Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 FB 2/5 Mache Roche : Administratif çà rime avec bourre pif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mache RocheNombre de messages : 13
Age : 48
Date d'inscription : 20/08/2015
Mache Roche

MessageSujet: FB 2/5 Mache Roche : Administratif çà rime avec bourre pif   FB 2/5 Mache Roche : Administratif çà rime avec bourre pif EmptyLun 12 Aoû 2019 - 19:42
Il y avait 4 jours de cela, Enariel vif-pin avait commencé une bonne journée. Une journée comme il les aimait : studieuse et laborieuse, au service du personnel, section affectation et carrière, département des mutations, du Mordor.

Cet elfe émacié, au regard hagard et à la peau blafarde avait trouvé ce travail il y a quelques années de cela, lorsque le nouveau boss, L’Intendante, avait entreprit de moderniser ce royaume maléfique.
Enariel se moquait bien de travailler pour un pays qui pointait définitivement du coté Hostile/Maléfique/Ténébreux, du moment qu’il pouvait exercer sa profession, son art du classement et de l’analyse, et cela dans le cadre d’une administration tentaculaire et toute puissante.
Parfois il rêvait qu’il renvoyait Sauron remplir pour la quatrième fois le formulaire « affectation de force armée démoniaque en vu d’invasion, modèle Xb28 ii» alors que L’intendante lui caressait la tête en le félicitant de son intransigeance !!

En début de semaine, Enariel avait notamment commencé la tache de réaffecter les survivants d’un groupe de combat et d’infiltration Orque. Un de plus à dissoudre. Ces dernier temps, depuis la disparition de sa dirigeante, et la continuelle absence intellectuelle du Maitre Sauron, ce genre de décisions arrivait fréquemment, au gré des décisions des généraux qui intriguaient pour se bâtir la meilleure armée. Enariel en avait cure, tant qu’il pouvait examiner, classer, ranger tous ces matricules ! Rayer d’un trait des histoires et de carrières !! Et que le formulaire était bien remplit …

Le cas de ce groupe de combat lui avait prit … bien 20 bonne minutes … C’était des orques et un Troll.
Absolument sans intérêts.

Alors qu’il ramassait les rapports d’activité et accusé réception d’affectation, pour les ranger de le tout nouveau classeur en peau de lévrier qu’on lui avait livré, l’œil exercé d’Enariel nota un formulaire raturé dans la pile.

** qu’est ce donc que cela ?!... ?**

Ni une ni deux, il s’empara de cette horreur et regarda la raison de cette anomalie. Il s’agit de l’affectation du Troll de début de semaine : A l’affectation « Porte Noire, ouverture et fermeture, section poterne et soubassement » la mention « En service Actif » avait été ajouté, suivit d’un gribouillage indiquant pour commentaire : »il a dit Non »

** Cela ne se peut !! Qu’est ce à dire ? Quoi !!!!!**

Enariel récupéra le formulaire ainsi profané du bout des doigts et envoya chercher le clerc coupable. La rougeur malsaine de son regard s’accentue, et une perle de sueur du à l’indignation se forme sur la tempe.

Bientôt un petit orque, en ridicule costume civil se montra dans l’entrebâillement de la porte du bureau d’Enariel. Il baissait la tête et semblait extrêmement mal à l’aise.

Enariel commença directement le sermon avec  son ton numéro 4 : reproches acerbes sur ton moqueur (à utilisé sur collaborateur de faible volonté)

« Alors comme çà, on se permet de griffonner une directive exécutoire et de la commenter !! Croyez-vous, monsieur, que l’on vous paye pour commenter Mes formulaires !! Croyez-vous que vos commentaires, indigne de notre service et surement totalement erronés, puisse vous attirer autre chose que des ennuis, Monsieur ?! »

