Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | .
 

 Luminaë, princesse de l'Ouistreness (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luminae ElessarNombre de messages : 1
Age : 27
Date d'inscription : 12/09/2018
avatar

MessageSujet: Luminaë, princesse de l'Ouistreness (terminée)   Dim 28 Oct 2018 - 21:41

Luminaë


Surnom: Lumi
Âge: 20 ans
Emploi: Princesse
Race: Demi Elfe
Taille: 1m77
Poids: 65kg
Pays natal: Gondor
Pays actuel: Lorien

Description physique

Luminaë est en tout point une charmante jeune elfe, dont le regard d'un bleu scintillant ferait fondre le plus dur des cœurs de glace. De longs cils bruns soulignent le regard fasciné qu'elle pose sur le monde à chaque instant, surplombés de sourcils fins et délicats qui ajoutent à son air perpétuellement étonné. Elle est couronnée d'une chevelure d'un blond pâle, cascadant le plus souvent librement sur ses épaules jusqu'à ses reins. Ondulés de vagues délicates quoique peu dessinées, ils scintillent au soleil comme autant de brins d'or filé. Ses lèvres sont d'un rose très clair, qui s'accorde à merveille avec son teint d'albâtre. A l'occasion, ses joues s'empourprent délicatement, lui donnant de faux airs de poupée de porcelaine. Seules ses pupilles d'un bleu saisissant apportent de la vie à ce visage angélique qu'on pourrait croire sculpté dans une pierre opalescente.

Bien proportionné, l'ensemble de son corps respire la grâce et la noblesse. Elevée pour illustrer au mieux l'empire de l'Ouistreness, elle fut dès son plus jeune âge à même de composer avec la plus haute société de la Lorien. Maintien, port de tête et expression faciale, rien n'est jamais laissé au hasard. Sa naïveté apparente est un atout face à ceux qui se laissent facilement charmer par ses manières. Elle s'habille le plus souvent de robes de facture elfique, dans les tons clairs et pastels et vous ne la verrez jamais porter de noir de son propre chef. Ses couleurs favorites sont le bleu et le doré, c'est pourquoi vous la verrez souvent arborer ces teintes, que ce soit dans sa tenue ou en bijoux. Luminaë est souvent coiffée d'un diadème aux arabesques rappelant un enchevêtrement de feuilles, fleurs et lianes.  

Description mentale

La personnalité de la princesse de l'Ouistreness est bien souvent qualifiée de solaire. Cette demoiselle a évolué de tous temps dans un entourage pétillant de beauté éternelle, qui développa en elle le désir de briller. Bien qu'aimée par les siens et tous ceux qui la rencontraient, la jeune demie elfe ressent le besoin d'apporter chaleur et lumière autour d'elle. Par conséquent, elle ne sera jamais avare en sourires ou en bons mots pour quiconque et il est bien rare qu'elle émette un jugement négatif sur quoi que ce fût. Comme dit plus haut, Luminaë est une jeune fille réfléchie… La plupart du temps. Initiée dès son plus jeune âge aux bonnes manières et à l'étiquette, la majorité de son entourage la considère comme une princesse idéale…

Pourtant, dans le privé, Luminaë est une jeune fille bien plus complexe qu'il n'y paraît. Dès lors qu'elle s'estime libérée des contraintes sociales, elle perd peu à peu de sa façade policée et montre son véritable visage. Malgré tous ses efforts pour rester concentrée au quotidien, Luminaë a tendance à céder à des envies sur un coup de tête et il n'est pas rare qu'elle ait donné des sueurs froides à ceux qui étaient en charge de sa sécurité, en disparaissant subitement pendant des heures. Sa mère finit donc par demander qu'un garde du corps lui soit assigné en permanence, afin d'éviter que l'une de ses petites escapades ne tourne au drame. Profondément optimiste, la princesse a bien du mal à voir le danger même s'il se profile juste sous son nez, c'est pourquoi un chaperon lui est plus que nécessaire… Elle voit pourtant cette mesure comme un fardeau et s'ingénia à se faufiler hors de la garde de nombre de tuteurs… Jusqu'au jour où l'on attribua sa protection à un jeune demi-elfe, comme elle, avec qui elle se lia d'amitié. Bien que beaucoup plus âgé qu'elle, ce dernier n'en avait pas l'air et elle se prit rapidement d'affection pour lui, ses escapades solitaires se faisant de plus en plus rares au fil du temps.

