Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Consultation surprise ! (pv Akasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astriel NirokiniNombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
La Danse-Lame

La Danse-Lame
MessageSujet: Consultation surprise ! (pv Akasha)   Sam 15 Sep 2018 - 20:39


PNJ : Gunelle de l'Ithilien



En ce beau matin, j'avais passé quelques heures à tailler mes plantes tout en écoutant le brouhaha ambiant. Fenêtre ouverte, je profitais du calme de l'aile des dames pour percevoir les conversations dans la cour, en contrebas. Bien évidemment, il était majoritairement question du suicide de celle qui fut un temps l'impératrice, dame Thais. Triste affaire que celle-ci, bien que je n'en eus entendu que quelques échos. Ma condition de dame de la noblesse couplée à mon habitude de vivre plus ou moins recluse avait conduit les serviteurs à me considérer non pas comme une personne de haut rang, mais comme quelqu'un qui leur ressemblait. Rares étaient ceux qui ne me rapportaient pas l'un ou l'autre des derniers ragots lorsqu'ils étaient envoyés dans mes appartements. Ce matin là, une chambrière avait mentionné la mine terrible de notre souveraine et j'avais songé qu'il devait être bien difficile pour une mère de perdre son enfant.

Par conséquent, une fois mon entretien terminé, j'avais passé quelques heures à concocter une potion dont j'avais le secret et qui contenait entre autres de la camomille. Ce filtre de ma composition était réputé pour apaiser les humeurs et les esprits agités. Je n'aurais jamais osé prétendre que cela pût guérir tout à fait le cœur d'une mère endeuillée, mais j'espérais au moins pouvoir la soulager quelque peu. Non pas que l'on m'eut demandé quoi que ce fût. J'agissais bien souvent par impulsion, pour mon plaisir personnel et par souhait de venir en aide à autrui. Si ma propre mère ne pouvait guère être considérée comme singulièrement proche de sa progéniture ou y être particulièrement attachée, j'ignorais ce qu'il pouvait en être pour Sa Majesté Akasha. Aussi avais-je pris la liberté de faire ce que j'avais envie de faire, comme à mon habitude. Le personnel et la noblesse était accoutumé à mes petits écarts de conduites et les permissions que je m'accordais moi-même, mais je ne pensai pas une seconde qu'il pourrait en être autrement pour notre souveraine, qui elle ne me connaissait pas.

J'avais revêtu une robe dans les teintes ivoire réhaussée de fils d'or et un unique ruban blanc soulignait ma taille excessivement fine. N'eut été ma démarche dansante et mon port de tête, j'aurais pu être confondue avec une simple bourgeoise en visite. Je ne portais ni maquillage ni bijoux, ni parfum ni aucun artifice d'aucune sorte. Dans mon sillage flottait l'odeur des plantes que je choyais chaque jour, rien de plus. C'est dans ces simples atours que je frappai à la porte des appartements de l'impératrice Akasha. Les gardes, habitués à me voir aller de ci de là, m'avait laissée passer sans même un regard.

"Majesté, excusez-moi de vous déranger, mais je souhaiterais si vous le voulez bien avoir un court entretien avec vous."

J'oubliai même de me présenter, toute focalisée comme je l'étais sur mon précieux bagage : la potion contenue dans une fiole de verre opaque glougloutait allégrement à chacun de mes mouvements et je prenais soin de ne pas trop la secouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7470-astriel-nirokini-f
Akasha IdrilNombre de messages : 52
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2018

Feuille de personnage
Race: Semi Elfe Noldorine
Possessions: "Hadhafang" L'épée le défenseur, L'anneau de Barahir, Couronne Impériale d'Ouistrenesse
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Impératrice Undomiel

Impératrice Undomiel
MessageSujet: Re: Consultation surprise ! (pv Akasha)   Dim 16 Sep 2018 - 21:26