L’orque, de plus en plus nerveux, lâchât un petit pet, suivit de

« Non, Monsieur » sans réel conviction

Enariel embraya sans attendre

« Comment pouvez vous imaginer que l’on réponde à une ré affectation du Service du Personnel du Mordor un Non ? Croyez vous qu’il soit crédible d’entendre cela de la part de ces animaux la bas en dessous ? Une réaffectation de mon service, c’est comme si Sauron lui-même se penchait sur leur misérable et méprisable carrière de chair à canon !! Croyez que l’on dise Non au Seigneur Sauron ? ha mais !! »

Il était plutôt rare qu’Enariel s’enflamme pour quelque chose, mais lorsqu’on s’attaquait à l’Administration, il était prêt à partir en croisade.

« Non Monsieur, mais c’est l’Olog Hai, monsieur, il l’à écrit … »

Enariel était entrain d’ouvrir le classeur contenant les affections concernant le groupe incriminé, ainsi lorsqu’il entendit la réponse, ces articulations blanchirent autour de celui-ci. Il feuilleta rageusement le classeur. Maintenant, il avait recoure à son ton numéro 10 : Hurlement justement outragé

« Il a fait quoi !?! Il a lui-même profané le formulaire !! Qui !! Qui à commis se crime de lèse administration ?!! Qui Ose s’en prendre au Mordor en sapant ces fondations bureaucratiques les plus saintes ?!! »

Alors que le clerc répondait, le doigt d’Enariel s’arrêtait sur le nom honnis.

« L’Olog hai Mache Roche, monsieur. Et les autres ont ricanés, monsieur. L’huissier qui à remit la convocation au sergent du groupe est en maladie, monsieur. Et sa garde de sécurité est portée absente depuis 3 jours, monsieur. 5 Uruk Hai du disciplinaire, monsieur »

Enariel tremblait sous le choc. Il s’assoit dans son fauteuil et se saisie maladroitement d’un formulaire « Convocation en vue de Punition Extraordinaire, Mort Extrêmement Douloureuse ou Autres Supplices »
Il commence à la remplir rapidement en marmonnant à l’intention du Clerc.

« Ca ne se passera pas comme çà !! Non, Non !! Quand on attaque l’Empire de Sauron, L’empire contre attaque !! Il va venir entendre sa punition et il sera punit !! Croyez-moi !! J’ai e bras long !! Je connais personnellement le coiffeur de l‘Intendante !! Oui !! Se moquer de l’administration !! Une rébellion ouverte !!ha le gros saloupiot !! Il va voir de quel bois se chauffe Enariel !!
Et faites venir des gars du Corps disciplinaire aussi, au moins 5, histoire d’impressionner. Prenez des gros, et aussi le Sergent krazilouk, Il est très bien pour les sentences !! Oui, on va bien voir se qu’on va voir !! Et convoquez également le Sergent Chef de se Troll, histoire de bien faire voir qu’on ne plaisante pas avec l’Administration !
 »

« Holog Hai, monsieur, ce n’est pas un ….
Il sera fait ainsi, monsieur
 »

répondit le clerc en attrapant le formulaire au vol et en s’enfuyant de la pièce le plus vite possible.




Le lendemain après midi, Enariel attendais avec impatience et excitation l’heure de la convocation. Il avait revêtu son plus beau chasuble de fonction et soliloquer sur la force de l'administration et la beauté d'un formulaire bien remplit, faisant fit des 5 très gros uruk du Corps disciplinaire et du Sergent Krazilouk, qui s’étaient réparti dans la pièce, dans des positions dites stratégiques.
Ceux-ci attendaient impassibles, pendant que leur sergent répondait poliment au fonctionnaire.

« hum, Oui, hum, oui !... »

Et ce, à chaque phrase.

Un léger toc toc à la porte, suivit de la tête du Clerc.

« Hum, monsieur, j’ai ici votre rendez vous de 15h45. L’Olog Hai Mâche Roche et son sergent chef Zamachi, comme il à été demandé. »

Et le Clerc de s’effacer sans attendre de réponses, laissant place aux deux entrants.

