Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez
 

 Un malheureux accident

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyLun 16 Juin 2014 - 21:38
Lentement, je respire l'air frais du crépuscule. C'est l'heure de la chasse, celle où les animaux nocturnes commencent à se réveiller, et la forêt bruisse de mille petits cris. Tout près, à quelques mètres, j'ai repéré un lapin qui hume l'air ; il ne se doute de rien. Je m'arrête, je m'accroupis, aux aguets. Il ne faut surtout pas lui donner l'alerte, et ces bêtes là ont l'ouïe très aiguisée. Je bande mon arc, rapprochant la fine corde de mon œil. Puis j'ouvre les doigts, et la flèche part, invisible. Je l'ai eu ! Je ne suis pas mauvaise à l'arc, en tout cas bien meilleure qu'à l'épée où je n'ai jamais su faire un combat convenable, au grand désespoir de mon maître d'armes. J'aime aussi le plaisir de la chasse, non pas celui de tuer, pas du tout ! Mais c'est un métier qui me laisse mon indépendance, et j'apprécie cela. Je me redresse pour aller chercher ma petite proie, tuée sur le coup, sans faire attention à être discrète maintenant. Après, je vais rentrer ; j'ai assez chassé pour aujourd'hui, et la nuit tombe. Je la ramasse, et pendant que je me relève, j'entends un grognement sourd, derrière moi. Je me retourne, un peu apeurée.
Un ours ! Je suis mal !
Je sors ma dague, tremblante, mais je n'ai même pas le temps de me retourner et de courir, ni même de crier. Une lourde masse s'abat sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMar 17 Juin 2014 - 13:23
J'avais voyagé toute la journée, et je commençais à me sentir las. Mes cuisses étaient raides tant j'avais passé de temps à cheval. Je n'utilisais jamais de selle quand je voyageais pour éviter à Arùn un poids supplémentaire. Parmi les montures que j'avais eues, seules deux appréciaient les selles. Mon pauvre cheval était fatigué aussi, je le sentais bien. Je fis une pause, et lui donna un peu d'eau, qu'il s'empressa de boire. Avec le reste d'une des gourdes, je le rafraîchissait. « Allez, courage ! Nous sommes au Rohan, et Edoras n'est plus bien loin si mes souvenirs sont bons ! Tu reverras les tiens bientôt ! » décidais-je de l'encourager. Je caressai sa robe avec douceur, pour l'exhorter à continuer notre chemin. Il hennit, secouant son encolure avec l'air d'apprécier mes paroles. Nous repartîmes.
Cette fois-ci, je décidais de marcher à ses cotés. Mes jambes étaient fatiguées elles aussi, et j'eus un peu de mal à effectuer les premiers pas sans trembler. Nous continuâmes pendant une demi-heure, puis constatant que la nuit ne tarderait pas à tomber, je prit le parti de m'écarter un peu du sentier pour trouver un coin où passer la nuit. Nous n'arriverions pas à Edoras avant que le jour ait complètement disparu, et il était grandement préférable de ne pas rester sur la route en pleine nuit, dans ces bois. « Mon brave Arùn, nous passerons la nuit ici. Crois-moi, nous serons plus en sécurité si nous nous arrêtons que si nous continuons notre chemin ce soir ! ». J'ôtais les sacoches suspendues à ses flancs, et ouvrant l'une d'entre elle, en sortit deux étoffes. La première était un tissu long et épais qui, noué entre deux branches, ferait un hamac tout à fait confortable. L'autre, qui était traitée avec de la cire, était imperméable et servirait de toit s'il devait pleuvoir. L'air était lourd, assez humide, et même si le ciel était dégagé en ce moment, il y avait de fortes chances qu'il pleuve durant la nuit.
Je venais de grimper à une branche pour installer mon lit quand il me sembla entendre les feuilles au sol craquer non loin d'ici. Faisant signe à Arùn de ne pas bouger, je m'immobilisait pour mieux écouter. C'était un pas assez lent, lourd...une bête de bonne taille apparemment, sûrement un ours. "Bah, rien d'important. Mais qu'est-ce que...". Il y avait autre chose...d'autres sons que le mouvement de la bête cachait. Un bruit de pas pressé, peu soucieux de sa discrétion, et un autre... Là en revanche, ce n'était pas normal...Les autres pas, lourds, et plus brutes dans leur façon de fouler le sol, se faisaient entendre presque en même temps que les pas de l'ours, comme pour essayer de dissimuler leur bruit. « Bon, je vais voir ce que c'est. Si c'est juste une famille d'ours, au moins je serais fixé. Mais si il y a autre chose...ce serait préférable de le tuer. » pensais-je.
Redescendant silencieusement de l'arbre, j'allais chercher mon arc que je passais dans mon dos et je tirais lentement mon épée de son fourreau tout en l'enroulant dans un mouchoir afin de ne faire aucun son. Mes pas étaient inaudibles, entraînés depuis mon plus jeune âge par les sols de la forêt de Mirkwood. J'entendis soudain un tintement clair, puis un grand bruit sourd. Pressant l'allure, mon regard perçant le feuillage, j'aperçus, à une dizaine de mètre entre les buissons, des créatures bouger. En approchant davantage, je vis que c'était effectivement un ours, mais...accompagné d'un Troll ! Voilà qui n'annonçait rien de bon. Comble de malchance, je vis également un corps étendu à terre, un arc à ses cotés...Apparemment, un chasseur, non, une chasseuse, en avisant les formes du corps, s'était laissée surprendre par ces deux-là. Un petit lapin était au sol à côté d'elle. Je vis une tâche de sang s'élargir sur son front. Elle était blessée à la tête. Il fallait faire vite ! Vu la taille de la masse du troll, le choc avait dû être rude.
Je saisis l'arc, et choisis une des flèches équipée d'une pointe spéciale à plus grande capacité perforante. La peau d'un Troll était vraiment robuste. Je décochais, visant le cou de celui-ci, la partie la plus simple à transpercer. Ma flèche atteignit sa cible, mais à peine un peu trop à droite, ne le tuant ainsi pas immédiatement. Venant d'attirer son attention par cet acte, ainsi que celle de l'ours, je décocha rapidement une autre flèche, à l'intention de l'ours cette fois-ci, que j'abattis. Laissant tomber mon arc à terre afin de ne pas m'encombrer, je me mis à courir vers le Troll, qui leva sa masse en l'air, prêt à frapper.
Alors que je me trouvais face à lui, il l'abattit violemment, mais j'eus le temps d'esquiver. Je lui passais entre les jambes, bien décidé à faire de ma petite taille un atout face à son poids qui l'empêchait de se mouver rapidement. Je m'agrippais à son pagne et grimpa jusqu'à son cou. J'ôta la flèche qui avait raté sa cible pour la replanter au bon endroit. Hélas, mes mains n'avaient pas la puissance de mon arc, et je ne parvins pas à la planter aussi profondément. Saisissant mon épée, je la levais dans l'intention de trancher la gorge du Troll, mais je fut soudain soulevé dans les airs par ce dernier qui venait de comprendre où j'avais disparu en sentant la flèche se replanter dans son cou. Je me débattis quelques instants, puis, voyant avec appréhension le Troll approcher sa masse de moi, j'eus un heureux éclair d'instinct de survie, et lui assena un coup d'épée violent dans le poignet, lui ouvrant les veines. Il me lâcha dans un grognement de douleur et tomba à genoux.
Coup de chance ! Me relevant, je me précipitais vers sa gorge et l'achevait cette fois-ci d'un grand et large mouvement de mon épée. Il s'écroula à terre dans un horrible borborygme, tout ruisselant de son sang noir et visqueux. Reprenant un peu mes esprits, j'accouru vers la blessée. Je tendis l'oreille rapidement afin d'être sûr que mon combat n'avait attiré aucune nouvelle créature. Il faisait maintenant nuit noire. J'alla récupérer mon arc et celui de la chasseuse, le lapin qu'elle avait tué ainsi que la flèche dans le Troll, que je rangeais tant bien que mal dans mon dos. Avec précautions, je soulevais la chasseuse dans mes bras. Une mèche de cheveux s'écarta, laissant apparaître une oreille pointue. « Tiens, une compatriote ! Il est étonnant qu'elle se soit laissée surprendre ainsi... » ne puis-je m'empêcher de penser.
Ramenant la fille au campement, je prit dans une des sacoches mon sac à médecine, et en sortit du désinfectant ainsi qu'une bande. « On est jamais trop prévoyant quand on voyage... ». Je pansa la plaie de l'elfe, tout en m'assurant qu'elle n'allait pas mourir dans la nuit. Je tâtais doucement sa nuque. Elle n'était pas raide. Je lui pris la main, que je secoua violemment pour tenter de la réveiller, tout en chuchotant :

-« Mademoiselle, vous m'entendez ? Répondez-moi si vous m'entendez ! Mademoiselle ? ».

