Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !
Le Deal du moment : -31%
Casque sans fil à réduction de bruit ...
Voir le deal
274.01 €

Partagez
 

 [Flashback Abattarick] Il était une fois le Harad Profond, première parti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AbattarikNombre de messages : 181
Age : 49
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Race: Dark Numenorean
Possessions: une dague, un long coutelas, une besace de cuir noir avec: des cartes maritimes, quelques potions. Une longue cape grise, avec des couteaux de lance cousus dans la doublure. Une serie de bagues, dont une dont le chaton est creux, contenant du poison.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Abattarik
Pas encore de rang... mais ça arrive !
MessageSujet: [Flashback Abattarick] Il était une fois le Harad Profond, première parti   [Flashback Abattarick] Il était une fois le Harad Profond, première parti EmptySam 2 Nov 2019 - 14:28
[une série de Fb pour raccorder la série de Rps 'Vers l'inconnu' et le retour d'Abattarik seul. Et cela commence par la fin ...]

Le désert, un monopole de sable sans concurrence, un havre de paix sans conflits car le sable ne se dispute pas avec le sable. Et pour ce qui n’est pas du sable, le désert est juste patient : Cela finira en sable, avec le temps.

Les lèvres craquelées sous une étoffe poisseuse, le visage couvert d’une croûte de sang et de sable, les yeux plissés au maximum pour échapper à la morsure de la lumière omniprésente, abritait un regard gris, rivé sur la prochaine dune.

Le corps n’avait d’autre choix que de suivre ces yeux, n’ayant plus que cela à faire. Ce corps avait abandonné toute volonté de vivre il y a déjà deux jours, il était maintenant au stade de la survie. Harassé par la chaleur, meurtri par le sable, desséché par le vent brûlant, chaque pas était une souffrance, chaque respiration était une souffrance, chaque seconde de vie était une souffrance en fait.
Mais les yeux n’en n’avaient cure, les yeux ne voulaient que continuer et ignoraient les signaux de détresse. La mort elle même ne semblait pas pouvoir empêcher les yeux du capitaine Abattarik de rester ouvert et se détacher de son prochain objectif.

Il n’était plus couvert que d’une culotte de zouave déchirée, d’une paire de bottes brûlées, fondues par la chaleur du sable et d’une outre de peau, terriblement plate. Le reste d’un chiffon couvrait sa tête et sa bouche. Chaque autre centimètre de peau n’était que plaies et brûlures du soleil.

Contre vent et tempêtes, le capitaine s’était dirigé vers un point invisible, un point tellement petit, que sur une carte, il ne méritait qu’une annotation, un point qu’Abattarik se rappelait avoir vu sur les cartes il y a trois semaines de cela, une éternité de cela. Un point qui voulait dire eau. Cela lui semblait si loin ! C’était quand il était navigateur, quand il était le guide de la grande armée du Harad en route vers des terres inconnues ...C’était avant qu’il ne les conduise à l’anéantissement, et provoque la chute de l’impératrice.

** Sauve-moi !! Amène-moi à de l’eau, et nous serons quitte !! Je ne veux plus te voir !! Jamais !! Nous sommes ennemis maintenant **

Ces mots, qui roulaient dans la tête comme un ressac dans la tête du corsaire, avaient été crachés par Azuul li, Impératrice du Harad, alors qu’elle fuyait avec une poignée d’hommes l’enclos aux esclaves du tyran N’gorondo, un seigneur de guerre de l’extrême Harad après qu’il eut défait l’armée dans une escarmouche effroyable
.
Du groupe de fuyard, il ne restait qu’elle et Abattarik. Elle l’avait suivit à la distance d’une dizaine de mètres derrière, pendant des heures. Si elle était épuisée par la chaleur, la soif et la fatigue il semblait qu’elle aussi voulait survivre … Et c’est la peur de mourir qui la faisait continuer d’avancer. La peur de mourir d’insolation, de mourir de soif, de mourir d’épuisement ou la peur de perdre de vue le Pilier du Monde.

Mais Abattarik avait fini par trouver le point d’eau. Trois arbres faméliques, au pied d’un promontoire rocheux qui résistait depuis des siècles à l’abrasion du vent et à l’alternance du froid et de la chaleur. Au pied du rocher, sourdait de l’eau venant probablement des entrailles de la terre, une nappe phréatique enfouie sous le désert. A sa sortie, l’eau se mélangeait au sable, mais c’était bien de l’eau, la maigre végétation et les petits animaux ne s’y trompaient pas.

Ils s’étaient assis à l’ombre quelques heures. Ils avaient bu chacun leur tour, puis remplis l’unique gourde. L’Impératrice c’était endormi d’un sommeil sans rêves quasiment immédiatement pendant qu’Abattarik faisait le point en comparant le ciel étoilé et ces souvenirs des cartes. Il ne voulait pas trop boire pour ne pas s’habituer, il ne voulait pas dormir de peur de ne pas se réveiller.
Au petit matin, le Corsaire avait prit sa décision. Il jeta la gourde à coté de l’Impératrice qui dormait toujours et parla pour la première fois depuis l’injonction de celle ci. Sa voix était un croassement sinistre, tant sa gorge était séchée.

« J’ai fais ce que tu as demandé. Tu as de l’eau et tu es en vie. Maintenant, tu as ton destin entre tes mains. Nous sommes quitte »

Couches après couches, le corsaire avait perdu son coté dandy provocateur, son coté capitaine solitaire, son coté spadassin d’école d’escrime, pour ne laisser que ce qu’était finalement le vrai Abattarik: Une volonté dirigée vers un seul but, un animal spécialisé dans une seule chose : Sa survie.

Et cela au prix du monde entier s’il le fallait…

Le Capitaine se pencha pour tremper son chiffon de tête dans la source puis entama sa marche, s’éloignant d’un pas lent vers la mer de dunes, vers la cote, vers la civilisation…
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t6250-abattarik-le-pilie
 

[Flashback Abattarick] Il était une fois le Harad Profond, première parti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: [Flashback Abattarick] Il était une fois le Harad Profond, première parti N448 :: Empire du Harad-