Forum RP : Le Seigneur des Anneaux
Étrangers venu d'ailleurs, prenez part à l'aventure et combattez,... mais surtout venez vous amuser! Rejoignez-nous!



 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Soyez les bienvenus sur la Terre du Milieu !
Venez voter sur les top sites !

Partagez | 
 

 La salle du trône et le château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Aragorn
Ancien Empereur de l'Ouest

avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 109
Date d'inscription : 18/06/2005

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Possessions: Cheval, Nargil, Anneau de Barahir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Dim 29 Oct 2006 - 22:54

L'Empereur avait répondu d'un même signe de tête lorsque son Conseiller était arrivé. Il savait que si Halbarad avait mit un peu de temps, c'est que la raison était très bonne. Tar Elessar avait aveuglement confiance en son cousin, et il était prêt à lui mettre sa vie entre les mains... et c'est ce qu'il faisait. Officieusement, Halbarad était l'Intendant de l'Empire, le Chef de sa Garde Impérial, et le Première Général de ses Armées. Mais le Prince du Rohan ne savait même pas lui même que toutes ces charges lui étaient attribuées. Une fois l'entretient terminé, et le Messager parti se reposer, l'Empereur se tourna vers son cousin, et lui dit son visage bienveillant

Je ne vous demanderais pas pourquoi vous avez tardé lors de mon appel, car je sais que la raison est bonne.

Puis, son visage se durcit un peu

Cependant, l'audit de ce messager m'inquiete au plus haut point. J'ai vu le Roi du Rhun, et je connais les pouvoirs des Istaris. Et si le Rhovannion est pris à parti par ces deux parties, le Gondor et le Rohan sont grandement menacé. Je me moque du fait que ce Royaume disparaisse, et que son Roi soit remplacé, même si j'éprouve un peu de sympatie pour lui. Mais le fait est que le destin de l'Empire est ma première préoccupation. Je pense donc que nous devons vite partir pour le Rhovannion, et libérer cette terre. Mais je n'annexerais pas ces terres à l'Empire, car le risque serait trop gros. Elle est une zone tampon entre l'Ouistrenesse et les terres de l'Est. Il est donc dans notre interet de conserver une terre alliée, ou tout au moins non hostile envers nous entre l'Ouest et l'Est. Qu'en pensez vous?

Pour la première fois depuis longtemps, l'Empereur faisait étalage de sa science tactique. Les dernières batailles qu'il avait mené n'avait pas eu besoin d'un grand sens tactique, or, le discours qu'il venait de porter montrait bien qu'Aragorn n'était pas un novice en matière de gouvernement ou de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t60-aragorn
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Mar 31 Oct 2006 - 21:30

Halbarad acquiesça légèrement de la tête lors de la première phrase de son suzerain.

Puis il écouta attentivement le discours d'Aragorn, restant un moment silencieux après celui-ci. Les plis soucieux de son front indiquaient bien qu'il était plongé dans une intense réflexion et ses yeux étaient plongés dans le vide, partageant ses pensées et assemblant diverses informations et faits dont il avait connaissance aux nouvelles récemment apprises.

Lorsqu'il parla ce fut lentement, avec calme mais d'un ton décidé.


"Libérer ce peuple de leurs envahisseurs sans s'imposer à eux devraient nous attirer leur respect si ce n'est leur fidélité. Et nous ne pouvons en effet courir le risque qu'engendrerait la présence de nombreuses troupes hostiles si près du Rohan et du Gondor.
Je pense donc que c'est la bonne décision, mieux vaut éviter que la guerre répande à nouveau le désastre sur l'un des royaumes des dunadans.