Il faisait nuit, et je ne devais pas crier, risquant sinon d'attirer l'attention de nouvelles créatures détestables. Je confia l'elfe à Arùn, qui était resté sagement à sa place, puis lui tourna le dos une dizaine de minutes pour finir d'installer le campement, que je changeais d'endroit. Je dormirais au sol, afin de ne pas laisser la blessée sans surveillance. Une fois que j'eut fini, je me retournais et l'examina. Son visage était paisible. Elle semblait dormir. « J'espère que le coup de massue du Troll ne lui a pas causé de dommage invisibles à l'oeil nu » me dis-je, inquiet pour son état de santé. Arùn s'était couché, étalant au sol ses longues pattes. Je m'approchais et plaça la jeune femme contre son ventre, qui était chaud, puis la couvrit. Ainsi elle n'aurait pas froid. Quant à moi, je décidais de veiller malgré ma fatigue. Au sol, nous étions vulnérables, mais je ne pouvais pas prendre le risque de monter la blessée dans un arbre. Sa blessure était très importante et risquait de s'aggraver si je la déplaçais trop. Prenant une gourde de Miruvor d'Imladris, je m'assis contre Arùn, à côté de la fille pour la surveiller, car je n'étais vraiment pas tranquille à propos de son état, et nous recouvrit du tissu imperméable. Je but un peu, et l'hydromel me ragaillardit. Je posais la bouteille entre nous, ainsi elle pourrait se servir si elle se réveillait. Ouvrant les yeux et les oreilles, je commença ma veillée.
Bientôt, il se mit à pleuvoir, comme je l'avais prédit. « Quelle journée... » songeais-je, exténué. Arùn hennit doucement, semblant exprimer ainsi la même pensée que moi. « Dors, lui soufflais-je, car demain, tu porteras la blessée sur ton dos jusqu'à Edoras. Nous ne ferons pas de pause car il faut lui trouver dans l'urgence un vrai lit et un médecin. Cependant rassures-toi, Edoras n'est vraiment plus bien loin. ». Perçant l'obscurité de mes yeux fatigués, je continuais de veiller un bon moment lorsque vers le milieu de la nuit, Arùn se réveilla à nouveau. « Et bien, tu ne veux pas dormir ? Ah, tu veux que je dormes aussi ? Dans ce cas, tu veilles. Mais fais-le sérieusement ! Au moindre son suspect, tu me réveilles, compris ? ». Mon brave cheval poussa un soupir par les naseaux. Ayant confiance en lui, je m'endormais.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMar 17 Juin 2014 - 14:43
J'émerge lentement, trop lentement, du brouillard opaque dans lequel je suis plongée, une sorte de trou noir où toutes les sensations sont inexistantes ou très atténuées. J'ai un mal de crâne carabiné et je ne peux plus bouger. Je ne peux plus bouger ! Je revois l'ours, impuissante, me charger, et moi, je ne peux pas bouger ! Mais non, c'est passé ; maintenant, je suis peut-être en sécurité. Enfin, c'est difficile à dire tant j'ignore où je suis. J'ai l'impression de revenir de trois mois de convalescence. Qu'est-ce que ma tête me fait mal ! Et pas seulement ma tête : tout mon corps est courbaturé. Maintenant je sais que ça fait de se prendre deux cents kilos dessus... Je me serais bien passée de l'expérience. Quelle idiote j'ai été ! Me balader ainsi, comme une touriste, en pleine forêt, sous prétexte que j'avais fini ma chasse... Le simple fait de réfléchir me fait mal à la tête. Je préférerais encore retourner dans le brouillard... Non ! Il ne faut pas que je me laisse aller... Je m'encourage silencieusement. D'abord, il faut que j'ouvre les yeux. C'est là que je sens quelqu'un me soulever avec douceur. J'essaye de me débattre, mais mes membres gourds refusent de m'obéir. Et puis, je me dis que si l'inconnu qui me porte avait voulu me tuer, il l'aurait déjà fait. Drôle de consolation, mais on fait avec ce qu'on a.
-... si vous m'entendez ! Mademoiselle !
Je sors de ma torpeur quand je m'aperçois qu'on me parle, d'une voix qui me semble floue, immatérielle. J'essaye encore de bouger, de lever la main, de dire quelque chose ! mais je n'y arrive pas. J' enrage intérieurement. Puis, épuisée, je m'endors.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMar 17 Juin 2014 - 16:44
Arùn me réveilla d'un coup de tête le matin venu. J'ôtais le tissu qui nous protégeait et me leva. J'avais l'impression d'avoir dormi longtemps, bien que ce fut faux à en juger par la position du soleil qui montrait qu'il venait de se lever. Je mit ma main sur le front de l'elfe et bien qu'elle fut un peu chaude, elle ne semblait pas avoir de fièvre. Je tâtais de nouveau sa nuque, qui n'était heureusement pas raide non plus. Otant le pansement, je le rangeais dans un petit sac pour le linge sale, et prit une nouvelle bande de tissu, et une outre d'eau.  Examinant la plaie sanguinolente, je compris que le sang avait continué de couler durant la nuit. Il faudrait lui administrer un coagulant, mais je n'en avais pas sur moi. En attendant de trouver un endroit où elle pourrait recevoir des soins appropriés, je lavais sa blessure à l'eau claire, et la désinfecta. Enfin, je refis un pansement avec le tissu propre. Je rangeais rapidement mon matériel et m'assura que les traces de notre passage étaient effacées. Je me rendis rapidement là où j'avais combattu la veille, et vit que les cadavres n'avaient pas été touchés. En temps normal, j'aurais récupéré l'ours pour sa peau, mais j'étais trop chargé. Retournant auprès de mon cheval, je prit délicatement l'elfe que j'installais tant bien que mal dessus. Montant derrière elle, je la plaquais contre moi d'une main pour qu'elle ne tombe pas. Nous partîmes au pas, afin que la blessée ne soit pas trop secouée. J'aimerai bien qu'elle se réveille, que je voie si elle se sent bien, si elle se souvient de quelque chose, si son cerveau n'as pas été endommagé..J'espère que non, mais on ne sait jamais avec ce genre de blessures. songeais-je. Au bout d'une heure et demie, nous arrivâmes à Edoras. Je fis une petite pause rapidement pour boire, et avisant la bouteille de Miruvor qui dépassait d'une de mes sacoches, j'eus une idée. Je l'ouvrit et la plaça sous le nez de l'elfe. J'étais très sensible à l'odeur de cette boisson, et j'espérais qu'il en fut de même pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMar 17 Juin 2014 - 17:10
Mon mal de tête s'atténue peu à peu, mais revient de temps en temps quand je suis trop secouée. Secouée ? Où est-ce que je peux bien être ? Sur un cheval, apparemment, et si je me fie aux bruits de sabots, qui avance au pas. Maintenant un peu plus réveillée, j'ouvre les yeux. Enfin, j'essaie : ils sont tout collants et poisseux de... sang ? Oui, de résidus de sang qui commence à sécher. Ah, c'est dégoûtant ! Je me force à les ouvrir un peu plus, et ma vision s'éclaircit, devient moins trouble. Une main me tient par derrière. Je sursaute et m'y agrippe comme si ma vie en dépendait. Après tout, je suis juchée en équilibre sur un cheval qui me semble mesurer deux mètres ! Je prends une grande inspiration comme si je venais de faire de l'apnée. Puis, j'essaye de me retourner – je ne réussis qu'à me faire mal à la nuque. J'aperçois un visage d'elfe, lui aussi tout barbouillé de sang – cela lui donne un air de guerrier sanguinaire. Là, une merveilleuse odeur se faufile dans mes narines, que je n'arrive pas à identifier, peut-être de l'alcool.
Je veux parler, mais je ne réussis qu'à émettre un petit bruit entre le gémissement et le grognement. Pourvu qu'il m'ait entendu ! Je sens qu'il me descend de sa monture et me dépose près d'un arbre à l'écorce rugueuse. Je balbutie :
-Merci... Qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMar 17 Juin 2014 - 21:24
Il semble que la jeune elfe soit tout comme moi sensible à l'odeur du Miruvor d'Imladris. En effet, j'entendis une sorte de grognement, puis elle prononce enfin quelques mots, les premiers que j'entend sortir de sa bouche depuis son sauvetage.

-Merci...Qui es-tu ?

"Idril Felagund de Mirkwood pour vous servir mademoiselle. Je suis un elfe tout comme vous ! Comment vous sentez-vous ?

La voyant toujours faible, je lui tendis la main pour l'aider à se lever. Elle est vraiment pâle, je crois qu'elle a dû perdre beaucoup de sang. Il est temps de chercher un endroit où elle pourra trouver un médecin. Mais où ? cela fait si longtemps que je ne suis plus venu à Edoras que je ne reconnais plus grand chose. Le pavage des ruelles est comme dans mes souvenirs, mais je ne sais plus me repérer. Je crois que j'ai oublié beaucoup de choses. Je tourne la tête à droite, puis à gauche, scrutant la moindre échoppe, la moindre maison. On dirait qu'il n'y a personne capable de soigner la jeune elfe.

"Au fait, que faisiez-vous exactement ? Vous chassiez ? Je vous ais trouvée avec un arc à vos cotés. N'ayez crainte, je l'ai emmené, il est accroché à mon cheval. Vous n'avez guère été prudente. Ne savez-vous donc pas que les forêts sont des nids à pièges lorsque la nuit tombe ?", demanda Idril, assez étonné qu'une elfe n'ait pas été habituée à la forêt.

