Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Miran Shah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miran ShahNombre de messages : 8
Age : 25
Date d'inscription : 08/11/2019
Miran Shah

MessageSujet: Miran Shah   Miran Shah EmptySam 9 Nov 2019 - 13:11

Miran Shah


Miran Shah 1573301387-miran>
Surnom: le Protecteur de l'Orient
Âge: 28 ans
Emploi: Chef tribal
Race: Humain
Taille: 1m82
Poids: 75kg
Pays natal: Rhûn
Pays actuel: Rhûn

Description physique

Né d’un père oriental et d’une mère originaire des marches septentrionales du Gondor, Miran Shah arbore un physique à l’image de cette croisée des cultures qui, l’occasion d’une razzia, unit les destins de deux êtres issus de peuplades rivales, ennemies dans l’Histoire. Typiquement oriental, le chef tribal est de taille moyenne, ni trop petit pour être abandonné par les siens, ni trop grand pour ne pas pouvoir monter les chevaux des contrées de Rhûn, lesquels, bien que robustes, sont connus pour leur petite taille et leur constitution trapue. Altier, son allure élancée le fait apparaître, aux yeux de l’observateur peu avisé, comme plus grand qu’il ne l’est vraiment, et d’aucun y verrait même un signe de la dignité seigneuriale que le destin lui échut.
La face allongée à la manière des gens du Gondor, Miran tient également de sa mère les traits anguleux de son visage, ceux-ci contrastant avec les faces larges et grossières des orientaux. Pas moins barbare pour autant, ses yeux en amande et son opulente chevelure de jais rappellent à tous que son géniteur n’est rien moins qu’un guerrier de l’Est. Enfin, comme tous les membres du culte de Tanri, Miran porte la barbe et orne volontiers ses yeux de khôl, à la mode des gens du Harad, la contrée d’où est originaire Nasr al-Shûshtari, le prophète qui jadis convertit sa tribu.


Description mentale

A l’image de bon nombre d’orientaux, Miran est un ardent défenseur des traditions tribales et du nomadisme de ses pairs, et c’est bien pour perpétuer cet héritage steppique qu’il met un point d’honneur au respect de la Voie des Anciens au sein de sa tribu, de même qu’il s’évertue à passer l’essentiel de son temps à dos de cheval. Néanmoins, Miran ne méprise aucunement les citadins et le monde des villes, et l’on peut même dire que ces espaces de vie grouillant de vie et d’activités exercent une certaine fascination sur lui. Grand amateur de parfums et d’onguents, mais aussi féru de lectures et de poésie, Miran fait régulièrement importer depuis les villes divers ouvrages en langue gondorienne [idiome qu’il maîtrise grâce à sa mère], de même qu’il aime à se montrer en patron des arts, dispensant ses largesses à de nombreux artistes d’expression orientale. Homme cultivé, Miran est féru de métaphysique et de philosophie, et c’est toujours avec grand plaisir qu’il écoute les débats et discussions des sages, jouant l’arbitre lors de joutes succédant toujours aux copieux banquets qu’il organise de façon hebdomadaire pour ses hôtes de marque et les membres éminents de son entourage.
A la culture, ajoutons la piété qui, si elle confine presque au fanatisme, donne de la force au bras de Miran, le poussant toujours plus loin dans son combat pour son dieu et sa religion. Ce zèle – disons-le – ne l’en rend pas moins dépendant de son conseiller, le prophète Nasr al-Shûshtari, lequel jouit d’une autorité spirituelle et morale certaine, jugulant le pouvoir du jeune chef de tribu, et l’utilisant à la fois comme son épée et son seigneur-délégué sur la Terre du Milieu. Du fait guerrier, il ne faut pas omettre la cruauté que cet homme déploie lorsqu’il combat, usant profusément de la terreur psychologique dans ses campagnes militaires, si bien que lorsqu’il est sur le champ de bataille, il oublie très souvent les prescriptions éthiques de son culte concernant la guerre. De plus, sa cupidité et son attrait pour la richesse le rend particulièrement dangereux pour les marchands qui trouvent tantôt en lui un protecteur intéressé, tantôt un dangereux brigand.


Aptitudes et compétences

Sa tribu ayant basée son mode de vie sur le nomadisme pastoral et le combat à cheval, Miran a développé des compétences certaines en équitation et au tir à l’arc. Très bon archer, il est néanmoins piètre bretteur et préfère commander son armée depuis l’arrière plutôt que de mener ses troupes à l’avant-garde. Ce manque d’intérêt pour l’héroïsme béat et les prises de risques en font un stratège redoutable, bien loin de s’exposer à portée des lames ennemies.  Charismatique, Miran a un talent inné pour convaincre ses interlocuteurs et son comportement retord pouvant, en revanche, exaspérer les esprits les plus aiguisés.