La mort n'est pas une fin en soi. Surtout pour les elfes et même les semi-elfes. Lorsque le glas tombe, le choix est fait. Akasha réfléchissait encore à ce choix et parfois même s'en voulait de ne pas l'avoir encore fait. Aragorn avait déjà quelques cheveux gris et sa barde avait quelques reflets poivre et sel. Aurait-elle le coeur de continue sa vie sans lui, de passer au delà de son trépas. Aurait-elle le coeur de quitter sa famille, de leur faire vivre la mort de leur unique fille ? Des questions qui revinrent en tête que l'impératrice maintenant que le deuil avait noirci la famille royale. Rien n'était jamais simple dans la famille Elessar. Thaïs était morte, suicidée dans une dernière tentative de semer la discorde. Par désespoir, surement, de ne pas voir de prémices de libération. Elle n'avait pas vraiment laissé le temps des retrouvailles, en réalité de faire connaissance. Les quelques années qui s'écoulèrent en sa compagnie ne furent pas légion. Malgré tout, Akasha avait été une amie et avait essayé d'être une mère pour Thaïs. Eldarion avait trouvé une compagne de jeu et se plaisait en sa compagnie.

La fille d'Elrond portait donc le deuil, un voilage sur son visage et une robe de velours noire. Elle n'était pas obligée par les circonstances: l'enfant adoptée était une criminelle doublée d'une suicidée. Malgré tout, elle avait été une part entière de la famille et Aragorn l'avait prit sous son aile. Maintenant que la vie l'avait quitté, son corps gelé avait été enterré dans un endroit fleuri avec pour seul regard celui de ses parents. Aucune clameur dans les rues de Minas Tirith, aucune cérémonie. Juste les prières d'un père et d'une mère sans couronne ni apparat. Des souvenirs douloureux. Akasha n'avait pas pleuré, en réalité son coeur était troublé par cette mort et ne savait pas quoi ressentir. Les dernières paroles de la Dame de fer n'étaient pas fleuri et même si elle avait ses raisons, Thaïs avait tourné le dos aux siens pour avancer seule.

Se trouvant dans ses appartements, les rassemblement de sa cour avaient été annulés. Ses suivantes venaient la voir régulièrement pour lui tenir compagnie et lui apporter de quoi manger. Aragorn était assez occupé en ce moment par la reprise des rênes de l'Empire. A l'opposé, la Chancellerie n'était pas très dérangée, ainsi, l'Impératrice avait tout le temps de réfléchir. La grand Salon était donc vide, les rideaux voilaient les fenêtres pour laisser assez de lumière éclairer la pièce. Les plantes rendaient toujours les lieux plus vivant et l'odeur des plantes enivrait les arrivants comme à l'habitude. On disait du grand Salon qu'il était le poumon de Minas Tirith tant la pièce était verte. Assise sur une méridienne, un plaid sur ses genoux, Akasha tapotait le couverture de cuir brune d'un livre imposant. Les lettres qu'on pouvait trouver sur le cuir était de l'elfique, du Quenya pour être exact. Il semblait très ancien. Un ruban tombait du livre pour pendre dans l'air, restant attaché au coeur des pages malgré tout.

Le regard azuré de l'impératrice se détourna du vide pour trouver la double portes lorsque des pas se firent entendre. Les gardes n'arrêtèrent pas la personne, il devait s'agir une nouvelle fois de ses suivantes. Arquant un sourcil, Akasha se souvint de Mabelle et Elaine étaient parties faire le marché pour apporter quelques douceurs à l'impératrice pour le goûter... la porte s'ouvrit alors sur une interrogation.

La méridienne faisait face à l'une des fenêtre et une plante se penchait sur elle pour rendre l'espace intime. Akasha se redressa pour faire face à la personne qui venait d'entrer avec désinvolture. C'était une jolie blonde, souriante et enjouée. Elle ne semblait pas capable de rester immobile, sautillant presque sur place. Sa voix fraîche et agréable offrit quelques mots à Akasha avec attention. Elle souhaitait donc un entretien, ce n'était pas vraiment le moment, encore que ... l'entretien n'avait-il pas déjà commencé ?