"Où avez-vous grandi ? Il est fort étonnant qu'une elfe se laisse prendre par surprise en pleine chasse ! Bon, il faut chercher un endroit où vous pourrez vous reposer, car votre blessure à la tête n'arrive pas à se refermer il semblerait. Ce matin quand j'ai changé votre bandage, je me suis aperçu qu'elle avait continué à saigner abondamment durant la nuit".

Idril était inquiet. Si la jeune femme semblait plutôt en bonne état, elle risquait bien de s'évanouir si elle perdait trop de sang sans prendre de repos ni quelque collation. Idril alla à son cheval et prit dans un sac un morceau de galette de pomme de terre, ainsi que la bouteille de Miruvor.

"Tenez, buvez et mangez. Il le faut, où vous finirez tellement faible qu'il vous sera impossible de vous lever ! dit-il en tendant les aliments à l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMer 18 Juin 2014 - 13:54
- Idril Felagünd de Mirkwood pour vous servir mademoiselle. Je suis un elfe tout comme vous! Comment vous sentez-vous?
Je saisis la main qu'il me tend d'un bras sans force; j'ai la tête qui tourne et il me semble que quelqu'un me tape dessus à coups de marteau. Mais ça va déjà mieux qu'hier... ou avant-hier, je ne sais plus. J'ai un peu perdu la notion du temps quand j'étais évanouie. Idril me regarde d'un air soucieux, puis observe autour de lui, l'air un peu perdu. Donc, c'est un elfe, et je vois son visage pour la première fois. Il fait bien plus elfique que moi, mais c'est normal. Comme je ne réponds rien, il reprend:
-Au fait, que faisiez-vous exactement ? Vous chassiez ? Je vous ais trouvée avec un arc à vos cotés. N'ayez crainte, je l'ai emmené, il est accroché à mon cheval. Vous n'avez guère été prudente. Ne savez-vous donc pas que les forêts sont des nids à pièges lorsque la nuit tombe ?
Bien sûr que je sais que j'ai été imprudente! Je me le suis avoué à moi-même, mais je ne vais quand même pas le faire devant quelqu'un d'autre! Mon amour-propre un peu blessé, je ne dis toujours rien. Il va croire que je suis muette, si ça continue.
-Où avez-vous grandi ? Il est fort étonnant qu'une elfe se laisse prendre par surprise en pleine chasse ! Bon, il faut chercher un endroit où vous pourrez vous reposer, car votre blessure à la tête n'arrive pas à se refermer il semblerait. Ce matin quand j'ai changé votre bandage, je me suis aperçu qu'elle avait continué à saigner abondamment durant la nuit
Il fait une pause, puis ajoute en me tendant un morceau de galette à la composition indéfinissable:
-Tenez, buvez et mangez. Il le faut, où vous finirez tellement faible qu'il vous sera impossible de vous lever !
Je le remercie d'un signe de tête puis mords dans la galette. Ça a un vague goût de pomme de terre. Je n'ai pas faim, mais puisqu'il faut manger... J'avale une autre bouchée, puis:
-Que de questions!fais-je avec un sourire, en essayant d'ignorer mon mal de tête Je m'appelle Elliandril et je ne suis pas vraiment une elfe, comme vous semblez le croire... Mon père est un elfe, mais ma mère est, enfin était humaine. J'ai vécu une grande partie de ma vie au Rohan.
Mais pourquoi je lui raconte tout ça? Je me réprimande: on ne raconte pas sa vie à un quasi-inconnu... bien qu'il m'ait sauvé la vie!
-Merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait, mais maintenant je vais rentrer chez moi. Et puis, mon lapin ne va plus être frais.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMer 18 Juin 2014 - 18:49
Je m'appelle Elliandril et je ne suis pas vraiment une elfe, comme vous semblez le croire... Mon père est un elfe, mais ma mère est, enfin était humaine. J'ai vécu une grande partie de ma vie au Rohan.

Ah ? semi-elfe ? Ceci explique peut-être son manque d'habitude à la forêt.

-Merci beaucoup pour tout ce que vous avez fait, mais maintenant je vais rentrer chez moi. Et puis, mon lapin ne va plus être frais.

"Rentrer chez vous ? Attendez au moins que je vous examine une dernière fois ! Votre blessure a vraiment une sale apparence."


Je m'avance vite vers elle, et défait son bandage. Les sous-couches de bandes sont pleines de sang...ça ne veut vraiment pas refermer. Pourquoi donc ? Je fronce les sourcils, tout en réfléchissant intensément. Un coup de massue de Troll déclenche une blessure assez profonde. Bon, c'est normal...Mais la blessure en question ne veut pas se refermer après une journée et demie, elle continue de saigner comme si elle venait juste d'être faite. Et ce, malgré le fait que je l'aie désinfectée, lavée et bandée...Il y a un problème. Je continuais d'examiner les éléments lorsqu'un affreux doute envahit mon esprit.

"Permettez mademoiselle !"

Je mets mes doigts autour de la plaie, et sent que ses abords sont gonflés, il semble qu'il y ait quelque chose sous la peau. Certainement du sang qui afflue pour essayer vainement de guérir la blessure. Mais il faut m'en assurer. Je me place juste devant la jeune femme, et m'approche tout près pour essayer de voir au mieux les détails de la plaie. Je presse légèrement son front, et vois un peu de pus en sortir, et se mêler au sang qui coule. Catastrophe ! J'ai pourtant désinfecté cette plaie nombre de fois ! Il y a quelque chose qui empêche toute guérison... Certainement un poison. Je sursautais. La masse ! La masse devait être empoisonnée !
J'essuya rapidement le sang mêlé de pus qui sortait de la blessure et me recula pour voir dans quel état se trouvait la dénommée Elliandril. Elle était tellement pâle ! Je sentis bien que quelque chose n'allait pas du tout. Son visage, blanc comme un linge, me fis penser à celui d'un frère d'arme que j'avais vu être blessé au champ de bataille lors de la guerre à Mirkwood. Il perdait son sang très vite, et son visage avait la même teinte que celui de la jeune fille en ce moment. Le soldat s'était vite évanoui, et était mort peu de temps après...

"Mademoiselle ! vous ne pouvez pas rentrer maintenant chez vous ! Je crois que votre blessure est empoisonnée, ce qui expliquerait le fait qu'elle continue de saigner sans cesse. Il y a du pus sous la peau qui se dégage lorsqu'on presse. Vous m'écoutez ? Mademoiselle !"
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyJeu 19 Juin 2014 - 9:23
Je le laisse défaire mes bandages sanguinolents, en serrant les dents pour ne pas crier. En effet le sang qui ne cesse de s'écouler a un peu séché, c'est comme si on vous arrachait une énorme croûte... Idril semble réfléchir. Mon état n'est pas si grave que ça, non? Mais il ne me laisse pas poser la question qui me turlupine.

-Permettez mademoiselle!

Il tâte ma plaie, la presse, ça me fait un mal de chien. Une sorte de jus puant me dégouline sur le visage, j'ai envie de vomir. Il m'essuie le front, puis:

-Mademoiselle ! vous ne pouvez pas rentrer maintenant chez vous ! Je crois que votre blessure est empoisonnée, ce qui expliquerait le fait qu'elle continue de saigner sans cesse. Il y a du pus sous la peau qui se dégage lorsqu'on presse. Vous m'écoutez ? Mademoiselle !

-C'est impossible! Depuis quand les trolls ont des masses empoisonnées? Et en plus c'est un ours qui m'a attaquée, pas un troll! Je...
Je chancelle, essaie de me rattraper à un arbre que je crois tout près alors qu'en réalité il est plus loin.

-Je crois que... Je me sens pas bien...
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyJeu 19 Juin 2014 - 10:57
-C'est impossible! Depuis quand les trolls ont des masses empoisonnées? Et en plus c'est un ours qui m'a attaquée, pas un troll! Je...

Cette voix...elle est très faible. Apparemment, elle n'a même pas eu le temps de se rendre compte qu'un ours ne pouvait pas porter de coup de massue. Elle n'a pas dû voir le Troll derrière l'ours. La fille se met soudain à vaciller, et tente de se rattraper à un arbre, qui se trouve en réalité bien plus loin que ce qu'elle semble penser !

-Je crois que... Je me sens pas bien...

Je me précipite vers elle et l'attrape dans mes bras avant qu'elle ne s'étale à terre. Apparemment, sa perception de la profondeur de champ s'est fortement dégradée puisqu'elle n'a pas réalisé que l'arbre était au moins à deux mètres d'elle. La maintenant toujours fermement de mes bras, je comprend qu'il faut immédiatement trouver un médecin où elle ne survivra pas...comme mon frère d'arme. Je savais bien qu'un teint si pâle n'apporterait rien de bon !

"Arùn ! Approche ! Je te rappelle que c'est toi qui a les sacoches !"

Mon cheval vient près de moi et se tourne afin que je puisse attraper une outre d'eau. J'assois la fille par terre doucement, et lui met l'outre à la bouche, la forçant à avaler quelques gouttes. Elle ne semble plus très consciente de ce que je fais. Tout en la faisant boire, je regarde autour de moi rapidement. Je suis très inquiet car je ne sais pas où trouver de médecin, or il y a urgence ! J'enlève la gourde d'eau, m'assure qu'elle a bu assez, et regarde à nouveau sa plaie qui saigne toujours. Voyant le visage de la fille devenir raide comme un rocher, et aussi blanc qu'un cadavre, je saisis sa main et lui parle très fort, pour essayer de lui donner un peu d'énergie.

