce pas les bras d'Eothain ? Cette réalité s'était inscrite dans l'âme et la chair d'Asilya depuis son retour de captivité. Au fur et à mesure, elle commença à comprendre à quel point elle dépendait de lui. Non pas basiquement, comme un enfant pouvait dépendre d'un père. Mais harmonieusement, comme la lumière et l'ombre ou encore le soleil et la lune. Sans lui, elle ne serait pas entière et ne pourrait être complètement elle-même. Il garantissait son bonheur et son épanouissement par sa simple présence.

Malgré tout, le chaleur laissa s'incérer quelques picotements de la fraicheur du matin. La cheminée était éteinte depuis longtemps, les braises ne suffisaient plus à réchauffer la pièce. Les pierres avaient contenues la chaleur autant de temps qu'elles ne purent mais elles étaient froides maintenant. Quelques frissons apparurent sur sa peau alors qu'elle commençait sortir du sommeil. Ces derniers s'amplifièrent alors qu'un baiser marqua sa peau nue, par surprise. L'éveil n'en fut que plus doux et rassurant. La fraicheur de la matinée faisait ressentir toute la chaleur d'Eothain à Asilya. Rendant plus agréable encore d'être blottie contre lui. Ses mots éveillèrent son ouïe, elle laissa un sourire naître sur son visage alors qu'il lui annonçait, avec la manière, qu'il resterait avec elle ce matin. Ouvrant les yeux pour de bon, elle s'approcha du peu qu'il manquait pour l'embrasser avec douceur et lenteur, laissant ses autres sens trouver l'éveil par ce biais. Puis elle chassa quelques mèches du visage de son époux, terminant par une tendre caresse sur sa joue pour descendre sur son épaule et venir terminer sur son torse. 

-" C'est une bonne nouvelle que tu n'annonces là ? Je ne vais pas m'en plaindre du tout ! Au contraire, je jalousais un peu tes généraux de t'avoir pendant toute la matinée !"

Laissant un visage faussement boudeur naître puis disparaitre quelques instants plus tard, elle soupira d'aise pour replonger son regard dans celui de son aimé, tout souriante qu'elle était. Ce n'était pas tout les jours qu'une telle matinée arrivée, bien qu'elle était déterminée à ne plus jamais faire chambre à part… enfin sauf si Eothain se devait de partir sans elle. Tant de changement qui les attendait à leur retour à Edoras. La reine reprit donc, frottant ses jambes douces contre celles d'Eothain, allant chercher ses pieds pour les caresser des siens.

-" As-tu bien dormi ? Pour ma part, je pense que rien n'aurais pu me réveiller. Je me demande bien ce qui a pu autant me fatiguer ? J'espère ne pas avoir de courbatures …"

Laissant sa phrase en suspend alors qu'elle laissa son sourire devenir mutin, son regard laissa une semblable attitude se diffuser alors qu'elle approchait de nouveau ses lèvres de celles du Roi. Difficile de résister mais il fallait se montrer sage pour autant… l'avoir avec elle ne voulait pas dire lui ôter toute son énergie pour la journée. Cette pensée la fit sourire d'autant plus, Asilya se demandait même si elle arrivait un jour à l'épuiser lors de leurs jeux. C'était un guerrier forgé dans l'endurance et l'effort … ce côté là était très utile lors des batailles entre polochon et oreillers ! Il était certain que la rousse avait le meilleur des amants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Sam 6 Oct 2018 - 9:33
Aucun réveil n'était plus agréable et doux qu'un réveil en compagnie d'Asilya pour le seigneur de la marche. Lui aussi était d'ailleurs bien déterminé à ne jamais plus faire chambre à part, sentant qu'une autre étape avait été franchie sur le long chemin de la guérison de son épouse. De plus, cette maison construite pour eux et selon leurs envie ne manquerait sans doute pas de leur permettre un épanouissement total dans leur vie de couple. Autant dire qu'Eothain qui avait toujours aspiré à une vie simple en dehors de son devoir de Roi, serait sans doute comblé par cette vie de famille qui se profilait. Et il était loin de se douté à quel point le mot famille prendrais son sens...