Derrière Enariel, le sergent Krazilouk se racla la gorge et se pencha brusquement à l’oreille d’Enariel. Son ton était paniqué, voir choqué.

« Mâche Roche … pas Le Mâche Roche de la première Armée ?! Vous… vous nous aviez pas dit cela, monsieur … »

La porte du bureau s’ouvre en grand pour laisser passer le sergent Orc Zamachi, en mode détendu, suivit de près par l’imposant Olog Hai Mâche Roche.
Celui s’était habillé pour l’occasion, et en plus de son armure de cuir et métal habituelle, il avait revêtu sa pelisse de Munakil, le rendant encore plus impressionnant. Sanglé dans le dos, une grande perche enveloppé de toiles de lin. A ces cotés, ont pouvait voir également un marteau de forge, une claymore, ainsi que quelques couteaux.

Zamachi se fend d’un petit salut limite réglementaire.

« m’ssieurs, dames … Vous nous avez demandé ? Si y a moyen de faire vite là, y a la compagnie qu’attend pour aller faire du repérage sur Rhun, là.
Oh, bonjour sergent Krazilouk !! Vous êtes là aussi ? On a tous fait une connerie ? ou quoi….
»

Enariel dévisageait l’orc et l’Olog, incrédule.

** Beaucoup plus méchant que dans le fichier, va falloir remettre le fichier à jour, c’est ennuyeux**

« Comment cela votre compagnie ?!! Mais le formulaire que j’ai ici indique que votre compagnie est démantelée et que vous êtes tous réaffectés !! Mais c’est quoi ce bordel !! »

« Mon Olog, il dit que c‘est pas légal comme formulaire. Pas les bonnes signatures. Alors du coup, on a ignoré. »

Enariel n’en croyait pas ces oreilles !!

« cocoment çà pas légallll !! Comment çà pas les bobobbonnes signatures !! Mais c’est moi qui dit ce qui est légal de ce qui ne l’est pas ! Mais c’est quoi ce bordel !!!  SERGENT Krazilouk !! Dites quelque chose »

L’uruk hai regardait ces pieds, puis en l’air pour enfin parler

« Salut Zamachi, salut Mâche !! Ca va vous ? Un Raid sur Rhun, c’est cool. Z’avez de la chance »

« Oui çà tombe à pique, les gars commençaient à s’emmerder. Dit Krazilouk, on est désolé pour tes gars, la dernière fois. C’est que … ben, ils n’ont pas été très diplomates, ni fins. »

« Oui, je comprends, çà arrive dès fois. On est pas recruté pour notre finesse non plus, faut dire. On est le corps disciplinaire quand même. On doit faire peur, un peu aussi. En tout cas, leur famille à apprécié le troupeau de bœuf que vous leur avait fait parvenir, ce n’était pas obligé. »

« Ouais, tu sais bien, on s’emporte, on dit des trucs qu’on pense pas, on fait des trucs sales par habitude et puis le gars Mâche, ben c’est Mâche, il est calme, mais faut pas le chercher … tu sais bien, injustice, loyauté, respect, toussa toussa …Il est plutôt à cheval sur le truc. Alors bon, le temps qu’on le calme … Bon et puis tes gars … bien fait le boulot hein, rien à reprocher. Pas fuit, pas pleurer, morts en braves, hein !! Bien entraînés, c’est dommage. .. »

Enariel regardait incrédule ce qui était entrain de se dérouler devant ces yeux … Ces subordonnés l’ignoraient totalement, et les coupables avouaient juste les meurtres et la sédition comme si de rien était !! Et ils semblaient tous fier de leurs actions !