Plus vite les armées de l'Ouest arriveront en Rhovannion moins nos ennemis ne pourront se préparer et bâtir des défenses. Je suis prêt à vous accompagner. La régence du Rohan est entre les mains d'un homme envers qui je puis avoir confiance et ainsi je ne m'inquiète pas aoutre mesure pour cette contrée.."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Mer 8 Nov 2006 - 19:45

*Ohena entra par les portes et demanda à être ressus. De ce qu'elle voyait, de belles fleurs, une fontaine, de murs taillés finements... Cela montrait la grandeur des habitants de ce palais. Jamais Ohena n'avait vu de pareille merveille.*

(Je voudrais être ressus par le roi, que faire?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Mer 8 Nov 2006 - 21:34

*Elle vit deux hommes qui discutaient. Elle reconnut alors la courrone, une courrone qui signifiait grande puissance, elle était face à LUI, qu'elle avait chercher. Elle s'agenouilla, le coeur battant, les pensées allant dans tous les sens. Elle avait réussis. Elle avait réussis la mission qu'elle s'était donné, dont sa mère avait parlé.*

"Seigneur des rois*, c'est pour moin un grand honneur de me panchez devant vous."

(*Cette appellation désigne Aragorn. C'est comme ça que Ohena l'appelle.)
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Ancien Empereur de l'Ouest

avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 109
Date d'inscription : 18/06/2005

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Possessions: Cheval, Nargil, Anneau de Barahir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Mer 8 Nov 2006 - 21:51

HRP: Ceci se passe après le Rhovannion

L'Empereur de l'Ouest avait vu une femme entrer, et aucun garde n'y avait prété attention. Elle n'avait pas été annoncé. Lorsqu'elle s'adressa à l'Empereur, un garde vint pour la faire sortir. Tar Elessar lui fit comprendre que ce n'était aps la peine. Il l'observa courber l'échine, et lui dire les honneurs. Il dit alors

Relevez vous, Dame. Commencez par me donner votre nom, et la raison de votre visite

Le visage du puissant était doux, et partenel. Il incitait à la confiance. Son ton était paternel, et amical. Il était... Aragorn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t60-aragorn
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Jeu 9 Nov 2006 - 7:37

*Ohena se releva et regarda le roi le visage joyeux.*

"Je suis Ohena. On m'a dit qu'on se présentait par sa mère, je vais donc le faire. Ohena, fille de Rass. Je suis ici pour vous parlez de la terre du milieu. Pendant deux ans, je vous ai rechercher. J'aimerais m'allier à vous. Je sais que vous vous combattez Sauron et Saroumane pour que le bien l'emporte et que les peuples humains ne périssent pas. Pendant dix ans j'ai observer la situation de la terre du milieu, et j'ai chercher la personne qui pouvait nous sauver. Je veux me rallier à vous et combattre le mal à vos côtés."

*Ohena attendit attentivement une réponse. Elle avait expliqué ses buts, et elle espèrait qu'elle n'avait pas trop cafouillé.*
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Ancien Empereur de l'Ouest

avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 109
Date d'inscription : 18/06/2005

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Possessions: Cheval, Nargil, Anneau de Barahir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Jeu 9 Nov 2006 - 22:11

L'Empereur des terres humaines de l'Ouest écouta le récit de la voyageuse. Son nom ne lui dit rien, celui de sa mère guère plus. Cette femme voulait intègrer les armées de l'Empire de l'Ouest, en tout cas, c'est ce qu'avait compris Tar Elessar. Les longues séances dans la salle du trône commencaient à l'ennuyer au plus haut point. Il n'avait qu'une envie, c'était aller rejoindre sa femme et son fils. Mais il se devait d'écouter son peuple. Il était Roi, mieux, il était Empereur. Les séances de doléances étaient donc normales. Et avant d'avoir sa femme et son fils, il était heureux de servir son peuple. Il retrouva donc son sourire, et répondit à la jeune femme, qu'il trouvait, disons le, plutot charmante, même si elle n'égalait pas la magnificience de l'Impératrice.

Et bien, Madame, l'Empire accepte toute aide, aussi modeste soit-elle. Mais, je me demande de quelle facon vous souhaitez aider l'Ouistrenesse à vaincre notre ennemi. Car sachez que l'Armée n'est pas accessible aux femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t60-aragorn
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Ven 10 Nov 2006 - 7:47

*Ohena sourit, il lui répondit avec un sourire, ce qui prouvait qu'il ne la prenait ni pour folle, ni pour malade.*