En attendant, il profitait de cette instant. De la douce caresse qu'offrait la peau d'Asilya au moindre contact entre eux. Partager de nouveaux baisers était un jeu dangereux sur lequel s'aventurait la belle rousse en évoquant la fatigue de la veille. L'envie de ceder à nouveau à ses pulsions avait envahi le Roi qui tint pourtant bon, raisonné en se souvenant qu'il souhaitait montrer une dernière chose à Asilya concernant cet endroit.

" Ah ça ! Les voyages quand on n'a pas l'habitude c'est éreintant et épuisant. Surtout si l'on se laisse emporté par son élan et que la passion prend le pas sur la raison... Pour autant cela ne nous empêche pas d'en garder de merveilleux souvenir malgré les courbatures du lendemain, et de vouloir très vite remonter en selle  " dit il en riant légèrement de sa petite métaphore tandis que ses lèvres vinrent à nouveau trouver celle de sa bienaimée.

Un baisé prolongé et accompagné de caresses, il n'en aurait pas fallu plus en temps normal pour relancer l'élan amoureux entre les deux êtres. Mais la raison du Roi fut plus forte que sa passion et il mit fin au prémices d'un nouveau chamboulement de la chambre en se redressant. Ses yeux plongés dans le regard clair de son épouse, le cavalier avoua son plan

" Il reste un endroit que je souhaite te faire découvrir, et la matinée étant déjà bien entamée, je propose de nous préparer sans plus tarder. "

Le roi du rohan caressa alors tendrement la joue de son épouse du revers de sa main avant de lever les couvertures pour se dégager du lit et se lever. Il devait bien être dix heures passées et le temps libre qu'il leur restait n'était donc pas très conséquent. Eothain se dirigea vers la salle d'eau pour faire sa toilette à l'eau froide, profitant de cet instant pour se laver de la tête aux pieds. Puis il retourna dans la chambre pour revêtir ses nobles habits et laisser la salle d'eau à Asilya. Couronne sur la tête, vêtu d'un épais veston en velour sombre orné de liseré rouges et dorés, le roi avait retrouvé une certain prestance après ces longues journées de voyage. C'est donc impatiemment qu'il attendit sa reine assis sur le fameux lit, théâtre de la démonstration de leur amour passionné qui avait durée jusque tard dans la nuit.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
AsilyaNombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 11/08/2018
avatar
Reine du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Dim 14 Oct 2018 - 19:25
-" Remonter en selle …"

La métaphore d'Eothain fit rire Asilya alors qu'elle se acceptait les baisers de son aimé tout en les lui rendant de plus en plus intensément. Mais le roi mit fin à cette nouvelle escalade en reprenant la parole sans être abrupte pour autant. La rousse l'observa un instant, la mine un peu boudeuse mais cela ne dura pas longtemps car les raisons évoquées par Eothain avaient tout leur sens. Ce lieu était rempli de souvenirs et il voulait les partager avec sa moitié, elle ne pouvait qu'être curieuse de ce dernier lieu qu'il venait d'évoquer. Ils auraient bien d'autres lits pour continuer leurs retrouvailles charnelles et surtout il auraient bien d'autres occasions.

-" Les grasses matinés se passent à ne rien faire ! Tu ne dois pas en avoir tellement l'habitude, n'est-ce pas ? Mais je saurais certainement d'apprendre à quel point elles peuvent être agréables."

Laissa t-elle filer alors qu'elle sortait du lit à son tour pour aller trouver son jupon et le reste de sa tenue. Puis elle continua alors qu'Eothain était dans la salle d'eau. La pièce était plus froide et moins vivante sans la présence du cavalier, la différence était tellement flagrante. Encore qu'il ne devait s'agir que de la simple perception de la Reine…

-" C'est avec plaisir que je te suis dans cette nouvelle découverte, mon aimé."

Prenant la place du roi dans la pièce pour utiliser l'eau froide à son tour. Elle en avait l'habitude. A la ferme, l'eau chaude était réservée aux ainés et pour certaines occasions. Et pendant sa captivité ... avoir de l'eau était déjà un miracle en soi. Se frottant le visage énergiquement, puis ses mains et ses pieds, elle sortit de la pièce toute fraiche et vêtue. Observant Eothain assit sur le lit, elle le rejoignit pour se pencher vers lui, l'embrassant de nouveau. Se redressant pour prendre son manteau à col de fourrures, elle n'attendait que le signal d'Eothain pour leur promenade matinale, ajustant son diadème dans sa longue chevelure de feu.

-" Alors ? Où allons-nous ce matin ?"