-" Approchez vous."

Laissa glisser l'impératrice tout en montrant le canapé qui faisait dos à la fenêtre et face à la méridienne. Reposant son large livre sur le guéridon à coté d'elle, Akasha se redressa complètement pour laisser ses mains se poser sur ses genoux. Elle était froide dans ces atours, sculpturale. Son visage flouté par le voilage, son regard perçait malgré tout pour se poser sur la nouvelle venue. Désignant le fauteuil de sa main d'albâtre, le silence retomba sans se faire attendre. La curiosité n'avait pas sa place dans l'esprit de l'aimée d'Aragorn, en réalité elle n'attendait que les mots de la blonde pour connaître la raison de sa demande. Remarquant qu'elle n'avait pas les mains vides, Akasha releva son voilage pour déposer son regard dans celui de l'humaine. Toute sa naissance Noldor transpirait à cette instant, laissant une impression de froideur et altier. Rien qui ne représentait vraiment le coeur et l'âme d'Akasha, mais ces deux derniers se trouvaient perdus dans les méandres d'une réflexion que ni l'un, ni l'autre ne savaient résoudre pour le moment. Ses lèvres couleur cerise s'entrouvrirent de nouveau pour laisser quelques mots légers rompre le silence:

-" Je vous écoute, vous avez mon attention, mademoiselle ?"

Car les présentations n'avaient pas été faites. C'était assez inhabituelle mais l'impératrice n'en prenait pas grief. Elle était la représentation même de la rébellion dans plus d'un sens. Aragorn avait été l'un de ceux a subir son amour de la non conformité. Mais avait-il pas gagné sa plus grande alliée en retour de l'avoir laissé entrer dans son coeur ? L'impératrice capta l'odeur florale de la jeune femme, ce qui fit naître un sourire discret et mesuré.






-Symbole et Sceau personnel d'Akasha-
Code couleur = [color=leafgreen]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7583-akasha-idril-le-re
Astriel NirokiniNombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
La Danse-Lame

La Danse-Lame
MessageSujet: Re: Consultation surprise ! (pv Akasha)   Ven 21 Sep 2018 - 22:30


PNJ : Gunelle de l'Ithilien


J'entrai pour la première fois dans les appartements de l'impératrice. A l'époque du règne de Thaïs, je n'avais trouvé aucune raison de m'y rendre, bien que celle-ci eût requis quelques fois mes services. On m'envoyait généralement un page ou un serviteur quelconque dans mes appartements. Par la suite, l'endroit demeurait désert et je n'avais pas eu la curiosité de le visiter. Ma première pensée en franchissant les doubles portes fut que c'était un endroit magnifique, bien que trop sombre à mon goût. Ce salon me paraissait tout simplement merveilleux. Tant de verdure fit palpiter mon cœur et j'inspirai à pleins poumons l'air parfumé.

Lorsqu'enfin je lâchai la pièce du regard, je ne vis de ma souveraine qu'une statue de tissus sombre, dont seules les mains étaient visibles, détonnant blanc sur noir. J'eus un instant la sensation d'être face à un mannequin de couture, ou peut être à un spectre qui errerait silencieusement dans cette pièce à tout jamais.

-" Approchez vous."


J'obéis presque machinalement, avec au fond du coeur la sensation de n'être qu'une souris sous le regard scrutateur et immobile d'un chat. Un félin implacable dont les yeux brillaient derrière un fin voile, m'empêchant de déceler ses intentions à mon égard. J'eus instantanément l'impression de ne pas être à ma place. J'avais pénétré ingénument dans l'intimité de ma souveraine, sans m'être annoncée alors qu'elle devait vivre une période difficile. Je m'assis d'un geste un peu raide sur le siège que l'on me proposait, mal à l'aise. Je me reposais à peine sur les coussins, tout au bord de l'assise comme si je m'apprêtais à m'envoler.