"Mademoiselle ! Mademoiselle ! Restez avec moi ! Oh !... Hé ! Il ne faut pas s'endormir, compris ?! "

Je me lève et regarde les passants. Ils voient bien que la jeune femme a un grave problème, ils voient bien qu'elle est blessée, mais pas un ne réagit. Laissant la fille assise par terre, je demande à un des badauds:

"Excusez-moi, sauriez-vous où trouver un médecin ?"

-"J'aime pas les elfes, dégage !" répond-t'il en me crachant au nez.

"Cette jeune femme est malade, ce n'est pas de moi qu'il s'agit, mais de la vie d'une personne ! Alors si vous savez où trouver un médecin, vous avez intérêt à me le dire ! Vous allez le regretter amèrement si cette jeune personne meurt par manque de soins rapides !".

L'homme me regarde d'un air à moitié-ahuri, à moitié en colère. Il a l'air d'un troll, pour le coup. Je renonce à le réveiller d'un bon coup dans le ventre, la blessée a besoin de moi, le moment n'est pas venu de se battre. Mais si elle meurt par sa faute, je ne répondrais plus de rien. Je demande à d'autres personnes, mais pas une ne sait où trouver un médecin. Les autres semblent sincères.
Je suis désespéré. Je ne peux pas partir sans la laisser sans surveillance pour trouver un médecin, et personne ne sait où il y en a un ! Je sens le découragement pointer le bout de son nez...
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
EowynNombre de messages : 57
Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2013

Feuille de personnage
Race: Humaine
Possessions: Equipement rohirrim
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Eowyn
Seconde Maréchale du Rohan

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyJeu 19 Juin 2014 - 16:59
Eowyn se promenait tranquillement dans les rues d'Edoras avec le sourire. Un sourire qui indiquait qu'elle était bien heureuse de se retrouver ici. Tout se passsait à merveille, elle revoyait des gens qu'elle n'avait pas vues depuis longtemps, ce qui lui produit un immense bonheur. Rien à présent ne pouvait gâcher son entousiathme, semblait-il...Pourtant, un elfe attira son regard. Il avait un air paniqué. Derrière lui était affalée par terre une jeune femme, le teint plus pâle que possible. Voilà qui effaca rapidement le sourire de la rohirrim. Elle se précipita vers eux en s'exclamant :

"Mes pauvres ! Vous avez besoin d'aide ?!"

A vrai dire ce n'était pas vraiment une question, ce fut pourquoi elle enchaîna directement tout en s'agenouillant près de la blessée et l'observant attentivement :

" Elle a un réel besoin de voir un médecin..."

Puis Eowyn se retourna vers l'elfe :

"Ne bougez pas, restez avec elle et assurez-vous qu'elle ne s'endorme pas, je vais en chercher un tout de suite !"

L'air de plus en plus affolé, la jeune femme s'éloigna d'un pas rapide vers une maisonnette où habitait un médecin. Elle frappa à la porte et celle-ci s'ouvrit, laissant apparaître le médecin en question. Eowyn lui expliqua rapidement la situation et Aghan (car c'est ainsi qu'il s'appelait) réagit tout de suite :

"Bien sûr, faîtes venir la blessée ici, et vite, son cas m'a l'air urgent !"

Là-dessus, il se retourna et s'enfonça dans ses étagères pleines de médicaments. Là, il débarassa une table bancale de tous les objets divers qui y été posés et la recouvrit d'une fine converture poussièreuse. Pendant ce temps, Eowyn s'empressa d'aller retrouver l'elfe et l'humaine. Elle s'adressa à l'elfe :

"C'est bon, j'ai trouvé un médecin ! Vous pouvez la porter ? Je vous guiderai !"


Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6755-eowyn-fille-d-eomu
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyJeu 19 Juin 2014 - 17:51
"Mes pauvres ! Vous avez besoin d'aide ?!"

Tout désespéré que j'étais alors, je crus rêver. De l'aide, on nous proposait de l'aide ! Une vague d'espoir me submergea alors, et je me retournais vivement vers la voix qui appartenait à notre sauveuse. Une jeune fille aux cheveux blonds et à l'allure élégante se tenait là, et s'agenouilla sans attendre de réponse de ma part auprès de la blessée. Elle l'observa scrupuleusement, puis déclara:

"Elle a un réel besoin de voir un médecin..."

Je fus satisfait de voir que l'intervenante comprenait toute l'urgence de la situation dans laquelle nous nous trouvions. Enfin une personne, qui, si peut-être elle n'aimait pas les elfes, bien que ça ne semble pas être le cas, savait au moins reconnaître ce qui valait la peine ou non d'être pris en compte dans un cas pareil !

-Oui, je l'ai trouvée dans cet état dans la forêt. J'ai essayé de la soigner, mais la blessure est empoisonnée, et l'ayant emmené dans cet endroit que je ne reconnais plus, je ne savais pas où trouver un médecin, et comme je ne pouvais pas la quitter ? Pourriez-vous me dire où en trouver un ?

La femme se retourna vers moi.

"Ne bougez pas, restez avec elle et assurez-vous qu'elle ne s'endorme pas, je vais en chercher un tout de suite !"

Puis elle se leva et s'en alla d'un pas rapide dans les ruelles environnantes. Pendant ce temps, je restais auprès de la blessée, surveillant son état, et lui rafraîchissant le visage avec l'eau fraîche d'une gourde restée à l'ombre dans mes sacs de voyage. Tout en agissant, je me relevais de temps en temps pour scruter le retour de la femme qui savait apparemment où trouver un médecin. Du moins, je l'espérais. La semi-elfe ne semblait pas en bonne état du tout. Je craignais qu'il ne soit trop tard, et qu'elle soit en train de se mourir. Soudain, avec un grand soulagement, j'aperçus la dame qui revenait.

-Alors ?

"C'est bon, j'ai trouvé un médecin ! Vous pouvez la porter ? Je vous guiderai !".

-Pas de problème !


Je saisi la fille, et la souleva délicatement dans mes bras, tout en essayant de bouger sa tête le moins possible. Je fis signe à Arùn de nous suivre. Dans mes affaires se trouvait toujours le bandage ensanglanté qui avait servi à panser la blessure la première fois. Il était certainement encore imprégné du poison, et si nous pouvions l'examiner avec l'avis éclairé d'un médecin, peut-être pourrions nous comprendre le mal qui l'affectait. Nous arrivâmes devant une maisonnette. La porte d'entrée était grande ouverte, on nous attendais apparemment. J'entrais et avisa une petite table sur laquelle était étalée une couverture qui ne semblait plus toute neuve. J'y déposa la fille, comprenant qu'elle avait été préparée pour nous. Puis, me reculant, je regardais autour de moi. La pièce n'était pas grande, où si elle l'était, du moins semblait-elle plus petite du fait des nombreuses étagères sur lesquelles trônaient nombres de pots. Des onguents, des plantes, quelques instruments de médecine également...Je vis un homme qui s'avançait vers nous.

-Vous êtes le médecin ? Je vous remercie de bien vouloir nous apporter votre aide, et vous en serait à jamais reconnaissant. Demandez-moi ce dont vous aurez besoin ! J'irai vous chercher expressément  tout ce que nécessitera les soins à cette demoiselle !


Mirkwood la Déclinante.

Mémoire de mousse et souvenirs d'écorce
les relents du passé traînent dans la brume.
L'eau du fleuve charrie les morts,
leur dernière tombe se mêle aux racines.
Rappelez-vous, mes gens,
chaque pas que vous faites est une goutte de sang !

Verte-forêt, quel nouveau sort t'attend ?
C'est ton nom qu'en la nuit les elfes ont chanté.
Combien de temps encore,
les arbres garderont-ils,
la trace d'outre-temps,
des gens de ces bois ?

Comme des piliers en ruine,
nos peuples sont déclinants.
Mirkwood la Belle
et Dame la Nimrodel
se sont jointes à l'azur,
qui s'éteint dans la nuit.

C'est si peu, de se souvenir. C'est si facile, d'en rire.
Les légendes que l'on conte encore, quelle âme leur reste-t'il ?
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyVen 20 Juin 2014 - 10:10
"Elle a un réel besoin de voir un médecin..."
Je sens qu'un inconnu se penche sur moi et m'observe, ou plutôt une inconnue, vu la voix. Je ne distingue pas son visage, tout est flou autour de moi, un peu comme quand j'étais évanouie après l'accident... Et je meurs de chaud et de soif, ma langue est sèche comme une feuille de papier, je suis en nage. S'il vous plaît, aidez-moi! je pense silencieusement. J'entends des voix mais je n'entends pas ce qu'ils disent...
"...trouvé un médecin ! Vous pouvez la..."
Un médecin! cela signifie que Idril ne m'a pas abandonnée. Mais pourquoi l'aurait-il fait, d'ailleurs? Ou bien pourquoi se serait-il embarrassé de moi? Si ça se trouve, je suis au bord d'un chemin, toute seule. Mais non, puisqu'il y a un médecin. Je murmure:
"Idril... reste avec moi..."
Mais je ne crois pas qu'il m'ait entendu. C'est là que quelqu'un me prend dans ses bras. Je n'ai même plus la force de me cramponner ni même de parler. Et soudain je pénètre dans un endroit qui sent le vieux et les herbes médicinales, pour autant que je puisse me fier à mon odorat et à mon cerveau malade. Cette vague de fraîcheur, dans cet endroit loin du soleil, me fait du bien.
J'entends quelques mots comme médecin, aide ou besoin mais je suis trop fatiguée pour les aligner afin d'essayer de deviner le sens de la phrase.
Et si la fille était ma mère? me dis-je tout d'un coup.
"Mère..."fais-je d'une voix mourante - ce que je suis un peu.
Mais non, je suis bête, elle est morte.