Asilya n'était pas vraiment entrée dans le village du gouffre. Restant dans les hauteurs sur les remparts, observant la vie de son piedestal. Il était surement temps de rencontrer les habitants du coin et  de voir la vie dans ce fort autoritaire de plus près. Elle n'aurait que quelques heures encore de liberté avec son aimé avant qu'il ne doive retourner à ses obligations, autant ne plus perdre de temps. Bien que rester au lit ... lui aurait tout autant plu en réalité. Enfin, elle avait cette pensée pour le moment mais ne se doutait pas de ce qui allait arriver.

Imaginant déjà la brise froide qui semblait souffler perpétuellement sur le gouffre, Asilya cachait déjà ses mains dans ses poches. La chaleur agréable de la chambre allait surement lui manquer. Mais elle aurait toujours l'unique chaleur qu'il lui était nécessaire pour vivre à ses cotés. L'imagination de la belle allait bon train alors qu'elle tentait d'imaginer le lieu où voulait l'emmener Eothain. Autant de suppositions plus ou moins réelles et parfois même hilarantes. N'était-ce pas tout l'intérêt des devinettes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Mer 17 Oct 2018 - 17:30
La remarque d’Asilya ne manqua pas de faire sourire son époux. Elle avait tout à fait raison sur le fait qu’Eothain n’était pas du tout familier avec le concept de grasse matinée. Ne rien faire et rester dans le lit, non ça ne lui était jamais arrivé. Il ne demanderait qu’à essayer, le jour où ils se réveilleront tous deux dans leur nouvelle demeure, culminant sur les hauteurs d’Edoras. En attendant, ils allaient profiter de la matinée à la manière du souverain qui espérait surprendre agréablement son épouse en lui faisant découvrir quelque chose d’unique.

« Je vais te montrer le plus beau joyau de cette forteresse » Répondit alors Eothain à son épouse.

Il restait volontairement évasif sur le sujet, souhaitant laisser la surprise encore entière. Le couple emprunta alors les escaliers en colimaçon pour redescendre au rez-de chaussée, où se trouvait le hall principal de la forteresse. Ils vivaient toujours le fameux rituel des salutations de la part des gardes et autres militaires haut gradés qui se trouvaient là. Puis, une fois arrivé dans le grand hall, ils ne se dirigèrent pas vers la porte principale, contrairement à ce qu’Asilya devait s’attendre. Au contraire, ils prirent la direction opposée et empruntèrent une première porte assez imposante.
Derrière cette porte, donnaient deux petits couloirs, un sur chaque côté, qui distribuaient d’autres pièces. Mais ils continuèrent droit devant eux ou s’étendait une pente douce qui semblait se perdre plus bas, devant d’épaisses portes en bois. Eothain prit alors une torche qui se trouvait contre le mur et l’alluma près d’une vasque dont la flamme illuminait les alentours de cet accès. Après avoir tourné la poignée, le Roi poussa l’imposante porte et fit signe à Asilya d’entrer, avant de la suivre en refermant derrière eux.

La fraicheur se fit instantanément sentir dès lors qu’ils passèrent le seul de cet endroit. Ils se trouvaient dans les cavernes qui siégeaient sous la montagne. Les puits de lumière, formés naturellement au travers de la roche, éclairaient suffisamment les lieux pour pouvoir s’y mouvoir sans risque. Mais, afin de mieux pouvoir observer cet endroit, le seigneur de la marche se dirigea vers une grande vasque dont l’huile ne demandait qu’à être enflammée pour illuminer les alentours. La torche d’eothain vint donc embraser cette première source de lumière avant qu’il n’en enflamme une seconde un peu plus loin, puis une troisième en revenant près de son épouse qui observait la grotte.

L’endroit était magnifique. Devant eux se dressaient tout un tas de concrétions, de monolithes, de draperies d’orgues et autres colonnes stalagmitique. L’humidité de la montagne transpirait le long des impressionnantes parois rocheuses, sur lesquelles les gouttelettes et autre sillons de ruissellement semblaient comme scintiller à la lueur des flammes. L’eau presque trop calme que l’on trouvait de part et d’autre de leur position, reflétait parfaitement ce paysage atypique et en accentuait la majesté et l’immensité. Ces cavernes étaient une merveille géologique que peu de monde connaissait. Et c’était ainsi la volonté du Roi que de ne pas ébruiter une telle richesse en ces lieux, pour ne pas s’exposer à la convoitise des plus avides qui souhaiteraient à tout prix exploiter l’endroit.