"Je ne désire pas entrer dans l'armée. L'armée n'est active qu'en guerre et la vie d'un soldat est triste et monotone. Non, il ne s'agit pas d'entré dans l'armée, il s'agit de participer à la destruction du mal, de Sauron, et de Saroumane, qui n'est qu'un pantin. Il s'agit de voyager à la recherche d'aide, d'objet, ou bien encore de personne. Aujourd'hui, ce dont je vous parle est bien plus important que l'armée. Je peux porter une mission pendant des années, je peux me battre contre 5 orques et en sortir vaincoeure, je peux voyager pendant des mois sans jamais m'arrêter que pour dormir ou manger. Pendant des années j'ai observer cette terre, je connais des cachettes, des endroits, que personne n'a encore vu. Je cherche à vous aider, pour suaver les peuples humains. Je mourrais pour vous laisser la vie, je vous considère comme le seul capable de nous sauver. Donner-moi des missions, des responsabilités, et je vous en ferais honneur."

*Ohena s'agenouilla devant le roi, elle parlait avec passion. Elle s'exprimait de façon forte.*

"Je ne suis pas venu ici pour vous ennuyer avec mes problèmes, non, je suis ici pour vous offri mes services."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Dim 12 Nov 2006 - 17:54

*Ohena sentit que cela ne suffisait pas, elle cherchait à dire autre chose, mais elle ne trouvait plus ses mots. Elle regarda l'empereur, et d'une voit calme, elle prit de nouveau la parole.*

"Je ne sais pas vraiment qui je suis et ce que je dois faire, mais je ne peux nous regarder dépèrir, et ne rien faire. Un roi tel que vous agit bien, et c'est ce que vous faite. Le regard que vous portez sur la terre du milieu est significatif, mais a-t-on réellement un regard juste, a-t-on réellement une chance? Ce n'est que désespoir qui nourrient les hommes, et pourtant ils continuent à vivre, parce qu'ils le regètent ce désespoir... Il sn'acceptent que l'espoir et il faut que certaines personnes le nourrissent. Laisser-moi vous aidez, laisser-moi marcher à vos côtés, laisser-moi brandir mon épée hors des armées."

*Ohena avait enfin réussi à dire ce qu'elle cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Nurtolin
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Dim 12 Nov 2006 - 19:28

Nurtolin demande à être reçu par le Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Jeu 16 Nov 2006 - 21:38

Aprés avoir monté les septs niveaux Vakalor arriva devant l'arbre blanc ainsi que la Tour D'ecthelion qui montrait la splendeur des Rois.Puis il demanda a se qu'on lui ouvre et il entra dans la salle du Trone des gardes étaient présent mais aussi d'autre personne dont une jeune femme qui faisait une requete.Vakalor n'attendit pas plus longtemps il interrompa l'entretien et se présenta au Roi

Mon Seigneur je suis Vakalor fils de Vindrod je suis un de vos capitaines qui a été envoyé en éclaireur et j'ai de grave nouvelle a vous dire

Il s'inclina et attendit la réponse du Roi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Ven 17 Nov 2006 - 23:23

*Ohena observa l'homme qui venait de prendre la parole, il devait être important, commandant, si elle avait bien compris. Ohena admira cette façon si sincère de s'incliner, cette assurance si belle, et cette convistion. Ohena voulait de venir comme cet homme, responsable, tenir entre ses mains un danger, un risque. Elle voulait servir ce roi et elle le ferait, par n'importe quel moyen, elle le ferait. Rien ne l'empêcherait. L'homme avait l'air inquiêt, ce qui perturba Ohena, quelque chose de grave se passait, à l'évidence.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Lun 20 Nov 2006 - 20:11

*Ohena se dit qu'il valait mieux llaisser les deux hommes qui semblaient avoir besoin de converser sur des sujets confidentiels. Ohena s'agenouilla.*

"Seigneur des rois, ce fut un honneur de vous parler, je me retire à présent."