"Où le pied ne va pas, le regard peut atteindre, où le regard s'arrête, l'esprit peut continuer"
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
EowynNombre de messages : 57
Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2013

Feuille de personnage
Race: Humaine
Possessions: Equipement rohirrim
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Eowyn
Seconde Maréchale du Rohan

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyVen 20 Juin 2014 - 12:00
L'elfe saisit la malade et suivit Eowyn jusqu'à la maisonnette du médecin. Ils entrèrent en trombe et déposèrent la semi-elfe sur la table. Aghan n'était pas là pour l'instant, mais il débarqua quelques secondes plus tard :

"Ah, vous voilà déjà !"

Alors que l'inconnu elfe lui parlait, le guérisseur fouillait dans ses étagères à la recherche d'on-ne-sait quoi. Lorsque l'autre eut finit, il se retourna brusquement vers lui et répondit :

"Oui c'est moi le médecin. Je m'appelle M. ...oh, qu'importe, appelez-moi Aghan ! Et ne vous en faîtes pas, tout ce dont j'ai besoin pour la guérison de cette jeune fille sont ici-même, point la peine d'aller chercher bien loin ! Je vous demanderais juste de vous tenir à l'écart et de ne pas m'embêter !"

Puis il se remit à fouiner parmi ces nombreux flacons posés en désordre sur l'étagère. Pendant ce temps, Eowyn était allée mouiller un chiffon dans un seau d'eau. Quand elle se rapprocha de la blessée, celle-ci murmura un unique mot que seulement la fille d'Eomund put entendre :

"Mère..."

La rohirrim laissa apparaître un instant la stupéfaction sur son visage puis cette expression se transforma en de la pitié. Eowyn se demanda ce qui s'était passé quelques temps avant. Si ça se trouve, au moment où la semi-elfe fut attaquée, elle était avec sa mère et celle-ci mourut. La jeune femme ne pouvait rien savoir. Tout ce qu'elle put faire, c'est répondre d'une voix douce  pour ne pas choquer la blessée si elle était vraiment persuadée qu'elle était sa mère :

"Non, je ne suis pas ta mère..."

Enfin, Eowyn put presser délicatement le chiffon trempé sur le front de l'individue. De nombreuses gouttes dégoulinèrent et la rohirrim sut à quel point ceci est agréable quand on est fiévreux. Juste aussitôt, Aghan poussa la jeune femme et l'elfe sur le côté. Il avait un  gros bocal rempli d'un liquide noir à la main, qu'il dévissa rapidement. Puis il plongea une énorme cuillère dedans et la ressortit pleine du liquide. Le médecin reposa le flacon toujours l'air concentré ce sur ce qu'il faisait. Il souleva la tête de la malade et lui mit la cuillère dans la bouche. Ensuite il releva la tête vers Eowyn et l'elfe pour leur demander :

"Comment s'appelle-t-elle ?"

Eowyn hocha la tête pour signifier qu'elle ne savait pas puis elle se tourna vers celui qu'était à côté d'elle, attendant que lui donne une réponse.


Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6755-eowyn-fille-d-eomu
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyVen 20 Juin 2014 - 12:37
"Oui c'est moi le médecin. Je m'appelle M. ...oh, qu'importe, appelez-moi Aghan ! Et ne vous en faîtes pas, tout ce dont j'ai besoin pour la guérison de cette jeune fille sont ici-même, point la peine d'aller chercher bien loin ! Je vous demanderais juste de vous tenir à l'écart et de ne pas m'embêter !"

Je me reculais un peu, observant ce qui se passait, prêt à intervenir au moindre besoin. Le dénommé Aghan fouillait parmi ses nombreux flacons. Ces derniers ne semblaient pas très ordonnés. Je pouvais en effet voir des flacons contenant des herbes médicinales à côté de simples flacons d'épices à cuisine, le tout entre deux livres, l'un sur les plantes aromatiques, l'autre sur les différentes espèces d'insectes qu'on pouvait trouver dans le Rohan. Sur l'étagère en dessous étaient placés quelques pots d'onguents pour la peau, dont le reste se trouvait à 6 étagères plus à droite ! Vu la poussière qui régnait ici, soit les gens ne tombaient jamais malades dans ce pays, soit cet homme ne faisait absolument jamais le ménage, chose étonnante et inquiétante chez un médecin. Un peu amusé par la dégaine d'Aghan qui pestait toujours, cherchant je-ne-sais-quoi parmi ses étagères empoussiérées, je repris mon sérieux immédiatement en jetant un coup d'œil à Elliandril. La dame lui passait un chiffon trempé sur le visage. Elle avait un air désolé, et mettait beaucoup de soin à rafraîchir la blessée. Je me rapprocha un peu pour voir dans quel état elle se trouvait lorsque Aghan, qui semblait avoir enfin déniché l'objet de ce remue-ménage, surgit, me poussant moi et la dame sur le côté. Il tenait à la main un bocal, rempli d'une sorte de mélasse noirâtre, qu'il ouvrit. Plongeant une cuillère dedans, il fit avaler un peu de cette mixture à la mi-Elfe. puis il releva soudain la tête.

"Comment s'appelle-t-elle ?"

Je vit la dame se tourner vers moi, l'air interrogateur.

-Elliandril, c'est une mi-elfe mi-humaine. C'est tout ce que je sais sur elle. Oh, au fait, j'ai gardé la bande qui a servit à recouvrir sa blessure la première fois. Je peux vous l'apporter si vous pensez que ça peut vous aider à comprendre le mal qui l'affecte.

Je sortit d'un pas rapide et alla ouvrir une des sacoches. Je fouilla quelques secondes, puis saisit le tissu, qui était imprégné du sang de la fille. Rentrant dans la maison, je le tendis au médecin qui l'examina quelques secondes. Il le posa sur un établi où se trouvait quelques loupes et parchemins enroulés et sur lequel régnait un désordre étonnant, mais au moins, la table semblait propre. Il se retourna vers nous.

"Je l'examinerai plus tard en détail."

Avisant la jeune dame, je demandais.

-Au fait, je ne sais pas à qui je dois l'honneur d'avoir un médecin pour nous secourir.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyVen 20 Juin 2014 - 13:12
Je sens une cuillère s'approcher de mes lèvres, et un liquide épais me couler dans la bouche. Je veux repousser la main qui me force à boire cette mixture mais j'ai à peine la force de bouger le petit doigt. Le mélange qu'on me fait boire a un goût absolument infect. Je me demande quelle est sa composition: bave de crapaud? huile de foie? Je me dépêche d'avaler mais un goût désagréable me reste encore dans la bouche. S'il faut boire ça pour guérir, je le boirai!
"Comment s'appelle-t-elle ?" demande celui qui doit être le médecin.
Tandis que Idril répond, je commence à m'endormir. J'ai déjà moins chaud que tout à l'heure, mais je ne frissonne pas non plus comme quand on a une montée de fièvre. Je m'endors pendant que les autres continuent à discuter de je ne sais trop quoi.


"Où le pied ne va pas, le regard peut atteindre, où le regard s'arrête, l'esprit peut continuer"
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
EowynNombre de messages : 57
Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2013

Feuille de personnage
Race: Humaine
Possessions: Equipement rohirrim
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Eowyn
Seconde Maréchale du Rohan

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyVen 20 Juin 2014 - 14:17
La jeune femme se retourna vers l'elfe et lui répondit :

"Je me nomme Eowyn. Je suis la fille d'Eomund et la troisième maréchale du Rohan. Et vous, qui êtes-vous ?"

Juste aussitôt, alors qu'Aghan observait la bande de tissu pleine de sang, il leva la tête comme s'il avait eu un éclair de génie en illuminant son visage. Puis, sans rien dire, il s'engouffra dans ses étales. Le médecin en ressortit quelques minutes plus tard avec un minuscule flacon contenant un liquide blanc opaque cette fois-ci. Délicatement et toujours sans expliquer ce qu'il faisait, il déversa la mixture sur le tissu. Le rouge disparut rapidement, laissant apparaître des tâches grisâtre. Enfin, Aghan s'adressa à Eowyn et l'elfe  en désignant ces tâches :

" Ce que vous voyez là, mes amis, c'est du poison. Cette semi-elfe a été empoisonnée. Une chance qu'elle soit encore vivante à l'heure qu'il est !"

Ce fut ensuite à Idril qu'il s'adressa :

"Dîtes, vous savez comment eut-elle put être empoissonée ? C'est étrange tout de même, son sang contient du poison, mais pas assez pour la tuer directement !"

Puis il se tourna vers Eowyn :

"Allez chercher de l'eau très froide, s'il vous plaît, cela la réveillera ! Si vous n'en trouvez pas, faîtes fondre des glaçons tout simplement !"