Eothain passa quelque secondes à observer cet endroit dans un silence presque assourdissant, où seuls les clapotis des gouttes d’eaux venaient raisonner dans la cavité. Puis, son regard se posa sur Asilya qui observait également les lieux, il s’approcha d’elle pour sentir la chaleur de son corps et l’odeur de son parfum. Partager cet instant avec elle était une fois de plus magique ! Et il profitait donc de chaque secondes.

« Voici l’une des richesse les plus méconnue de notre royaume. Un endroit qui gagnerait certainement à être exploité par les nains, qui y trouveraient sans doute nombre de précieuses ressources. Mais l’endroit est déjà une merveille à elle seule et si elle n’enrichit pas le royaume, elle n’en demeure pas moins un trésor bien enfoui sous la montagne. Qu’en penses-tu ? »


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
AsilyaNombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 11/08/2018
avatar
Reine du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Mer 24 Oct 2018 - 13:51
L'annonce d'Eothain fit grandir la curiosité déjà piquée de la Reine. Un joyau ? Bien qu'elle n'était pas une de ces femmes attirées par les richesses comme l'est un papillon pour une flamme, Asilya imaginait bien qu'il s'agissait d'une métaphore. C'est ainsi qu'elle prit la suite de son époux, passant par les escaliers où elle dû remonter les pans de sa robe avec précaution. S'ensuivit les salutations protocolaire lorsque le couple royal arriva dans la grande salle, mais rien de très handicapant car cela fut rapidement fait d'un hochement de tête ou d'une salutation habile. Se dirigeant vers une porte que la belle n'avait pas encore empruntée, un défilé de couloirs fut marqué de leurs pas jusqu'à ce qu'un léger dénivelé se fasse ressentir.

L'air devint de plus en plus frais alors qu'ils descendait la pente. La lumière se fit de plus en plus rare également. Eothain contra cela avec une torche, ouvrant une porte qu'il referma derrière le passage de sa bien-aimée. Ils n'étaient plus dans la forteresse à proprement parlé, c'était évident. Les murs n'étaient plus ouvragés mais bruts et naturels, l'air se chargea d'humidité pour dénoter la présence d'eau dans cette nouveau salle.

Asilya marqua un arrêt lorsqu'elle découvrit les lumineux puits. Ses yeux durent s'y habitués quelques instants. Le Roi avança près d'une vasque pour l'enflammer, ce qui fit réagir d'autres vasques pour qu'enfin la pièce soit illuminée. Il s'agissait d'une cavité dans la montagne même, ses mûrs ruisselés d'eaux pures filtrées par la roche. Deux étangs entouraient le couple, l'eau était si calme qu'elle reflétait tout ce qui l'entourait. Les stalactites imposants pointaient sur eux d'un air menaçant, datant de milliers d'années à ne pas en douter. C'était avec une certaine application d'Asilya détaillait les lieux. Tournant légèrement sur ses pieds pour épouser un tour complet sur elle-même. Sa tête levée par moment, captant le regard d'Eothain posé sur elle, cela n'arrêta pas son tour qu'elle conclut par une nouvelle vue d'ensemble de ce lieu magnifique. 

Eothain n'avait pas tord, entre les mains des nains, ce lieu pourrait devenir très prolifique. D'un point de vu pragmatique, l'exploiter serait la meilleure des solutions pour assurer une nouvelle sources de ressources rares. Malgré tout, ce trésor était bien plus important s'il demeurait dans cet état. Un lieu rare où le temps s'écoule sans que rien ne change ou presque, seuls les elfes pourraient remarquer son évolution au fil des siècles. L'Homme, lui, n'aurait jamais assez d'une vie pour observer la croissante des stalactites, la creusée d'autres puits de lumière… ce qui rendait cette visite quelque peu mystique.

-" Je suis de ton avis, ce lieu est un joyau au naturel et il doit le rester. Le révéler pourrait nous couter quelques visites naines et cela serait dommageable qu'ils nous poussent à l'exploitation minière de cette cavité pour y trouver or ou pierreries."

Se tournant vers Eothain qui s'était approché d'elle, la rousse fini par s'appuyer légèrement contre lui pour poser sa tête contre son épaule. Sa main trouvant celle de son roi instinctivement. Asilya continua sur une idée qui venait d'émerger.