Profondément attachée à sa famille, Luminaë ne permet guère que l'on s'en prenne à l'un de ceux qu'elle aime et ses réactions lorsque l'on se permet de les critiquer ouvertement sont bien souvent explosives. C'est d'ailleurs là la seule exception à son optimisme excessif, la seule occasion qui pourrait conduire à la voir perdre le contrôle. Dans le secret de son cœur, la demie elfe se sait orgueilleuse et implacable. Une fois son estime perdue, elle l'est à jamais et bien qu'elle soit convaincue d'avoir un jugement sûr et fiable, il lui arrive de se tromper. Si cela se produit, elle a bien du mal à le reconnaître et préférera feindre n'avoir rien vu ni entendu de son erreur. Elle peut par conséquent faire preuve de mauvaise foi en ces très rares occasions.  

Enfin, Luminaë dispose d'un talent très particulier, qui est selon elle la conséquence naturelle de son héritage génétique. En effet, elle est dotée d'un charisme hors du commun, qui lui permet aisément d'être acceptée et aimée partout où elle va. Son regard, sa voix, ses manières sont autant de cordes à sa harpe, lui permettant d'envoûter autrui. D'aucuns parmi ceux qui l'ont vu grandir prétendent que ses chants adoucissent les peines les plus dures, et que sa grâce lorsqu'elle danse est capable d'amener le bonheur au plus solide des cœurs de glace. A quelques reprises, il lui est arrivé d'avoir la sensation de pouvoir renforcer le courage et la vigueur de ceux qui l'entendaient, rien qu'en leur parlant. Ce fut notamment le cas au cours d'un incident dans lequel son garde du corps et un warg furent impliqués. Fort heureusement, cet événement là ne vint jamais aux oreilles de quiconque, car Luminaë a tendance à être un peu trop surprotégée à son goût…

Dans le secret de son cœur, la princesse espère qu'un jour ses parents pourront se retrouver comme avant sa naissance. Elle se sent coupable de leur séparation, bien que provisoire et ne cesse de se le reprocher. Elle est intimement convaincue que sa naissance avait hâté ou peut être même été la cause principale du départ de sa mère. Qu'il s'agisse de la protéger ou bien des prémices de la maladie dont elle souffrirait durant si longtemps, la faiblesse de l'impératrice suite a l'accouchement ne pouvait être étrangère a ce départ soudain. Si elle n'était pas née, sa mère n'aurait pas eu à fuir. Si elle n'avait pas existé, ses parents seraient certainement restés ensemble... Heureux. Elle n'en a jamais parlé à personne. Elle regrette de n'avoir presque pas connu son père, mais lui voue une admiration sans borne par le biais des histoires qu'on lui a contées toute sa vie.

Histoire

Luminaë, princesse de l'Ouistreness, est la fille d'Aragorn, fils d'Arathorn et d'Akasha, fille d'Elrond. Le sang elfe et humain s'assemblent en elle dans un mélange harmonieux, bien qu'elle tînt d'avantage de l'eldar. Les circonstances de sa naissance, à l'image de l'entièreté de son existence, ne sont pas aussi faciles que l'on aurait pu le croire. Sa mère voyageait en effet pour retourner à Minas Tirith lorsque le travail commença en avance. On fit stopper le carrosse royal afin de lui permettre de délivrer son enfant aussi confortablement que possible et les suivantes de l'impératrice se hâtèrent de courir au village le plus proche quérir une accoucheuse. A cette occasion très particulière, les locaux se mêlèrent aux soldats de la garde afin de protéger le carrosse durant les heures que durèrent la délivrance. Il ne fallut pas longtemps à l'empereur pour envoyer quérir sa femme.