Sa phrase finit en rire. Bien que ce soit un cas urgent et que ce soit lui qui doit sauver Elliandril, Aghan trouvait toujours un peu d'humour à sortir. Esquissant un sourire, Eowyn sortit de la maisonnette et alla remplir sa mission. Effectivement, toute l'eau du Rohan avait été chauffée par le soleil. Eowyn dut donc emplir un récipient de gros glaçons et, tout en restant à l'ombre, secoua l'écuelle jusqu'à obtenir une eau bien fraîche. La jeune femme retourna chez le médecin et lui tendit le récipient. Apparemment, il n'avait toujours pas perdu son humour. Aghan désigna la blessée d'un signe de tête et lança en rigolant :

"Je lui jette l'eau à la figure ?"


Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6755-eowyn-fille-d-eomu
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyVen 20 Juin 2014 - 19:44
La dame se tourna vers moi.

"Je me nomme Eowyn. Je suis la fille d'Eomund et la troisième maréchale du Rohan. Et vous, qui êtes-vous ?"

-Je m'appelle Idril Felagund, je suis né à Mirkwood. Mes parents étaient au service du Roi.


Soudain, la voix du médecin retentit.

" Ce que vous voyez là, mes amis, c'est du poison. Cette semi-elfe a été empoisonnée. Une chance qu'elle soit encore vivante à l'heure qu'il est !"

Je m'en doutais, vu sa blessure et le fait qu'elle n'arrêtait pas de saigner sans arriver à se refermer...Le médecin se tourna vers moi.

"Dîtes, vous savez comment elle a pu être empoisonnée ? C'est étrange tout de même, son sang contient du poison, mais pas assez pour la tuer directement !"

-Et bien je l'ai trouvée étalée à terre, elle venait de se prendre la masse d'un Troll dans la tête, et un ours s'était jeté sur elle avant qu'elle n'ait pu comprendre ce qui se passait. Je ne pense pas que les griffes de l'ours aient contenu des germes infectieux à ce point. Je pense que c'est la masse du Troll qui possédait plutôt des pointes enduites de poison.


Tout en parlant je songeais à mon combat contre la créature. Une vraie chance que j'ai pu m'en sortir sans être frappé par la masse du Troll, où je n'aurais pas été moi-même en état de sauver la fille, et serais certainement empoisonné, même si étant elfe à part entière, j'aurais eu certainement plus de chance et aurait mieux résisté au poison. Peut-être qu'une humaine serait morte sur le coup...Difficile à dire. Le médecin se tourna vers Eowyn.

"Allez chercher de l'eau très froide, s'il vous plaît, cela la réveillera ! Si vous n'en trouvez pas, faîtes fondre des glaçons tout simplement !"

Son ton prit celui de la plaisanterie, et il finit sa phrase en riant. Curieux homme que ce médecin à vrai dire. Les coutumes humaines étaient-elles ainsi à Edoras ? Je n'aurai su le dire avec certitude, mais il me semblait bien que le médecins capables de rire dans ce genre de situations ne devaient pas être nombreux ! Même s'il n'avait pas tort de le faire, c'était assez inhabituel. Son rire me détendit un peu, bien que je resta assez concentré. Eowyn sourit elle aussi, et sortit de la maison pour aller chercher l'eau demandée. Repensant à mes doutes sur l'effet du poison sur les différentes races, je posais la question au médecin.

-Pensez-vous que si j'avais été touché par le poison, j'aurais mieux résisté ? Et un humain à part entière ?

"Hummm...bonne question...il y a de fortes chances que vous soyez plus résistant en tant qu'elfe. Vous êtes immortel, une abomination comme ce poison peut-elle venir à bout du cadeau d'Eru Ilùvatar ? Très bonne question...vraiment. Voulez-vous que j'essaie de vous donner une réponse ?"

-Oui, mais...comment ? On ne peut certainement pas demander à Ilùvatar en personne !

"Qui parle de lui demander ? Un peu de votre sang devrait suffire."


Un peu réticent à l'idée de verser mon sang, j'hésitais quelques secondes, mais ma légendaire soif de réponses me poussa à dégainer mon épée. J'appuya sa pointe, bien affûtée, sur la pulpe de mon index droit, et continua de l'enfoncer malgré la douleur jusqu'à ce que je sentis l'odeur de mon sang se dégager. Une grosse goutte perla alors, et commença à glisser le long de ma main. Aghan me tendit un tissu propre, sur lequel j'appuyais longuement mon doigt. Lorsque le tissu fut assez imprégné, je le tendis au médecin, et suçota le bout de mon index pour essayer de faire cesser le saignement. Lorsque ce fut fait, je replaça mon épée dans son fourreau, l'essuyant sur ma tunique déjà bien sale, puisque je n'avais pas eu le temps de me poser une seule seconde, ne serait-ce que pour faire mes ablutions. Le médecin examina le morceau de tissu. Il réfléchit, puis alla chercher une bouteille contenant un liquide bleuâtre, dont il versa une unique goutte sur mon sang.

"Ceci est un extrait du poison dont je pense que votre amie est atteinte." m'expliqua-t'il.
"Nous allons maintenant voir si vous auriez été gravement empoisonné également." dit-il en versant quelques gouttes du liquide blanc opaque. Mon sang prit une teinte rouge fluo/rose. Attendant quelques minutes en silence devant le bout de tissu, nous nous penchâmes pour découvrir qu'il semblait reprendre progressivement sa teinte originelle. Cependant, il restait tout de même une légère nuance de rose au bout de quelques minutes.

"Vous auriez certainement eu besoin de quelques soins, mais d'une importance moindre, c'est certain. Je ne pense pas que le poison vous aurait beaucoup affecté. Peut-être légèrement fatigué, mais de là à vous mettre dans son état..." dit-il en se tournant vers Elliandril.

Il posa le bout de tissu sur son bureau. J'entendis alors la femme revenir. Aghan désigna la blessée d'un coup de tête en lançant, toujours sur le ton de la rigolade:

"Je lui jette l'eau à la figure ?"

-Cette question ! Ce ne serait pas très gentil. Mais si ça marche mieux que si on se contente de lui appliquer à l'aide d'une serviette, alors faisons-le !
m'exclamais-je en souriant également. Après tout, si ça marchait mieux, au point où elle en était...

Le médecin prit tout d'abord une serviette, et, la trempant dans l'écuelle que lui avait donnée Eowyn, il la posa sur le visage d'Elliandril.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptySam 21 Juin 2014 - 11:59
Un peu remise et réveillée cette fois-ci, j'entends Idril et les deux autres discuter tranquillement.
J'apprends ainsi que ma sauveuse est... Eowyn en personne! La troisième maréchale du Rohan! Il fallait que je soie près de mourir pour la rencontrer, je pense en souriant. J'émerge de mes pensées tandis que le médecin demande:
Dîtes, vous savez comment elle a pu être empoisonnée ? C'est étrange tout de même, son sang contient du poison, mais pas assez pour la tuer directement !"

-Et bien je l'ai trouvée étalée à terre, elle venait de se prendre la masse d'un Troll dans la tête, et un ours s'était jeté sur elle avant qu'elle n'ait pu comprendre ce qui se passait. Je ne pense pas que les griffes de l'ours aient contenu des germes infectieux à ce point. Je pense que c'est la masse du Troll qui possédait plutôt des pointes enduites de poison.

J'ai été empoisonnée! Ce qui étrange, c'est que je n'ai vu que l'ours, et pas le troll... Je ne crois pas que les trolls aient le don d'invisibilité, tout de même! Et depuis quand les trolls ont des masses aux pointes empoisonnées? Tout cela me semble louche...
Les autres continuent à parler, mais ça ne m'intéresse pas vraiment, puisqu'ils ont arrêté de parler de cette histoire de masse empoisonnée.
"Je lui jette l'eau à la figure ?"demande le médecin.
-Cette question ! Ce ne serait pas très gentil. Mais si ça marche mieux que si on se contente de lui appliquer à l'aide d'une serviette, alors faisons-le !
Je sens alors une eau glaciale me dégouliner sur le front, ce qui achève de me réveiller. Je me redresse doucement et demande ce qui n'est pas le truc le plus intelligent qui me passe par la tête:
-Où suis-je?


"Où le pied ne va pas, le regard peut atteindre, où le regard s'arrête, l'esprit peut continuer"
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
EowynNombre de messages : 57
Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2013

Feuille de personnage
Race: Humaine
Possessions: Equipement rohirrim
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Eowyn
Seconde Maréchale du Rohan

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyDim 22 Juin 2014 - 14:49
L'eau glacée fit l'effet voulu sur la blessée. Celle-ci se releva et posa une question...existancielle. De la bouche d'Aghan sortit un rire très résonnant. Quand les yeux furent tous tournés vers lui, il ne put s'empêcher de blaguer sans arrêter de rire :

"Chez moi !"

Eowyn rigola légèrement. Ce médecin, elle ne le connaissait pas énormément, mais elle savait qu'il avait la réputation d'avoir de l'humour et de rire facilement. Revenant au sérieux, la jeune femme donna à Elliandril une réponse plus précise que celle qu'elle avait déjà reçue :

"Tu es au Rohan, Elliandril, à Edoras chez Aghan, ce médecin qui t'as soigné."