-" Malgré tout, nous pourrions utiliser ce lieu pour y ériger une stèle. Ceux qui sont morts pour cette forteresse méritent qu'on leur offre un tel lieu pour mémoire. Nous y déposerons fleurs et offrandes pour qu'ils veillent sur les vivants. Et cela pourrait-être une manière de demander que la Forteresse soit bénie des puissants pour qu'elle continue de nous protéger."

C'était étrange de penser que la forteresse était une sorte d'entité. Mais lorsque tant de monde dépendent d'un lieu, on lui donne souvent une âme et parfois même on lui offre des offrandes pour sa protection inébranlable. Le Gouffre de Helm n'était-il pas le dernier recours infranchissable du Rohan ? Son Ultime recours pour que perdure la liberté des Rohirrims ? Même si l'idée pouvait paraitre immature ou même enfantine, quelque chose était né dans le cœur d'Asilya pour cet endroit, tarissant sa haine et sa peau un peu plus pour le Gouffre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EothainNombre de messages : 251
Age : 31
Date d'inscription : 23/02/2010

Feuille de personnage
Race: Humain (Rohirim)
Possessions: Epée elfique (offerte par Galadriel)
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Roi du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Sam 27 Oct 2018 - 8:49
Refugié près de son épouse, dont la tête s’était posée tout contre lui. Tenant fermement sa main de par leurs doigts entrelacés, Eothain écoutait avec attention le ressenti d’Asilya vis-à-vis de cet endroit. Cette dernière semblait tout à fait d’accord avec lui sur le fait de conserver cette merveille troglodyte dans son état naturel. En revanche, elle émit une idée à laquelle le souverain n’avait jamais songé : faire de cette endroit un lieu de mémoire où l’on pourrait venir rendre hommage aux morts tombés pour défendre cette si importante forteresse. Et ce serait également un genre de lieu de culte qui visant à implorer les force supérieurs à garder cet endroit inviolé et à en protéger les gardiens, en quelque sortes.

Le roi du rohan prit quelques secondes pour réfléchir, observant les lieux une nouvelle fois. C’était toujours un plaisir visuel que d’observer l’œuvre du temps sur la roche qui s’épure petit à petit. L’idée de la Reine était plutôt bonne et loin d’être dénuée de sens. Pourtant, Eothain n’était pas quelqu’un de spécialement pieux. Il n’avait pas de croyance particulière et préférait croire en son peuple et en la nature de l’Homme plutôt que de s’en remettre à des faveurs divines. Mais malgré tout il n’en demeurait pas moins quelqu’un qui accordait une importance particulière au devoir de mémoire, et au respect des lieux qui conservent sans doute une mémoire des faits dont ils sont le théâtre.

« Eh bien c’est une idée à creuser, si je puis dire… » Dit alors le seigneur de la marche, non sans laisser échapper un petit rire discret en référence à son trait d’humour presque involontaire.

Dans son esprit, le roi se dit alors que cela ferait partit des points à aborder avec le Bourgmestre du gouffre avec qui il devrait s’entretenir plus tard dans la journée. Mais spontanément, une autre idée vint remplacer la première. Après tout c’était l’idée et la proposition d’Asilya. Autrement dit, une proposition de la Reine du Rohan pour un lieu à l’importance indiscutable. Peut-être serait-ce l’occasion pour elle d’incarner pleinement son rôle et de faire entendre ses idées. C’est donc avec un sourire légèrement en coin qu’Eothain s’adressa à son épouse

« Que dirais-tu de m’accompagner à l’entrevue que j’ai programmé avec le Bourgmestre de cette forteresse ? Après tout, je pense que la Reine du Rohan peut tout à fait proposer et mettre en œuvre ses projets sans être contrainte de passer par la voix de son époux. Surtout lorsque celui-ci est d’accord »

Un nouveau rire vint conclure cette dernière phrase. Eothain espérait vraiment qu’Asilya accepterai de porter elle-même cette proposition auprès de celui qui a la responsabilité de cet endroit. Cela lui permettrait de découvrir comment fonctionnent les entretiens politiques et aussi, cela lui permettrait de ne pas se retrouver seule pour le reste de la journée.