A l'instant où elle vint au monde, le faë de la princesse se matérialisa naturellement, si brillant qu'elle fut nommée Luminaë. Elle scintillait telle une étoile au firmament, ce que d'aucuns considéraient comme un don du ciel. La mère et l'enfant furent rapatriées par les troupes envoyées par Aragorn afin de les escorter au palais. Quelques médecins accompagnaient l'équipage et la sage femme du village fut récompensée à la hauteur de ses compétences. Lorsqu'il lui fut proposé d'officier à Minas Tirith, elle refusa afin de rester assister les jeunes mères en campagne. Lorsque cette histoire lui fut racontée quelques années plus tard, Luminaë décréta que les accoucheuses sont telles des étoiles, guidant les enfants vers la lumière. L'existence de la jeune princesse semblait débuter sous les meilleures auspices, mais pourtant cela ne fut que de courte durée.

Quelques semaines après qu'elle eût achevé sa première année, son père pria sa mère d'emporter leurs enfants en Lorien, craignant pour leurs vies. Cette période de son enfance semble floue, mais pourtant Luminaë est convaincue que l'on ne lui a pas tout dit. A ses yeux, il est peu probable qu'un empereur aussi puissant qu'Aragorn eût poussé les siens à fuir plutôt qu'à les protéger, aussi est-elle convaincue que l'état de santé de sa mère reste la principale cause de leur départ. Bien qu'elle ne se souvienne guère de cette époque, il lui a maintes fois été conté comment Galadriel, à sa vue, décrèta que l'étoiles Earendil l'avait touchée à sa naissance. Il avait également été prédit que sa destinée serait grandiose. Bonne ou mauvaise, cela, nul ne le savait.

Sa petite enfance se déroula dans le bonheur, bien qu'elle demandât souvent son Ada. Ces réclamations diminuèrent avec le temps, si bien qu'à l'âge de quatre ans elles disparurent tout à fait. L'enfant vivait tant de choses au quotidien et faisait preuve d'une telle vivacité qu'il était bien difficile pour elle de garder ses idées bien en place. Elle ne cessait de danser et de chanter tout en parcourant la Lorien de long en large, grimpant agilement aux arbres et semant régulièrement sa mère et ceux qui devaient la surveiller.

A l'aube de ses cinq ans, sa mère tomba gravement malade. Bien que Luminaë fût convaincue que ce mal la rongeait depuis longtemps déjà, ce ne fut qu'à ce moment qu'Akasha perdit de plus en plus ses forces. La fillette assista tout d'abord, impuissante, à la lente agonie de sa mère. Puis on prit des mesures pour lui éviter autant que possible cette vision que l'on jugeait trop dure pour une si jeune enfant et elle fut prise en charge par… Eh bien, un peu tout le monde. Galadriel elle même prit parfois part à son éducation, bien que cela fût assez rare. La jeune elfe apprécia particulièrement les visites de ses oncles, qu'elle adorait et qui lui enseignaient nombre de choses. Cependant, son caractère turbulent la conduisait bien souvent à causer du souci à ses précepteurs. Elle s'évanouissait régulièrement dans la nature, si bon qu'on lui attribua rapidement un chaperon en plus des divers précepteurs qui se chargeaient de lui enseigner les lettres et tout ce qu'une princesse doit savoir pour espérer être source d'inspiration pour son peuple à l'âge adulte.

Les années passant, elle s'épanouit comme une fleur au soleil, baignée de l'amour de ses proches et arrosée des soins empressés de ceux qui l'entouraient. Bien qu'elle n'eût qu'un intérêt modéré pour les études, elle apprenait de bonne grâce ce qu'on voulait bien lui enseigner. Elle ne démontra hélas qu'un talent très modéré pour les arts de la guerre et la simple idée de devoir un jour se servir d'une épée pour occire quelqu'un -y compris s'il la menaçait- l'avait passablement refroidie quant à son ardeur à l'entraînement. Elle ne faisait que le strict minimum, rien de plus. Le tir à l'arc lui plaisait d'avantage, car elle devait y faire preuve de précision et pouvait aisément y trouver un grand nombre d'applications qui ne blesseraient jamais quiconque. La forêt connut d'ailleurs lors de ces entraînements une curieuse pluie de flèches empennées de blanc, généralement porteuses d'un message pour l'une ou l'autre de ses connaissances. Ces flèches étaient généralement pourvues d'un renfort de cuir empli de mousse évitant que leur pointe ne risque de se ficher dans quoi que ce fut, se contentant de rebondir sur sa cible dans un plop sonore.  