Histoire

Seul fils survivant de Sabuktagin Khan, chef d’une confédération de tribus Kurgan du Nord-Est de la Mer de Rhûn, Miran passa son enfance dans la tente destinée au harem de son père, en compagnie de sa mère, une esclave d’origine gondorienne, et d’eunuques qui l’initièrent aux métiers des armes et à l’équitation. Pris sous la tutelle de Nasr al- Shûshtari, il intégra dès le plus jeune âge les rudiments du Din al-Tanri, la religion suderonne que son père avait embrassé quelques années auparavant, entraînant presque l’entièreté de la confédération sur cette nouvelle voie spirituelle. Enfant, il démontra de grandes prédispositions au tir à l’arc et aux échecs, deux activités qu’il affectionnait particulièrement. C’est d’ailleurs au cours d’un exercice de tir à cheval qu’il rencontra celui qui allait devenir son ami le plus fidèle, un jeune esclave originaire du Rohan nommé Estareth, courageux palefrenier aux cheveux blonds qui se mit à l’accompagner dans ses sorties et chasses : bientôt, les deux jeunes gens devinrent inséparables, tous deux liés par une amitié sincère.
A l’adolescence, Miran fut autorisé à accompagner son père en campagnes militaires, et c’est sous la bannière de Krell qu’il fit ses premières armes, au sein de la cavalerie légère de l’armée de Rhûn. Remarqué pour ses compétences stratégiques et son charisme, il fut préposé aux bataillons de fourrageurs qui constituaient l’essentiel des troupes envoyées aux alentours des territoires à conquérir, et ce dans le but de rassembler ressources et moyens humains nécessaires aux entreprises militaires de l’empereur. C’est lors d’une escarmouche à l’Ouest que son père trouva la mort, tué par un carreau d’arbalète, forçant Miran à retourner à l’Est pour le faire enterrer en martyr, mais aussi pour empêcher son oncle Sanjar de prendre les rênes de la confédération tribale.
Comme il le craignait, Sanjar se titra il-Khan de la confédération et ouvrit les hostilités contre les partisans de Miran mais ce dernier, aidés des loyalistes restés fidèles à la lignée de son père, ainsi que par quelques contingents envoyés par Krell – lequel avait toujours estimé Sabuktagin – vainquit son oncle et le fit exécuter. Une fois à la tête d’hordes de cavaliers kurgans, il déferla sur les tribus voisines, profitant de l’éloignement de l’empereur à l’Ouest, réquisitionnant hommes, chevaux, denrées alimentaires et esclaves afin de consolider son assise sur la sphère politique régionale. La mort supposée de Krell fut une aubaine pour lui, puisqu’il put dès lors agir librement sur tout le Nord de Rhûn, incendiant les villages et détruisant les clans refusant de rejoindre sa confédération ethnico-religieuse. Tous ces pillages et massacres, il les fit pour préparer le terrain à un futur plan d’expansion sur tout l’Orient, se déclarant-là Grand Protecteur de Rhûn, au nom du Prince Pourpre qui régnait depuis Krell-Krain.
Au retour de Krell, Miran adopta un faux loyalisme, prêtant officiellement allégeance à l'empereur mort-vivant, tout en continuant ses campagnes d'agression sur tout le pourtour de la mer du Rhûn. De l'aveu de ses messagers, il s'agissait d'obtenir la soumission des chefs tribaux turbulents à l’empereur, même si l'objectif véritable de Miran était d'une autre nature...


Naerys
Revenir en haut Aller en bas
Astriel NirokiniNombre de messages : 291
Age : 28
Date d'inscription : 02/11/2017

Feuille de personnage
Race: Elfe Vanyar
Possessions:
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Astriel Nirokini
La Danse-Lame

La Danse-Lame
MessageSujet: Re: Miran Shah   Miran Shah EmptyDim 10 Nov 2019 - 14:54
Tout nous semble en ordre. En avant, marche !

[ FICHE VALIDÉE ]


Je t'invite à visiter la partie Demandes de RP si tu n'as pas déjà trouvé de partenaire RP. Nous t'avons d'ores et déjà ajouté à ton groupe racial. N'hésites pas à poster dans la catégorie 'questions' ou sur discord si tu as besoin de quelque chose !

Bon jeu ! [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://rpglordoftherings.forumactif.com/t7470-astriel-nirokini-f
 

Miran Shah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Miran Shah N448 :: Fiches de Personnages :: Fiches validées-