" Pour le seigneur et la terre ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5435-theored
AsilyaNombre de messages : 36
Age : 30
Date d'inscription : 11/08/2018
avatar
Reine du Rohan

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   Mar 13 Nov 2018 - 13:45
Eothain entendit l'idée et sa femme pour émettre un trait d'humour qui fit également rire la Reine avec légèreté. La Belle avait vu bien des choses en ce monde, elle avait été quelque peu forcée à voyager… Pendant sa captivité, la plus noire facette des hommes lui avait été montré mais aussi la puissance apeurante de la magie noire. C'était donc évident pour elle que cette noirceur trouvait son opposé dans l'âme pur d'hommes forts et droits comme peut l'être Eothain. Mais aussi qu'il y avait des forces magiques gardiennes, faites de lumières et de bienveillance, qu'il fallait aussi prier. Asilya n'était pas pieuse pour reconnaitre un dieu ou même plusieurs. Elle vouait ses quelques demandes à son étoile qui lui avait permise de traverser l'enfer pour en revenir. Blessée et meurtrie mais changée également. Chacun doit parcourir son chemin, Asilya en avait un très différent du commun des mortels. D'esclave à Reine aimée, la distance était colossale et pourtant elle l'avait franchit en un voyage et l'Ouest à l'Est, une évasion.

Son époux reprit la parole pour surprendre la rouquine. Alors il voulait qu'elle présente son idée au Bourgmestre du fort. La reine se fit silencieuse, rencontrer un inconnu mais surtout lui parler de bout en blanc était une situation stressante au possible pour Asilya. Malgré tout, depuis le début du voyage, elle avait prit sur elle pour faire des efforts colossaux. Son mari tant aimé serait à ses cotés pour lui offrir sa présence rassurante, elle ne pouvait pas lui refuser le bonheur de la voir prendre une initiative royale. Laissant un frêle sourire s'afficher, elle hocha la tête une fois à l'affirmative pour accompagner, ensuite, son geste de quelques paroles.

-"Je t'accompagnerais. Un pas après l'autre, je redeviendrais cette femme pleine d'assurance que j'ai pu être avant. Il ne faudrait pas choquer le pays entier en passant de reine effacée à flamme tourbillonnante !"

La seconde expression qui la représentait " Flamme tourbillionnante", était l'un des surnoms que lui donnait sa mère. Asilya avait été une petite fille passionée et turbulante qu'il fallait occuper pour canaliser. Découvrir son environnement avait été rapidement essentiel pour elle et cela même si elle devait se mettre en danger. Eothain avait déjà dû entendre ce surnom, même si cela devait être un souvenir très lointain. La ferme familiale bruyante et vivante n'était plus que cendres maintenant. Cette énergie vivait dans Asilya même si elle ne savait plus vraiment comment la faire iradier au quotidien pour le moment.

Se frictionnant les épaules soudainement, l'air frais et humide fit apparaitre quelques frissons sur la peau laiteuse de la Reine. Ils étaient dans cette caverne depuis quelques dizaines de minutes maintenant, la chaleur de leur chambre était loin et malgré les précautions prises par la rousse, elle commençait à avoir froid. L'idée de ne pas passer le reste de la journée seule l'aidait à se réchauffer. Elle espérait rendre fier son époux pendant l'entretien qu'elle aurait avec le Bourgemestre. Même si elle n'avait pas vraiment l'habitude de parler en tant que Reine, cela serait une première ou presque en réalité. Asilya ne doutait pas qu'un parlé franc et inspiré suffirait à quiconque pour comprendre son idée.

-" Même si les souvenirs restent douloureux, ils sont du passé. Soit fier, mon amour, de m'avoir permise de découvrir une Belle dame, le Gouffre de Helm, et de m'avoir fait comprendre qu'elle renfermait une lumière cachée et pure. Cette dernière qui protègera toujours le peuple que nous aimons tant."

Ce lieu était l'âme de la Forteresse pour Asilya et peut-être même celle du Rohan. Son coeur demeurait à Edoras, flamboyante et ensoleillée. Mais c'était ici, son la pierre millénaire qu'une douce lumière imprégnée les fondations de la forteresse gardienne du Rohan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Voyage au grand air pour rattraper le temps (PV ASILYA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Messe pour le temps présent: illustrations
» « Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps. » Ft. Joe Williams & Ayase M.Ouma
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS
» Petite pensée pour le Japon
» La femme au grand châle noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Rohan-