*Ohena se releva doucement, la tête toujours pencher en avant. Elle ne se retournit qu'une fois hors de vu de Tar Elessar. EElle passa devant les gardes de l'entrée et elle entendit les portes se refermer derrière elle.*

(Désolé de paritr brusquement, mais puisque j'ai trouvé un emploi, il ne veut meiu pas que je reste.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Lun 20 Nov 2006 - 21:38

HJ : ok ohena Wink Sinon où est le ROi svp ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Ancien Empereur de l'Ouest

avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 109
Date d'inscription : 18/06/2005

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Possessions: Cheval, Nargil, Anneau de Barahir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Lun 20 Nov 2006 - 22:25

HRP: Le Roi est retenu prisonnier à Long Daer. Un message est parvenu à Halbarad, qui aurait pu te le transmettre... :sifflote:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t60-aragorn
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Mar 21 Nov 2006 - 14:18

Vakalor aprés un petit releva la tete et remarqua que le Roi n'était poiint la .Etonner il demanda d'urgence des nouvelles, un message aussitot arriva pour donné nouvelle aux capitaines du Gondor.LE Roi était porté disparu.Les hommes affolés pendant un court instant se reprirent et demanda a leur supérieur si chacun pouvait allait se rendre en terre du milieu pour cherché le Roi.Il semblait d'accord a une condition c'était que ceci soit discrétement.Peu de capitaine voulaient y allé n'ont pas parce que ils avaient peur non mais la Cité avait besoin d'eux.En remarquant cela Vakalor se proposa pour allé cherche le Roi.

Que l'on me prépare un cheval je vais essayé de savoir où est notre Roi mes fréres cependant nous devons restez vigilant si la cité l'apprend la moral des hommes peut tombé et le notre également je ferais mon possible pour retrouvé notre roi pour Le Gondor pour notre Peuple pour le Bien des peuples libre meme si je dois périre je le ferais pour notre Roi !

Aprés ces quelques mots qui laissa les autres fier et fort dans leur coeur.Vakalor sortie de la salle du trone pour se rendre a une écurie de l'armée en ville et se préparé a retracé le chemin du Roi .En pensant a ceci Vakalor sentie son coté Rodeur revenir mais il décida de garder sa plaque légére avec arbre blanc sur le torse et les épauliéres pour illustrer l'espoir en lui.Le reste de ce qu'il portait brassard en cuir cape épée il garda la meme chose car retrouvé le roi ne serait pas chose facile .

*Si je retrouve Elessar ceci est mon objectif premier*



HJ: Voila si j'ai fais quelque chose de mal dite le moi je recommencerais Wink[i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Sam 27 Jan 2007 - 9:25

(provenance : l’Auberge de l’Arbre Blanc)

Erchalmion, le serviteur de Dame Lindhiel, gravit la route qui menait au palais de Minas Tirith. Chemin faisant, il songeait aux récents évènements. Il était heureux, songeait-il, que Dame Lindhiel mette fin à son deuil. En effet, nul ne pourrait ternir son honneur, car elle avait respecté un deuil suffisamment long pour que nul ne doute de sa sincérité. Mais il était temps que les affaires du Domaine soient reprises par un homme. Oui, Dame Lindhiel avait pris une sage décision. Courageuse, aussi, car tous les serviteurs connaissaient l’étendue de son chagrin.

Il se présenta au Palais, devant les gardes, et tint ces propos :

« Je suis porteur d’un message de la part de Dame Lindhiel de Dol Lammath pour l’empereur, ou son représentant, l’intendant ».

Et il tendit le parchemin au garde. Comme c’était la coutume, le pli n’était pas scellé pour un message ne requérant pas l’attention directe de l’empereur, afin que les subordonnés puissent traiter eux-mêmes les affaires de moindre importance, au nom de leur empereur.

Et voici ce qui était écrit :

« De Lindhiel, Dame de Dol Lammath, à Tar Elessar, empereur de l’Ouistrenesse.

Monseigneur,

je sollicite une audience afin de vous présenter mes hommages et de vous assurer de mon éternelle fidélité envers le trône impérial. A cette occasion, j’aimerai discuter de l’avenir du Domaine de Dol Lammath avec vous ou vos conseillers
»


La lettre se terminait sur l’antique formule des numénoriens :

Magânanê nêd îdô aglar abârat. (« Notre Créateur qui nous donne Gloire et Pouvoir »).