** Mais ce sont des dingues !! C’est quoi ce bordel !!! **

« Sergent Krazilouk !!! C’est quoi ce bordel !! J’exige que vous appréhendiez tout ces gueux et que les jetiez aux wargs avant de les pendre pour l’exemple !!! C’est une infamie !! Ils sont coupables de ne pas suivre les directives !! Ils sont coupables d’être responsable d’accident du travail avec arrêt sur mes huissiers !! Qu’on les jette aux Wargs !!! Qu’on leur supprime leur annuités de retraite !!!»

Les uruk hai, de leur coté, regardaient leur sergent l’air désespéré. L’un d’eux, la mort dans l’âme, commençait à sortir son sabre.
Le sergent Krazilouk se disait qu’il avait eut une belle carrière, malgré tout et qu’il fallait bien mourir un jour. Avec un peu de chance, il aurait le temps de sortir son arme …

Mache Roche parla alors :

« Les gens comme vous sont la honte du Mordor et trahissent le Seigneur Sauron en montant ces serviteurs les uns contre les autres. Ce que votre race vile et lâche n’a put réussir par les armes, vous essayez de l’obtenir par la bureaucratie !!Vous et les vôtres êtes un cancer qui ronge le Mordor !! »

Zamachi se retournait vers Mâche en lui faisant signe de se calmer et de ne rien faire, que tout allait bien finir, et que le fonctionnaire n’avait certainement pas dit tout cela dans le but de blesser les gars de la compagnie, ni faire de la peine aux wargs.

Dans le lointain, un warg, fort à propos, hurlait…

Krazilouk , finalement, choisit son camp : D’être de ceux qui verront un lendemain.

« Oh mais, qu’entend je ?! L’heure de la soupe ?! Déjà ?!!  Ha mais, il est hors de question de louper cela, hein les gars ! »

Distribution aussi grossiers que désespérés clins d’œil à ces soldats.

« Ohh bah non sergent !! Si vous le dites …On se disait qu’il faisait faim, de toute façon »

Même le sergent Zamachi y mettait du sien.

« ahah bah oui !! La soupe !! Je vais vous accompagner les gars, hein. Tu nous rejoins Mâche, des que possible. Pas d’esclandres hein ? Mesuré et calme, hein mon gars !. »

Pendant que tous les orques se ruaient dehors, Enariel voyait s’avancer vers lui l’Olog hai, lentement … furieusement lentement ….

**Mais c’est quoi ce bordel !! Mais qu’est ce qui ce passe !! Je vais devoir faire un rapport ‘ molestation sur fonctionnaire en charge’…**

« Pas taper ?... »




La compagnie franchissait la Porte Noire dans un chaos habituel, et s’orientait vers le Rhun. Le sergent Zamachi se laissait distancer pour aller à la hauteur de Mâche Roche, qui servait généralement d’arrière garde lors des déplacements (et de part le fait, dissuadait les concepts de retraite et repli stratégique)

« Bon, bien ! Ca c’est bien terminé avec le scribouillard, finalement ? Pas de traces ? »

« Je lui ai dit ce que je pensais, sergent. Et il a décidé qu’il était d’accord avec moi. Du coup, il a sauté de joie. »

« Tant mieux, tant mieux. Ca m’aurait ennuyé que tu pètes la gueule à Krazilouk et ces gars. »

« Oui, sergent. »




Pendant ce temps là, sur les hauteurs de Barad Dur, une gargouille maudissait ces bureaucrates elfes qui s’empalaient sur les piques des remparts de la tour, bouchant la vue sur Gorgoroth. ...


[désolé pour le pavé  , Pas rendu compte]
[Possibilité de continuer le FB avec des pistes comme :
> Rencontre de la troupe avec d'autres orcs
> Attaque d'une ferme fortifiée en bordure de Rhun
> accueil par d'autres orcs/ d'autres grattes papiers/ hiérarchiques au retour d'expédition]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6882-mache-roche
SnardatNombre de messages : 570
Age : 30
Date d'inscription : 21/03/2015

Feuille de personnage
Race:
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Snardat
Syndicaliste Orc

MessageSujet: Re: FB 2/5 Mache Roche : Administratif çà rime avec bourre pif   FB 2/5 Mache Roche : Administratif çà rime avec bourre pif EmptyVen 16 Aoû 2019 - 14:24
hrp:
 

« Vous vous promeniez ? »

L'Orque qui les interpelle à leur retour d'expédition est d'une peau de charbon avec un air de déjà vu.
Comme toute sa troupe qui paresse de façade autour de lui.
Sa voix est familière.