Elle désigna le concerné. Celui-ci sourit et s'exclama :

" Bien ! Maintenant qu'elle est réveillée, je vais aller lui chercher un remède !"

Aussitôt il disparut par une porte menant à une autre pièce de sa maisonnette. Les trois autres ne restèrent pas longtemps dans le silence. Ce fut Eowyn qui parla la première, après avoir remarqué la teinte du visage d'Elliandril.

"Tu es toute pâle...comment te sens-tu ?"

Puis elle réalisa qu'elle était sans doute une inconnue face à cette semi-elfe. La rohirrim se présenta une nouvelle fois :

"Je m'excuse, je ne me suis pas présentée. Je suis Eowyn, la fille d'Eomund et troisième maréchale du Rohan."

De suite, elle se tourna vers Idril, attendant que celui-ci face de même qu'elle.


Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6755-eowyn-fille-d-eomu
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyDim 22 Juin 2014 - 16:23
-Où suis-je?

-Chez moi !
Répondit Aghan, dans un grand éclat de rire, ce qui amusa Eowyn. J'allais donner une réponse plus précise, mais elle s'en chargea avant moi, reprenant son sérieux face à l'air perdu de la fille.

-Tu es au Rohan, Elliandril, à Edoras chez Aghan, ce médecin qui t'as soigné.
dit-elle en le désignant.

-Maintenant qu'elle est réveillée, je vais aller lui chercher un remède !
Lança le médecin. Il disparu par une porte, avant même que je ne puisse le remercier de tout ce qu'il avait fait. Je me jurais de remettre ça lorsqu'il réapparaîtrait.

-Tu es toute pâle...comment te sens-tu ?

Je me tournais vers Eowyn, qui venait de poser cette question à la fille. Examinant à mon tour son visage, je vis qu'elle était toujours bien pâle malgré le fait qu'elle soit bien réveillée.

-Je m'excuse, je ne me suis pas présentée. Je suis Eowyn, la fille d'Eomund et troisième maréchale du Rohan. Expliqua la dame.

Puis, voyant qu'elle attendait de moi que je me présente, je répondis:

"Nous nous sommes déjà présentés. Tu te rappelles Elliandril ? bon, je te le répète: Idril Felagund, un elfe de Mirkwood. Tu te souviens n'est-ce pas ?"

Elliandril semblait encore un peu sonnée, bien que tout à fait réveillée à présent. Je fut un moment dans mes pensées, songeant à la manière dont j'avais été accueilli ici alors qu'il y avait urgence.

"Déteste t-on les gens comme moi par ici ? Un homme m'a bien froidement accueilli alors que je cherchais de l'aide pour Elliandril, et je ne me souvenais pas avoir trouvé autant de méfiance envers les elfes lorsque je venais au Rohan avant...Est-ce une spécialité de la ville ?" Ajoutais-je en souriant.

Le médecin revint. Il tenait dans ses bras une multitude de boîtes, qui ne parvenaient à rester à leur place que par miracle. On pouvait deviner la tête d'Aghan derrière cette masse en équilibre instable. Je me précipitais pour l'aider à poser toutes les boîtes sur son bureau.

"Qu'est-ce que c'est que tout ça ?"

-Ce sont les boîtes qui contiennent les herbes et potions pour faire un cataplasme. Ce dernier sera appliqué sur la blessure et en séchant, diffusera un antidote tout en ayant un effet de résorption qui aspirera le poison hors du corps de cette jeune fille. Et maintenant, reculez, laissez-moi préparer le remède !


Je retourna auprès de la jeune fille.

"Vous dites avoir grandi au Rohan ? Ici à Edoras ? Les gens ne se sont pas montrés trop hargneux envers vous, de par vos origines ? ... Vous avez déjà été dans une cité elfique ? Lorsque vous serez guérie, accompagnez-moi à Mirkwood où je me rendais avant de vous trouver, et je me ferai un plaisir de vous faire découvrir la ville ! Nous resterons un peu au Rohan avant de partir pour Mirkwood, puisque c'est un pays que j'aime beaucoup. Si vous voulez voir un peu de paysage, c'est l'occasion où jamais. Je ne sais pas si vous avez voyagé...Quel âge avez-vous, si ce n'est pas trop indiscret ?"

-J'ai fini ! s'écria Aghan. Il apporta un bol rempli d'une mixture verdâtre. Il devait certainement y avoir de l'argile dedans. Tenez, allez vous lavez les mains dans le seau là-bas et passez lui ceci sur le front, en prenant bien garde à en étaler partout sur la plaie, et tout autour également sur l'oedème. Et surtout, ne lésinez pas sur la couche de pâte ! dit-il en me tendant le bol. Une forte odeur un peu aigre et fleurie s'en échappait. Il s'en retourna à son bureau et entreprit de ranger ses pots, ou tout du moins, de leur trouver une place à défaut de la classer avec soin. Avisant le seau qu'il m'avait désigné, j'y trempais mes mains, et les séchais avec le tissu posé sur le rebord. Puis, reprenant le bol que je posais sur la table à côté d'Elliandril, j'entrepris de commencer à étaler le cataplasme sur son front. J'en mit une grosse noix sur le bout des mes doigts, que j'apposa délicatement pour ne pas lui faire trop mal. La pâte verte, un peu épaisse et de consistance ferme, s'étala facilement. J'en badigeonnais toute la blessure et ses contours, m'assurant que le moindre recoin aux alentours de la plaie en était recouvert d'une bonne couche, et prélevant de nouvelles quantités de la préparation à chaque fois pour recouvrir au mieux le front.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyLun 23 Juin 2014 - 16:48
-Chez moi ! répond le médecin dans un franc éclat de rire. Je fronce les sourcils: ça ne m'avance pas beaucoup! J'hésite à demander des précisions mais Eowyn m'explique alors que je me trouve à Edoras, au Rohan.
Après le départ du médecin, la dame ajoute:
-Tu es toute pâle...comment te sens-tu ?
J'ai donc si mauvaise mine que ça? Je me le demande... Je crois que je vais éviter les miroirs avant quelque temps.
Avant que je puisse répondre, Eowyn reprend:
-Je m'excuse, je ne me suis pas présentée. Je suis Eowyn, la fille d'Eomund et troisième maréchale du Rohan.
Je le savais déjà, mais c'est gentil à elle de faire en sorte que je ne me réveille pas au milieu de visages inconnus.
Idril se présente à son tour: "Idril Felagund, un elfe de Mirkwood. Tu te souviens n'est-ce pas ?"
Je hoche la tête pour signifier que je me souviens, avec un sourire timide. On n'oublie pas son sauveur!
"Déteste t-on les gens comme moi par ici ? Un homme m'a bien froidement accueilli alors que je cherchais de l'aide pour Elliandril, et je ne me souvenais pas avoir trouvé autant de méfiance envers les elfes lorsque je venais au Rohan avant...Est-ce une spécialité de la ville ?"
reprend t'il. Puis, après que le médecin et Eowyn aient discuté de considérations techniques, il ajoute: "Vous dites avoir grandi au Rohan ? Ici à Edoras ? Les gens ne se sont pas montrés trop hargneux envers vous, de par vos origines ? ... Vous avez déjà été dans une cité elfique ? Lorsque vous serez guérie, accompagnez-moi à Mirkwood où je me rendais avant de vous trouver, et je me ferai un plaisir de vous faire découvrir la ville ! Nous resterons un peu au Rohan avant de partir pour Mirkwood, puisque c'est un pays que j'aime beaucoup. Si vous voulez voir un peu de paysage, c'est l'occasion où jamais. Je ne sais pas si vous avez voyagé...Quel âge avez-vous, si ce n'est pas trop indiscret ?"

Je ne sais comment réagir à ses questions. J'ai toujours été un peu chahutée à cause de mes origines, mais je ne pensais pas que les humains étaient si racistes...
Pendant que Aghan prépare une affreuse mixture verte, je réfléchis à ce que je vais répondre. Idril m'étale alors cette préparation sur le front, ce qui me donne une fraîcheur bien agréable, bien que je ne préfère pas imaginer l'espèce de boue qu'on m'applique sur ma plaie. C'est pour guérir, je me dis!
Je commence:
"Oui, j'ai bien grandi au Rohan, même si je ne suis pas née ici, j'ai vécu la plus grande partie de ma vie dans un petit village sur le Plateau. Et pour les hommes qui n'aiment pas les elfes... Hum, comment vous le dire... Souvent les humains considèrent les elfes comme des êtres arrogants et orgueilleux. Mais bien souvent ils se trompent, je rajoute précipitamment, ne voulant pas vexer Idril. "En réalité, comme j'ai longtemps vécu parmi les humains, ils me considèrent comme l'une d'eux. C'est plutôt quand je suis allée chez mon père en Lorien, il y a quelques temps, que les elfes m'ont rejetée."
Je fais une pause pour reprendre mon souffle.
"Donc j'ai déjà visité une cité elfique, et je reconnais qu'ils ont une très belle architecture... Et je ne serais pas contre le fait de voyager, je ne sais pas ce qu'en dit le médecin? Je ne suis peut-être pas en état...?" fais-je à l'adresse d'Aghan.
"Ah oui, au fait, j'ai bientôt deux cent ans." fais je en souriant à Idril.