Cette lettre, pour quiconque était habitué à la langue fleurie des intrigues politiques, et était au fait de la situation de veuvage de Dame Lindhiel, signifiait clairement que Lindhiel souhaitait faire savoir à son suzerain qu’elle souhaitait se remarier avec son accord.
Revenir en haut Aller en bas
Sefir
Le Porteruine

avatar

Nombre de messages : 1731
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2006

Feuille de personnage
Race: Humain
Possessions: Fatalité, la Lame des Esprits
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Dim 28 Jan 2007 - 15:30

Fidèle mais un peu en retard [HJ: pour diverses raisons dont un amour des examens], Sefir, Seigneur de Dol Amroth, entra dans la salle du trône, portant pour l'occasion une des armures lourdes de la cité. Son plastron argenté reluisait, et un cygne blanc s'étalait dessus. Ses épaulettes ouvragées soulignaient la carrure athlétique du jeune homme, ses cheveux, peignés, ceints d'un mince bandeau d'argent, montrait un port de tête noble et altier qu'on ne lui avait jamais vu.
Oublié l'Haradrim qui s'était présenté là il y a déjà longtemps... Oubliés les sabres du Sud, remplacés par une longue lame, éfilée et meurtrière...
Derrière lui venaient ses quatre meilleurs Ombres, encapuchonnés et vêtus de noir, portant sur eux divers accessoires coupants qu'on entendait cliqueter discrètement; et dix Chevaliers de la Maison de Dol Amroth...
L'escorte resta en arrière, tandis que Sefir, dont les traits témoignaient d'un mélange de jouissance et de colère, lançait à la volée:

— Y-a-t-il encore dans ce royaume des hommes ayant un brin de courage? Si t'en est que ce soit le cas, je veux que ce message soit répendu à travers toute la Cité: je part demain avec mon armée pour délivrer Elessar! Dol Amroth!!

Ceci fait, Sefir, tête haute, jaugea du regard l'assemblée...



...
......
...
...
Au royaume des Cyclopes aveugles, le Cyclope borgne passe inaperçu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t2632-une-histoire-trace
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Jeu 17 Mai 2007 - 22:42

Une ombre parmi les ombres se faufilait dans la nuit noire... une ombre que personne ne pouvait voir ni entendre sans craindre pour sa vie. Elle fleurtait avec les murs et la lune pour ne pas être trahis d'eux, montant les marches vers le palais de Minas Tirith sans aucune peur au ventre et sans remords...
Elle avait le regard clair sous sa lourde capuche qui cachait son identité de toutes et tous, Akasha idril était de retour pour le plus grand meurtre de son existence... pour la gloire de la Tour de la Lune ... pour la gloire de son peuple asservit.

Elle arriva prés des deux gardes qui étaient à l'entrée du palais... ils ne vivrent qu'une lame brillante dans la nuit avant de mourir égorgée ... sans bruit ils tombèrent pour expier ... Akasha entra dans la salle du trône pour sentir la puanteur du nouveau monarche noir... il ne pouvait pas la ressentir et encore moins la voir, elle se faufilla entre les statues des ancetres de son aimé pour pouvoir agir encore plus rapidement ... tuer cet être immonde et redonner Minas Tirith à son amour de toujours... elle l'impératrice de l'ouest...
Soudainement elle entendit des pas au dehors ... elle arrêta de marcher pour se blottir dans le dos d'une statue ... attendant que le silence revienne ou que la présence se trahisse...
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Ancien Empereur de l'Ouest

avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 109
Date d'inscription : 18/06/2005

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Possessions: Cheval, Nargil, Anneau de Barahir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Jeu 17 Mai 2007 - 23:06

L'un des Nùmenoréen qui avait trahi l'Empereur s'avanca dans la salle. Les deux gardes qui devaient garder les portes étaient étrangement absent. Il était suivit de deux hommes, qui avaient des longs manteaux de voyage, suivit par le temps. Leurs visages étaient cachés par es capuchons et des cheveux sales. L'un d'eux s'appuyait sur un petit baton. Le Nùmenoréen s'adressa alors au nouveau régent, le général Middrick, qui s'endormait déja sur le trône de l'Empereur

Monseigneur, cet homme demande audience

Qu'on la lui accorde!