Le ton nonchalant, et leurs cache-insignes et matricules de Légion noirs, singularité des enrôlés du Bras Disciplinaire pour en être l'incarnation physique des muscles aux ordres des Maîtres de Discipline, ramènent directement à la troupe venue arrêter la compagnie la veille...

« Repos, les gars. On est passés à autres choses. Quoi ? Surpris de nous revoir vivants après qu'votre Troll nous ait roulé dessus ? C'est vraiment plus surprenant que de pouvoir vaquer librement à vos occupations, gambader librement d'un côté et de l'autre de la Porte Noire après avoir massacré une Cohorte du Bras Disciplinaire ? Ou que le Mordor demeurera figé dans le temps et dans le contexte et que nous, on n'prendra pas une ride aussi longtemps qu'IL n'aura pas eu sa guerre dans le Rhûn ? J'vous l'dis les gars, la logique, on l'a balancé dans une fosse aux archers bien avant ces Porcs Blancs de Numénoréens Noirs, et on lui a fait pisser le sang par la bouche. L'avantage, c'est qu'on n'meurt pas si facilement, nous autres. Après tout, chacun sait que de toutes les Légions qui le servent, c'est nous ses p'tits préférés, au grand Patron. Quand on officie sous l'insigne noir du Bras Disciplinaire, c'est encore plus vrai ! Ou p'têtre bien que dans notre privé, on fait nos dévotions à une entité qui constitue une meilleure assurance vie que le Grand Oeil. Parfois, je n'sais pas trop... Les deux sont un peu indissociables pour moi. J'suis un troupier, pas un foutu Chaman...
« Ah ! Mais c'est c'bon Sergent là qu'est avec vous. Salut Sergent ! Vous avez des ordres, des instructions à nous donner ? Allez-y, les gars et moi, on est prêts, volontaires et capables. Tatata ! Trop tard ! Le dernier grain du sablier qui vient de tomber, pile maintenant. Fin du service Disciplinaire pour nous. Les règles sont les règles. On rend les insignes noirs, et on retourne à notre chère 18ème. Ah ! Schrakh ! J'ai lâché la Légion d'origine. Fallait pas. Z'avez rien entendu les gars, surtout toi le troll hein... Z'avez pas envie de vous plonger dans un cycle de représailles avec les Loups de Karess, croyez-moi... Tu portes assez tes couilles pour faire avoir une grâce à tes copains. Va pas te faire castrer pour des gamineries.
« J'fais un peu d'zèle pour vous donner un p'tit conseil, les p'tits gars : tenez plus de propos séditieux. Sinon vous allez vite voir la différence entre le Bras Disciplinaire qui vient vous tirer l'oreille en avertissement, et le Bras Disciplinaire qui vient vous pulvériser les dents à coups de marteau...


La fin de son monologue (un peu théâtral) arrivée, Peau-de-Charbon se retire, et ses gars avec lui.
Certains de ses propos peuvent sembler n'avoir aucun sens, mais lâcher le nom de sa Légion et son nom, ça s'apparentait à une mise au défi. Ou une invitation...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

FB 2/5 Mache Roche : Administratif çà rime avec bourre pif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» Medusia ♥ La folie rime avec ironie...
» Evaluation d'un filleul
» La presse haïtienne mal formée et affamée
» S'alcooliser,draguer,déconner, et pourquoi pas tituber. Tout cela rime avec bonne soirée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: FB 2/5 Mache Roche : Administratif çà rime avec bourre pif N448 :: Le Mordor-