"Où le pied ne va pas, le regard peut atteindre, où le regard s'arrête, l'esprit peut continuer"
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
EowynNombre de messages : 57
Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2013

Feuille de personnage
Race: Humaine
Possessions: Equipement rohirrim
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Eowyn
Seconde Maréchale du Rohan

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyJeu 26 Juin 2014 - 20:30
Aghan balançait sa tête de gauche à droite pour montrer son hésitation. La semi-elfe lui demandait si elle était prête à voyager. Après réflexion, il répondit :

"En état de voyager...hmm...je sais pas, faut voir !"

Le médecin observa la plaie maintenant recouverte de la mixture verdâtre.

"Cette pommade t'a fait du bien ? Car si c'est le cas, oui je pense que tu peux voyager !"

Puis il tourna la tête dans tous les sens, cherchant quelque chose. Devinant le fond de sa pensée, Eowyn chercha aussi du regard le pot rempli de la pâte. Elle le trouvit, le saisit et le tendit à Aghan qui la remercia gentiment avant de s'adresser à Elliandril :

"Tu pourras voyager, à une condition. T'emmèneras ça avec toi, au cas-où ta plaie n'est pas totalement guérie et que t'en aies besoin !"

Cela ne devait pas être très rassurant de se dire qu'un médecin laissait partir son client en n'étant pas sûr que le poison soit anéanti et qu'il lui donne quelque chose "au cas-où". Eowyn proposa à Elliandril et Idril :

"Avant de partir, vous viendrez avec moi, je vous accompagnerai prendre des vivres, des armes si besoin, ou autre pour votre voyage. Ensuite je vous laisserai à votre départ. Cela vous va ?"


Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6755-eowyn-fille-d-eomu
Idril FelagundNombre de messages : 894
Age : 25
Date d'inscription : 12/06/2014

Feuille de personnage
Race: Elfe Sindar
Possessions: Harpe, Arùn, Arc et épée, poignard et ciseaux à bois de toutes tailles qui se plantent aussi bien dans le bois que dans les ennemis.
Statut: Joueur(se) actif(ve)
Idril Felagund
Diplomate de la Lorien

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyVen 27 Juin 2014 - 14:10
"Oui, j'ai bien grandi au Rohan, même si je ne suis pas née ici, j'ai vécu la plus grande partie de ma vie dans un petit village sur le Plateau. Et pour les hommes qui n'aiment pas les elfes... Hum, comment vous le dire... Souvent les humains considèrent les elfes comme des êtres arrogants et orgueilleux. Mais bien souvent ils se trompent !"

Entendant l'effort qu'elle fit pour ne pas me vexer, je souris, amusé.

"En réalité, comme j'ai longtemps vécu parmi les humains, ils me considèrent comme l'une d'eux. C'est plutôt quand je suis allée chez mon père en Lorien, il y a quelques temps, que les elfes m'ont rejetée."

Je releva la tête, surpris. Je fus aussitôt attristé de la réaction des miens, et honteux également. Je me reconcentra sur la pommade, et en appliqua une nouvelle couche, tout en l'écoutant parler.

"Donc j'ai déjà visité une cité elfique, et je reconnais qu'ils ont une très belle architecture... Et je ne serais pas contre le fait de voyager, je ne sais pas ce qu'en dit le médecin? Je ne suis peut-être pas en état...?"


"En état de voyager...hmm...je sais pas, faut voir !" dit Aghan en se précipitant pour examiner mon travail. "Cette pommade t'a fait du bien ? Car si c'est le cas, oui je pense que tu peux voyager !" fit-il, hochant la tête. puis il regarda autour de lui, semblant chercher quelque chose.

"Ah oui, au fait, j'ai bientôt deux cent ans." rajouta Elliandril se tournant vers moi avec un sourire.

-J'aurais 252 ans dans 3 mois ! Ce qui nous fait presque le même âge, à un demi-siècle de différence. affirmais-je dans un grand éclat de rire.

"Tu pourras voyager, à une condition. T'emmèneras ça avec toi, au cas-où ta plaie n'est pas totalement guérie et que t'en aies besoin !" dit le médecin, en nous tendant le pot d'onguent.

Comment ça, au cas où elle ne soit pas guérie ? pensais-je inquiet. Eowyn semblait penser la même chose.

"Avant de partir, vous viendrez avec moi, je vous accompagnerai prendre des vivres, des armes si besoin, ou autre pour votre voyage. Ensuite je vous laisserai à votre départ. Cela vous va ?" nous proposa t'elle gentiment.

-Je vous remercie. Je suis armé, et Elliandril semble se débrouiller avec un arc. En revanche, j'accepterai volontiers des vivres, car si j'ai ce qu'il me faut, je n'avais pas calculé pour une seconde personne...
acceptais-je en me penchant pour la remercier. Puis me tournant vers le médecin, je répéta mon salut.

-Je vous remercie de tout ce que vous avez fait pour nous, vraiment, je n'aurai jamais assez de temps pour vous montrer ma reconnaissance ! Yé mána ma ! le remerciais-je sincèrement. Je me tourna vers Elliandril pour lui dire ce que je pensais des gens qui l'avaient accueillie chez nous.
-Je suis vraiment attristé d'apprendre que les miens vous ont traitée avec aussi peu d'égards. Notre peuple n'est pas un peuple spécialement arrogant ou orgueilleux...il est un peuple comme tous les autres, et je trouve dommage que certains soient aussi désagréables au point d'étendre leur mauvaise réputation à l'ensemble des elfes. Mais puisque vous acceptez de venir avec moi, j'aurais tout loisir de vous montrer ce que nous avons à offrir, et soyez sûre que tout elfe qui se montrera désagréable envers vous subira mes foudres. dis-je avec un mélange de colère et de douceur pour ne pas l'inquiéter. Je regarda Eowyn attendant qu'elle nous mène à l'endroit où l'on pouvait trouver des vivres. Je prit le pot d'onguent, que je sortis ranger dans une sacoche, à l'ombre, puis je revint dans la maison du médecin.
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6111-idril-felagund
Elliandril FinduelNombre de messages : 82
Age : 22
Date d'inscription : 09/06/2014

Feuille de personnage
Race: semi-elfe
Possessions: un arc, et c'est tout pour l'instant...
Statut:
Elliandril Finduel

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident EmptyMar 1 Juil 2014 - 12:45
Bon, j'accepte de me faire soigner avec cette pommade immonde, tant que ça ne dure pas trop longtemps... Le médecin a l'air confiant, mais pas Eowyn et Idril. L'essentiel, en tout cas, c'est que je puisse voyager: ce n'est pas que mes hôtes me déplaisent ou quelque chose comme ça, mais j'ai horreur de rester trop longtemps au même endroit.
-Avant de partir, vous viendrez avec moi, je vous accompagnerai prendre des vivres, des armes si besoin, ou autre pour votre voyage. Ensuite je vous laisserai à votre départ. Cela vous va ?demande Eowyn.
Je n'en reviens pas que la troisième maréchale du Rohan s'occupe de nous avec autant de gentillesse; je pensais qu'elle aurait beaucoup d'autres choses à faire et qu'elle n'aurait pas de temps à consacrer à une pauvre semi-elfe. Apparemment, je me suis trompée!
-Je vous remercie. Je suis armé, et Elliandril semble se débrouiller avec un arc. En revanche, j'accepterai volontiers des vivres, car si j'ai ce qu'il me faut, je n'avais pas calculé pour une seconde personne...fait Idril.
Je souris en entendant son compliment - enfin, si c'en est un, je ne sais pas trop.
Tandis qu'il remercie Eowyn et le médecin, ce que j'approuve en hochant la tête.
-Merci beaucoup, dame Eowyn, et vous aussi Aghan. Sans vous je serais morte à l'heure qu'il est... Et sans Idril bien sûr! dis-je en souriant.
-Je suis vraiment attristé d'apprendre que les miens vous ont traitée avec aussi peu d'égards. Notre peuple n'est pas un peuple spécialement arrogant ou orgueilleux...il est un peuple comme tous les autres, et je trouve dommage que certains soient aussi désagréables au point d'étendre leur mauvaise réputation à l'ensemble des elfes. Mais puisque vous acceptez de venir avec moi, j'aurais tout loisir de vous montrer ce que nous avons à offrir, et soyez sûre que tout elfe qui se montrera désagréable envers vous subira mes foudres.
Je suis vraiment touchée par ce qu'il me dit. Je ne change pas immédiatement d'opinion sur les elfes, mais sans doute qu'il y en a de pire que d'autres... et Idril est une exception, assurément! Je ne sais pas quoi dire, et j'arrive tout juste à murmurer:
-Merci... Je serai très heureuse de voyager avec vous.
Puis il sortit quelques instants avec le pot d'onguent et revint peu après,
-Eh bien, dame Eowyn, quand partons-nous?


"Où le pied ne va pas, le regard peut atteindre, où le regard s'arrête, l'esprit peut continuer"
Revenir en haut Aller en bas
https://rpglordoftherings.forumactif.com/t6102-elliandril-finduel
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un malheureux accident   Un malheureux accident Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Un malheureux accident

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeu de Rôle - Terre du Milieu :: Un malheureux accident N448 :: Les archives :: RPs des Royaumes Humains :: Archives du Rohan-