Il s'était redressé et parlait d'une voix grasse et seche, comme un aboyement, avec une grande autorité. Il avait senti que l'homme n'était pas dangereux, et quand il fit quelques pas pour s'avancer vers lui, le fait qu'il tibutait le rassura. Il n'avait pas pris la peine de le faire désarmer.
Lorsqu'il fut à quelques pas du trône, le vieillard observa autour de lui. Il n'y avait aucun garde, mais ce n'était pas ca qu'il cherchait... En montant les marches du Palais, il avait vu quelque chose plus que troublant. Un éclat, minuscule, que seul un oeil avisé aurait pu apercevoir. C'était un éclat vert, et le vieillard, qui avait vu plus de quatre vingt dix hiver, reconnu tout de suite le beryl. En fait, il portait une broche qui avait cette même pierre. Il crut alors, entre les statues d'Elros et d'Elendil, apercevoir une personne, qui n'était pas directement hostile envers lui. Le deuxième homme tourna sa tête vers le plus vieux et jura avoir vu un clin d'oeil pour cet, il ne le savait pas, quatrième personne dans la salle.
Les deux s'agenouillèrent de Middrick, et le vieillard parla d'une voix douce, et posée


Je vous salue et vous remercie de m'accorder audience si rapidement après votre prise de fonction, Gouverneur. Je suis venu vous voir, car je suis certain que vous pourrez acquérir à ma demande. Voyez vous, je suis assez dérangé par l'installation de vos troupes dans cette cité.

Son ton était assez amusé. Il continua

Comme vous l'avez certainement compris, je suis Tar Elessar

Il baissa son capuchon, et ses cheveux qui paraissaient sales étaient en fait soyeux. Ils lui retombèrent sur les épaules, maintenus par l'Elendilmir, preuve du fait que l'homme était bien l'Empereur

Empereur de l'Ouitrenesse, Intendant du Harondor Supérieur et Seigneur Légitime de l'Isengard. Et vous... vous posez vos grasseuses fesses sur mon trône!

Il dégaina alors Anduril...

Criez maitnenant, et ce seront MES hommes, les Gardes de la Citadelle et qui seront heureur de retrouver leur Empereur qui entreront. Restons alors en comité restreint, que nous puissions discuter entre gens civilisés, si du moins, vous en etes capable, traître à votre race et à votre sang!

L'Empereur pointa alors Anduril sur la gorge du gouverneur de Minas Tirith...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t60-aragorn
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Sam 19 Mai 2007 - 18:47

[MJ]

[i]Le gouverneur Middrick déglutit péniblement, ses yeux louchant sur Anduril, la Flamme de l’Ouest. Il était gouverneur depuis quelques heures à peine, et il avait pensé savourer sa victoire, son avancement, en profitant de sa nouvelle position pour pour se rouler dans les abîmes de débauche dont il avait toujours rêvé… Sa raison lui disait que Tar Elessar était mort, mais qui d’autre pouvait manier cette épée légendaire, dont la seule évocation portait la terreur dans les cœurs les plus vils des sbires du Mordor ?
Il avait toujours bénéficiait d'une certaine protection dans ses affaires et cela lui avait permis de ne jamais avoir à montrer son vrai caractère.Traître et lâche par nature,son effroi eut bien tôt fait de s'emprarer tout entier de lui,rejetant tout argument que la raison aurait pu lui dicter.
Se jetant littéralement aux pieds de l'empereur de l'Ouest,il s'écria:

"Grâce monseigneur,grâce pour un de vos anciens sujets.J'ai fait beaucoup de mal monseigneur,oui,beaucoup mais je peux encore vous servir,soyez en sur.Grâce."

Le spectacle de cet homme si grand et si fort,pratiquement en larme,et recroquevillé sur le sol était des plus pathétiques.
Cependant,l'empereur devait faire vite.Car quand bien même était il assuré de la loyauté de ses hommes,l'absence de ces derniers autour du trône ne pouvait manquer de l'intriguer et surtout,nombreux étaient les serviteurs de l'ennemis plus courageux que cet homme.