L'arrivée de son compère demi elfe, chargé de sa protection lors de ses virées sauvages, marqua un tournant dans sa vie. La jeune princesse, alors habituée à ne vivre que pour elle même, découvrît que ses actions pouvaient avoir une influence directe sur son entourage. Elle avait à peine quinze ans lorsqu'une de ses promenades manqua de tourner au drame. Ce jour là elle avait pris la poudre d'escampette comme à son habitude, simplement munie de quelques vivres pour la journée et résolue à fausser compagnie à tout autre qu'à celui qu'elle considérait depuis bientôt un an comme son meilleur ami et confident. Celui-ci fut convié à l'aventure et l'accompagna jusqu'à la lisière de la forêt, plus loin que tous les endroits qu'elle avait jamais visités. Par malheur pour les deux jeunes gens, un warg les surprit tandis que la princesse laissait baigner ses pieds dans un torrent glacé. Son exclamation de surprise porta sur elle le regard de la bête, qui bondit dans sa direction. Elle ne dût la vie qu'à la réaction immédiate de son garde du corps, qui s'interposa pour lui éviter de recevoir une morsure qui aurait pu être fatale. Bien qu'ils s'en soient sortis, le demi elfe souffrit d'une blessure à l'avant bras qui changea radicalement la vision du monde de Luminaë. De ce jour, la princesse résolut de ne plus jamais mettre en danger la vie de quiconque par son inconscience, et devint de ce fait beaucoup plus facile à vivre…

Du moins, jusqu'au départ d'Akasha, quelques mois seulement avant le début de notre histoire. Furieuse de n'avoir pas été emmenée par sa mère et de manquer l'occasion de rencontrer enfin un père qu'elle brûlait de voir, la princesse se montra particulièrement intenable et irritable. Les semaines passèrent, identiques en tout point les unes aux autres. Lentes. Mornes. Insupportables. Si bien qu'un jour elle prit la décision de s'enfuir au milieu de la nuit, projetant de rejoindre ses parents par ses propres moyens. Si on la considérait comme une petite chose fragile, alors quoi de mieux pour prouver le contraire que de les rejoindre par ses propres moyens ? Hélas, l'idée eut à peine le temps de germer dans son esprit que son meilleur ami et garde du corps (sans oublier, responsable de la sécurité, chaperon et confident à ses heures perdues) sentît venir le danger. Il ne perdit pas une seule occasion de la dissuader d'agir, n'hésitant pas à jouer sur la corde sensible en mentionnant la possibilité d'être à nouveau attaqué par un warg. Ou pire, par une meute toute entière, alors que la princesse savait à peine se battre. Cet argument finit par la convaincre, du moins temporairement. C'est ainsi qu'elle se mit à s'entraîner avec une vigueur jusque là inconnue de son maître d'arme, espérant devenir bientôt assez forte pour pouvoir exécuter son plan.

Du moins, si l'on ne venait pas la faire chercher avant !

Naerys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Araekin NirokiniNombre de messages : 499
Age : 21
Date d'inscription : 22/12/2013

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar-Sindar
Possessions: Shalla'dor / Bâton de mage/ 2 lames elfiques / Côte de maille en mithril / Protection de voyage en acier nain / un arc composite d'Erebor
Statut: Joueur(se) actif(ve)
avatar
Le Mage Gris

Le Mage Gris
MessageSujet: Re: Luminaë, princesse de l'Ouistreness (terminée)   Mar 6 Nov 2018 - 20:42
[ FICHE VALIDÉE ]


Je t'invite à visiter la partie Demandes de RP si tu n'as pas déjà trouvé de partenaire RP. Et n'oublie pas de faire une demande d'inscription à ton groupe raciale.

Bon jeu.

Puisses-tu elfiser en grande pompe !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t5684-araekin-nirokini#5
 

Luminaë, princesse de l'Ouistreness (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu ::  :: Fiches de Personnages-