Dame Akasha releva son voile avec grâce, et je pus pour quelques instants m'attarder sur la physionomie de l'impératrice. Je fus immédiatement frappée par son profil sculptural, d'une blancheur de nacre. Le teint de la dame de Minas Tirith semblait plus pâle encore par le contraste qu'il opposait à sa vêture, coupée dans une pièce de velours d'un noir profond et riche, dont le drapé donnait une impression de mouvement permanent... Au contraire de la Dame elle même qui semblait figée, reine de marbre dépourvue de la moindre étincelle de vie.

-" Je vous écoute, vous avez mon attention, mademoiselle ?"

J'eus quelque difficulté à répondre, comme hypnotisée par sa beauté aussi tranchante et froide qu'un éclat de glace. Je réalisai soudain que Sa Majesté ignorait tout de moi, alors que pour ma part j'en savais énormément à son sujet… Autant de détails qui s'ajoutaient chaque jour à mes connaissances, anecdotes et faits divers que je consignais soigneusement dans ma mémoire. Encore une fois, je me vis comme un rongeur invisible et sournois qui entendait tout sans jamais être vu. Je disposais d'un grand nombre d'informations au sujet de chacun des membres du château, depuis le petit personnel des cuisines jusqu'aux grandes dames de la noblesse, sans oublier la famille impériale elle-même. C'eût été dangereux pour moi de le lui faire savoir, aussi commençai-je par me présenter en exécutant ma plus gracieuse révérence.

"Veuillez pardonner mon intrusion, Majesté. Je me nomme Gunelle de l'Ithilien et j'officie auprès de vos gens en tant que guérisseuse."


Je serrai un peu les doigts sur la fiole de potion pour me donner du courage et me relevai après en avoir reçu l'autorisation. Je plongeai mon regard dans celui de la souveraine avec la sensation de plonger dans un bassin d'eau glacée. Je me mis à me trémousser sans vraiment m'en apercevoir, portant mon poids d'un pied sur l'autre. Celle-ci se mit à sourire, très légèrement, me rassurant quelque peu quant à mon intrusion. J'expirai profondément puis m'expliquai sans ciller, rassemblant tout mon courage pour ne pas frémir face à une femme d'une présence aussi écrasante.

"L'on m'a rapporté que vous ne vous trouviez pas dans la meilleure des formes, aussi me suis-je permise de vous concocter un remède afin d'apaiser vos tourments."


J'avais tenté d'être le plus concise possible, tout en évitant d'en dire trop, de peur de raviver la peine dans son cœur.  Je n'avais aucune idée de ce qu'elle pouvais bien ressentir, mais je devinais en la voyant que mes informations se vérifiaient.


"Il s'agit d'une mixture que j'ai obtenue à l'aide de valériane que je cultive moi-même, ainsi que d'extraits de Rhodiole, une plante originaire des pays froids que j'ai réussi à maintenir dans mes appartements. J'y ai ajouté un peu d'Aubépine afin de parer à toute éventualité. Voyez-vous, le traitement à base de Rhodiole est particulièrement indiqué pour lutter contre la fatigue nerveuse. L'Aubépine est un ajout de ma part afin de parer à toute éventualité quant aux conséquences physiques dues à l'anxiété. Enfin, la Valériane me semblait être la plante la plus indiquée étant donné les maux dont il s'agit."


Je m'interrompis un court instant, pour reprendre mon souffle, avant d'ajouter d'une traite :

"Ce procédé fut le plus long, car j'ai dû broyer les racines pour en extraire le jus, le filtrer, le faire bouillir afin de le concentrer puis le couper avec de l'eau que j'avais préalablement purifiée."

Je me coupai net, m'apercevant seulement que la souveraine n'avait certainement que faire des détails techniques. Je lui tendis donc tout simplement la fiole en rougissant légèrement, gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7470-astriel-nirokini-f
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Consultation surprise ! (pv Akasha)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Consultation surprise ! (pv Akasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» De surprise en surprise [Kathleen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Gondor :: Minas Tirith-