[MJ off]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Sam 19 Mai 2007 - 20:10

Akasha suivait la scène... se propageant telle une ombre sans bruit ... son coeur ne semblait plus battre et même sa respiration était inaudible. Elle comprenait maintenant cette présence qu'elle avait ressentie dans la cité.
Il n'avait pas changé depuis tous ces mois. Son regard determiner, elle imaginait de nouvelles cicatrices sur sa peau foncée. Elle resterait en retrait... les numénoriens noirs étaient tellement laches qu'ils pourraient l'attaquer par derrière. Sa fière épée était toute prète pour lui venir à aide, ils se battraient dos à dos comme dans le temps... un temps lointain.

Elle ne le quittait des yeux, entendant les savantes bétises du subordonné imbécile qui prenait peur, elle le sentait. Il essayait de ce cacher sous le noir tableau de son maître mais il était seul face à L'empereur... et si l'un d'eux hurlaient, de peur ou de victoire, seul les gardiens de la citadelle viendraien à eux, Akasha s'était occupé du problème des gardes noirs dans les environs... elle avait retrouvé le gout du sang et la puanteur des corps ... un lointain passé de guerrière que ses maternités avaient estompé... mais elle était de nouveau fière et prête à pourfendre de son fer lumineux et sacré... pour elle... pour sa famille et sa partrie.


** Il a la langue bien pendue ... mais rien dans le cerveau. Sans lui ... qui nous empêchera d'éradiquer ses sbires dans l'ombre. La population croit en Elessar, il est leur étoile même s'ils sont aveuglés... qu'il ramps lui même avant que ne je lui lacère les jambes sans aucune pitié... sa salive me donne envie de vomir...**


Ainsi donc elle passa d'une statue à une autre dans le silence le plus complet, hâtive d'entendre les prochains paroles de l'homme qui la subjugé et l'aimé... son regard brillait sans même qu'il n'y ait besoin de lueur, son coeur était assez lumineux comme ça... Akasha Idril veillait encore et toujours... la main sur la garde de son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Ancien Empereur de l'Ouest

avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 109
Date d'inscription : 18/06/2005

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Possessions: Cheval, Nargil, Anneau de Barahir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Ven 25 Mai 2007 - 21:25

L'Empereur observa avec attention le Gouverneur de Minas Tirith. Lui qui paraissait si fort et charismatique d'abord était maintenant un lache, gras, au genoux de l'Empereur, l'homme le plus puissant de la cité. Aragorn paraissait grand, et rien ne semblait pouvoir l'atteindre.
Alors, l'Empereur pris le temps de la reflexion, et se décida vite. Il observa Anarion, qui sourit à Aragorn. Celui ci pris alors un bout de parchemin et une plume. Il y rédigea un petit message


Citation :
Ordre du Gouverneur,
Le Seigneur Anarion prendra à présent en charge l'armée de Minas Tirith. Leur ancien Capitaine...

L'Empereur marqua une pause. Il releva la tête vers Middrick, lui adressant un petit sourire, alors que le Gouverneur était toujours tremblant. Aragorn lui dit sur un ton des plus dégagé

Dites moi, Gouverneur, qui dirige la cité actuellement? Je veux dire, quel est le nom de l'homme qui a en charge les armées?

Adrael, Monseigneur. C'est un ancien gradé de vos armées

Ah oui? Encore un traitre? Bien... excellent même. Je vous remercie, Gouverneur.

Puis il retourna à son parchemin

Citation :
... Adrael de Nùmenor est ménagé de la défense du Septième Niveau. Le Seigneur Noir l'attends au bas de la cité, où il lui fournira sa nouvelle compagnie d'Orcs.


Voila qui est parfait. Pensez vous pouvoir le signer, Gouverneur?

Mais... bien entendu Seigneur!

Middrick signa de son sceau le parchemin que lui tendait l'Empereur. Celui ci leva les yeux vers Anarion, qui compris immédiatement. Il pris le parchemin et sortit du palais. Aragorn était resté à l'intérieur, aux coté de Middrick, l'épée toujours sortie, menacant à tout instant le Gouverneur, mais surtout, prête à défendre son détenteur de la présence qu'il ressentait, même s'il ne la sentait pas hostile, au contraire. D'ailleurs, le parfum qu'il avait sentit dans les rues de Minas Tirith revint aux narines de l'Empereur, et ce parfum qu'il savait familier lui rappelait étrangement cette même salle en d'autres circonstances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t60-aragorn
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Ven 25 Mai 2007 - 21:49

Son oeil aguerrit comprit vite la fin des maux, alors Aragorn gagnait encore mais cela ne déçu pas la personne encore encapuchonnée. Au contraire, un large sourire illuminait son visage alors qu'elle laissait tomber la garde de son épée. Le personnage qui était arrivé avec l'Empereur repartit bien vite alors que le gouverneur était hors d'état de nuir... non pas que l'Empereur l'avait frappé de son épée mais il était tellement appeuré ... que la personne cachée voyait la sueur de son front et c'était trés comique. Alors elle comprit qu' Aragorn ne se mefiait qu'à moitié de sa présence et que ce parfum envouteur qu'elle portait l'avait trahie ... elle fit alors quelques pas entre les statues pour se mettre enfin à découvert. Pour autant elle ne leva pas le visage, ne se dévoila en rien. Elle ne fit que détourner la tête vers la porte encore grande ouverte puis elle plaça ses mains sur son ventre maintenant plat pour rester silencieuse et ne rien dire...

Voilà des semaines entière de sa fille était à foncombe sans elle... si petite, si frèle et pourtant elle avait dus se séparer d'elle. Se fut le même sort pour son fils qui rejoignit l'armée la nuit dernière contre toutes attentes de sa trés sage mère... Elle resta toujours silencieuse, ne craignant rien de cette épée hors du fourreau qui était incapable de la blessée. La personne ne fit rien de plus ... tournant de nouveau la tête vers Elessar alors qu'il avait déjà put mettre un fabriquant sur le manteau qu'elle portait et sur les sandales de cuir fin qu'on entrevoyait. Même ses mains porteuses du plus beau des anneaux était visible... Une légère brise du nord vint faire voleter quelque peu sa capuche qu'elle retint d'un mouvement. Pieuse, elle ne voulait rien donner d'elle sans qu'il ne l'accueille comme il se doit.
Elle se revoyait au tout début de leur histoire, des gardes armées autour d'elle, menacée de mort par sa simple race... maintenant elle était aimée, par ce même homme qui avait fait lever la pire des lois ...
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Ancien Empereur de l'Ouest

avatar

Nombre de messages : 1746
Age : 109
Date d'inscription : 18/06/2005

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Possessions: Cheval, Nargil, Anneau de Barahir
Statut: Joueur(se) actif(ve)

MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   Mar 29 Mai 2007 - 12:25

Aragorn avait sentit l'ombre bouger derrière lui. Il passa derrière le trône, pour pouvoir lui parler sans tourner le dos à Middrick, ce qui aurait pu lui être fatal. Son épée était toujours sur le cou du Gouverneur. L'Empereur leva alors regard vers la forme encapuchonnée. Il n'avait plus aucun doute maintenant sur son identité. Son aisance lorsqu'elle se déplacait, sa stature était noble, et son parfum était réellement connu de l'Empereur. Cette personne qu'il aimait tant, celle pour qui chacune pensée était dédiée était là, dans la salle même de leur rencontre.

Bonjour, mon Impératrice. Je vous souhaite, au nom du Gouverneur, la bienvenue à Minas Tirith. Mais j'ai bien peur que, comme lors de votre première visite, vous ne soyez pas la bienvenue. Moi même, je ne suis pas très... apprécié par ces temps. Je vous propose donc d'attendre ici avec moi, qu'Anarion rentre pour nous dire que nous sommes attendu dehors...

Middrick n'avait pas parlé, mais Aragorn ne doutait pas qu'il essaierait de s'en sortir, avec sa langue fourchue, très aisée pour le mensonge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpglordoftherings.forumactif.com/t60-aragorn
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle du trône et le château   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle du trône et le château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» La salle du trône et le château
» La Salle du Feu
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP : Le Seigneur des Anneaux :: Les royaumes humains (uniquement RP) :: Gondor :: Minas Tirith-
Sauter vers: